Twitter recrute un hacker de renom pour sa sécurité

Spread the love
  • Yum

Twitter recrute un hacker de renom pour sa sécurité

Twitter a annoncé lundi 16 novembre le nom de son nouveau responsable de la sécurité, Peiter Zatko, aussi connu sous le pseudonyme de “Mudge”. Dans une interview pour Reuters, le nouveau responsable sécurité de Twitter explique que ses missions couvrent « la sécurité de l’information, l’intégrité du site, la sécurité physique, l’intégrité de la plateforme, ce qui englobe notamment les abus et la manipulation de la plateforme, et l’ingénierie ».

publicité

Un hacker connu

Peiter Zatko a un long parcours dans la sécurité : il a notamment travaillé pour la DARPA, l’agence américaine de développement des nouvelles technologies à usage militaire, ainsi que pour Google.

Il est plus connu pour son rôle dans les années 90 sous le pseudonyme de Mudge : à l’époque, Zatko est un membre central de groupes de hackers reconnus dont Cult of the Dead Cow et L0pht heavy industries.

Il a notamment été auditionné en tant que membre de L0pht devant le Sénat américain en 1998 sur les risques de sécurité liés au réseau internet et a été l’un des premiers chercheurs à se pencher sur les vulnérabilités de type buffer overflow.

Renforcer la sécurité

Twitter cherche à renforcer sa posture en matière de sécurité informatique : le réseau social a été la cible de plusieurs incidents au cours des derniers mois, dont une affaire au mois de juillet ayant permis à des tiers de tweeter plusieurs messages d’escroqueries aux cryptomonnaies depuis des comptes certifiés.

La sécurité de la plateforme est également devenu un enjeu dans le contexte de l’élection américaine, durant laquelle les comportements des réseaux sociaux sont observés de près pour parer à d’éventuelles campagnes de désinformation. Le fondateur du réseau Jack Dorsey a récemment été auditionné par le Sénat sur ces questions. Le réseau social expérimente notamment de nouveaux outils visant à signaler les affirmations infondées de certains comptes certifiés, qui s’appliquent notamment au compte du président américain Donald Trump.

Dans ce contexte, Twitter cherche donc à étoffer ses effectifs et avait annoncé en septembre le recrutement de Rinki Sethi (ex rubrik) pour renforcer son équipe sécurité, déjà présentée comme la nouvelle RSSI du réseau social. Le poste était vacant depuis plusieurs mois. L’organigramme et les missions de ces deux nouveaux recrutements n’ont pour l’instant pas été précisés par la direction.

Leave a Reply

%d bloggers like this: