Trump dit avoir agi pour «arrêter» une guerre, pas pour en commencer une – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

Le président américain a affirmé que Qassem Soleimani préparait des attaques «imminentes» contre des diplomates et des militaires américains.

Par Le Figaro avec AFP

Le président américain Donald Trump a affirmé vendredi 3 janvier ne pas chercher de «changement de régime» à Téhéran après l’élimination du général iranien Qassem Soleimani, qu’il a qualifié de «terroriste numéro un» dans le monde.

Affirmant avoir agi pour «arrêter» une guerre, pas pour en commencer une, il a assuré que Qassem Soleimani préparait des attaques «imminentes» contre des diplomates et des militaires américains. «Soleimani avait fait de la mort d’innocents une passion répugnante», a-t-il martelé avant de lancer une mise en garde aux «terroristes» qui s’en prennent aux Américains.

«Nous vous trouverons. Nous vous éliminerons. Nous protégerons toujours nos diplomates, nos soldats, tous les Américains et nos alliés», a lancé le président américain qui s’exprimait depuis son club de Mar-a-Lago en Floride où il est en vacances. «J’ai un profond respect pour le peuple iranien», a-t-il ajouté. «Nous ne cherchons pas de changement de régime».

Leave a Reply