TousAntiCovid pourrait venir en renfort de la campagne de vaccination

Spread the love
  • Yum

À son lancement, StopCovid, l’application de contact tracing voulue par le gouvernement français, était assez austère et se bornait à informer les utilisateurs sur le fait qu’ils aient été ou non à proximité d’une personne infectée par le covid-19.

Face à l’échec de cette première mouture, de nouvelles fonctionnalités sont apparues dans le cadre du lancement de la nouvelle version baptisée TousAntiCovid. On peut ainsi connaître le nombre de personnes contaminées nationalement et à l’échelle locale, ou encore remplir directement ses attestations de sortie. Ces nouveautés semblent appréciées par les Français et 12 104 744 enregistrements nets ont été enregistrés à ce jour.

Une remontée quotidienne du nombre de personnes vaccinées

Lors d’une interview accordée hier sur RTL, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a fait part de son intention d’utiliser TousAntiCovid pour booster la campagne de vaccination. Ainsi, l’app pourrait notamment indiquer le nombre de personnes vaccinées en France au jour le jour.

« Cela me paraît être une très bonne idée. Je pense que nous allons le faire. On veut communiquer en transparence. Encore une fois, c’est une question de 48 heures, le temps que les systèmes d’information soient parfaitement opérationnels et vous aurez le nombre de personnes vaccinées », précise-t-il.

Le ministre a aussi indiqué que TousAntiCovid pourrait permettre aux Français de prendre rendez-vous pour se faire vacciner. À noter qu’il sera également possible de s’inscrire par téléphone et par Internet.

Reste une question importante à traiter : quid du respect des critères de confidentialité. On sait en effet que TousAntiCovid ne recueille à ce jour aucune donnée personnelle mais cela pourrait être nécessaire pour prendre rendez-vous pour un vaccin. Selon nos confrères de BFM, l’idée serait d’intégrer un formulaire d’inscription sur les listes de la campagne vaccinale, à la manière dont cela se fait pour les attestations de déplacement. En stockant ce fichier sur le smartphone, aucun enregistrement ne serait nécessaire sur une base données. Le problème de la transmission de cette demande de vaccination, sans partage de données reste toutefois posé.

Leave a Reply

%d bloggers like this: