« Trump contre Biden », archéologie d’une confrontation, sur Arte – Le Monde

Spread the love
  • Yum
Lors du dernier débat télévisé entre les deux candidats, le 22 octobre.

ARTE – MARDI 27 OCTOBRE À 20 H 55 – DOCUMENTAIRE

A l’approche de l’élection présidentielle aux Etats-Unis, les documentaires se multiplient qui concernent celle-ci et les deux candidats au poste suprême, Donald Trump et Joseph (« Joe ») Biden. Arte a choisi de diffuser celui que proposait, le 22 septembre, la chaîne publique nord-américaine PBS dans le cadre son émission d’investigation politique « Frontline ».

L’excellent travail signé par Michael Kirk et Mike Wiser arpente certaines des pistes suivies par la remarquable série documentaire de Netflix, Donald Trump : un rêve américain, sur les années de jeunesse et l’ascension controversée de l’actuel président. Il interroge certains mêmes témoins et inclut des images d’archives télévisées qui ne sont pas toutes inconnues. Mais Trump contre Biden. Quel président pour l’Amérique ? va plus loin : dans le portrait de Trump mais aussi dans celui du candidat démocrate.

Lire aussi TV – « Donald Trump : un rêve américain »

Certes, en dépit de quelques circonstances atténuantes exprimées par les auteurs (un père brutal, raciste et sans états d’âme, une mère distante, une éducation dans une école militaire où, déjà, le jeune Donald fait régner sa loi parmi ses pairs en se fichant d’être aimé d’eux ou pas), le premier tiers du film pourrait laisser penser à un portrait à charge de l’actuel Président des Etats-Unis.

« Ne jamais s’excuser »

Mais le documentaire n’épargne pas non plus Joe Biden : s’il revient sur la vie et la carrière de l’ancien vice-président (son empathie naturelle, son combat contre le bégaiement, la perte tragique de sa première épouse et d’un de ses trois enfants dans un terrible accident de la route, ses relations avec la communauté afro-américaine, etc.), il montre qu’il n’est pas non plus totalement étranger à la tromperie et au mensonge.

Mais, est-il rappelé, Biden présente chaque fois ses excuses et admet ses erreurs – au contraire de Trump qui s’y refuse toujours, suivant obstinément le précepte hérité de son mentor, le redoutable avocat Roy Cohn : « Ne jamais s’excuser, toujours attaquer. » Quitte à répéter le processus et à ne jamais parvenir vraiment à incarner de très fortes convictions – jusqu’à devenir le candidat respectable qu’on sait mais dont la relative transparence semble l’avoir placé par défaut là où il se trouve aujourd’hui.

La deuxième partie de Trump contre Biden. Quel président pour l’Amérique ? revient sur des événements plus récents – la vice-présidence de Biden sous Barack Obama, la campagne de Trump en 2016 et les événements ayant marqué les derniers mois de sa présidence. Mais en accélérant soudainement le rythme et la succession des faits, le documentaire donne l’impression de moins approfondir qu’en sa première partie, en dépit de nombreux témoignages qui prennent autant de recul qu’il est possible sur les faits évoqués.

On pourra aussi regretter, au chapitre de la réalisation de ce documentaire remarquable à de très nombreux égards, l’habillage sonore qui le noie sous une musique synthétisée – mi-bataille de Vikings, mi-prédiction apocalyptique – et ventousée au propos comme elle l’est à celui des émissions de télé-réalité, avec les inévitables tics illustratifs.

Certes la situation politique du pays, « divisé comme jamais », rappelle la conclusion en points de suspension interrogatifs de Trump contre Biden.Quel président pour l’Amérique ? , est grave mais il n’était pas nécessaire que cette dramaturgie musicale en rajoute dans le pathos angoissant.

Trump contre Biden. Quel président pour l’Amérique ?, documentaire de Michael Kirk et Mike Wiser (EU, 2020, 2 heures). www.arte.tv/fr/videos/098116-000-A/trump-contre-biden-quel-president-pour-l-amerique

Leave a Reply

%d bloggers like this: