Trump autorise la transition vers une administration Biden: ce que ça change pour le président-élu – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Ce moment symbolique permet notamment au président élu et à son équipe de transition de commencer à recevoir des informations classées trop-secret.

Il aura fallu deux semaines à Donald Trump, après l’annonce par les médias américains de sa défaite à la présidentielle américaine, pour donner son feu vert à l’ouverture du processus de transition vers une administration Biden. Ce lundi, la General Service Administration (GSA), l’agence chargée du transfert de pouvoir, a ainsi envoyé une lettre informant Joe Biden que la voie était ouverte à la transition.

Pour le nouveau président, cette étape est cruciale pour préparer son arrivée à la Maison Blanche en janvier. Elle offre “à la prochaine administration les ressources et le soutien nécessaires pour mettre en oeuvre un transfert du pouvoir pacifique et sans accroc”, a réagi l’équipe de Joe Biden.

Un accès à des informations classées secret défense

C’est en effet ce moment symbolique qui permet au président élu et à son équipe de transition de commencer à recevoir des informations classées secret défense, notamment concernant la sécurité des États-Unis, et à s’entretenir avec les équipes en place dans les différents ministères, rappelle le Guardian.

C’est aussi à partir de ce moment-là que Joe Biden peut recevoir des fonds pour financer sa transition: 6,3 millions de dollars, selon CNN.

Désormais, les équipes de Joe Biden pourront aussi avoir accès à des adresses email du gouvernement, sécurisées. Sans elles, il leur était difficile d’envoyer des mails qui concerneraient la politique étrangère, notamment la Russie ou la Chine, le risque que ces pays interceptent les informations étant trop important.

Se coordonner sur la gestion de la pandémie

Ce processus intervient traditionnellement quelques heures après l’annonce du vainqueur. Cette fois-ci, l’agence avait décidé d’attendre en raison des recours en justice déposés par Donald Trump pour tenter de démontrer des fraudes lors du scrutin.

Pourtant, le président n’a pas de temps à perdre pour préparer son arrivée à la Maison Blanche, les chantiers qui l’attendent étant nombreux, notamment sur le front de la lutte contre le coronavirus, qui a fait plus de 256.000 morts aux États-Unis: il n’avait jusqu’ici pas pu commencer à se coordonner avec l’équipe Trump à ce sujet.

“À cause de ce délai pris par la GSA, mon équipe de transition n’a pas accès aux informations nécessaires pour gérer les tests et mettre en place la logistique pour le déploiement du vaccin”, avait déploré Joe Biden la semaine dernière. Cela va maintenant être possible.

Cyrielle Cabot Journaliste BFMTV

Leave a Reply

%d bloggers like this: