Troisième jour d’école à la maison: la plateforme Ma classe à la maison du CNED de nouveau en panne – BFMTV

Spread the love
  • Yum

Les difficultés s’enchaînent pour la plateforme regroupant les outils pédagogiques en ligne, toujours inaccessible ce 8 avril au matin.

Déjà trois jours de pannes et de bugs à répétition sur les quatre jours d’école à la maison prévus en ce nouveau confinement. C’est ce qu’ont jusque-là vécu des millions d’élèves, collégiens, lycéens, mais aussi enseignants. Ce jeudi 8 avril, la plateforme Ma classe à la maison rencontre à nouveau d’importantes difficultés techniques. Aux alentours de 8h30, ses trois sections (école, collège et lycée) étaient tout simplement inaccessibles.

Comme l’indique la page d’erreur qui s’affiche à chaque tentative de connexion, les internautes sont confrontés à une erreur 502, liée à une surchage des serveurs. Cette situation peut se produire en cas d’afflux de connexions simultanées, mais aussi en cas de cyberattaque par déni de service, provoquée par des hackers simulant de nombreuses connexions artificielles.

Auprès de BFMTV, le ministère de l’Education nationale évoque de nouvelles attaques informatiques visant le CNED ce 8 avril, au même titre que Parcoursup. Les classes virtuelles prévues ce matin seraient ainsi fortement compromises.

Enquête ouverte

Ce mardi, le CNED a notamment annoncé déposer plainte après avoir dénoncé une multitude d’attaques informatiques. Une enquête a ensuite été ouverte mercredi par l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (OCLTIC) pour “accès frauduleux à un système de traitement automatisé”.

Pour l’heure, il est toutefois impossible de connaître l’ampleur de ces cyberattaques, leur origine et leurs conséquences réelles sur les pannes de la plateforme Ma classe à la maison. En début de semaine, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a pour sa part évoqué des cyberattaques venant de l’étranger visant le CNED.

Une version que l’organisme – qui dépend de son ministère – n’a jamais confirmée et qui serait peu probable, indiquent des sources ministérielles à BFMTV. Selon Mediapart, qui cite pour sa part des sources au Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), aucune attaque venant de l’étranger et visant le CNED n’a été identifiée.

À la différence des espaces numériques de travail (ENT), propres à chaque région et qui ont également connu d’importantes difficultés techniques, la plateforme Ma classe à la maison est utilisée au niveau national pour fournir des supports de cours en ligne.

Par Raphaël Grably avec Véronique Fèvre

Leave a Reply

%d bloggers like this: