Le baccalauréat 2019 débute lundi 17 juin, à 8 heures, avec la traditionnelle épreuve de philosophie.

Record du plus jeune candidat

Cette année, le plus jeune candidat établit un nouveau record de précocité. Il est scolarisé en terminale S dans l’académie de Versailles et est âgé de seulement 11 ans et 7 mois. Il détrône la candidate de l’année dernière qui avait passé son Bac à 11 ans et 10 mois.

Le candidat le plus âgé a 77 ans et passera l’examen dans l’académie de Dijon.

Le doyen des candidats reste donc l’homme de 91 ans qui a passé l’examen en 2014 rapporte Le Progrès.

Nombre de candidats en baisse

Cette année, 743 594 candidats de terminales tenteront d’obtenir leur diplôme. Les effectifs sont donc en baisse de 1,27 % par rapport à 2018. Parmi les possibles bacheliers, 20 474 se présenteront en candidat libre, ce qui représente 2,74 % des postulants.

La filière générale est une nouvelle fois plébiscitée par les lycéens (53,5 % soit 398 153 élèves). Au sein de celle-ci, c’est la série S qui compte le plus de représentant (51 %) suivie de ES (34 %) et des L (15 %).

De nombreuses spécialités

La filière professionnelle représente un peu plus d’un quart des prétendants au Bac (25,5 % soit 189 780 élèves) et compte 92 spécialités dont trois nouvelles : maintenance des matériels, systèmes numériques, et technicien en appareillage orthopédique.

La filière technologie correspond à environ un cinquième des candidats (21 % 155 661 soit élèves) dont 50,9 % proviennent de la série sciences et technologies du management de la gestion (STMG).

L’effectif total des candidats inscrits aux épreuves anticipées est lui stable, malgré une baisse de 0,03 %. Il y a donc 536 724 élèves dont 72 % en général.

   

80 euros par élève

Au total, entre les correcteurs et les surveillants, 174 331 personnes seront mobilisées pour assurer le bon déroulé des épreuves. Un nombre qui pourrait être moins important après les menaces de grèves des professeurs et des surveillants pour le premier jour du bac.

Cette année encore, les examinateurs et correcteurs percevront 5 euros par copie pour les épreuves écrites et 9,60 euros de l’heure pour les épreuves orales.

Le coût du baccalauréat est identique à celui de l’année dernière avec 80 euros par élève. Cette somme inclut la rémunération des professeurs, l’élaboration, l’impression et le transport des sujets, ainsi que la location de salles.

En France le Bac existe depuis le 17 mars 1808, mais c’est l’année suivante que les premiers bacheliers sont apparus. À l’époque ils n’étaient que 31 à avoir réussi l’unique épreuve.