Toulouse. Visite de Jean Castex et de trois autres ministres, vendredi : voici à quoi s’attendre – actu.fr

Spread the love
  • Yum
Jean Castex, Gérald Darmanin, Eric Dupond-Moretti et Jean-Michel Blanquer sont attendus à Toulouse, vendredi 9 octobre 2020.
Jean Castex, Gérald Darmanin, Eric Dupond-Moretti et Jean-Michel Blanquer sont attendus à Toulouse, vendredi 9 octobre 2020. (©Actu.fr)

Pour la première fois depuis sa nomination, le premier ministre Jean Castex est attendu à Toulouse, vendredi 9 octobre 2020. Il sera accompagné de plusieurs poids lourds du gouvernement : Gérald Darmanin (Intérieur), Eric Dupond-Moretti (Justice) et Jean-Michel Blanquer (Education nationale, Jeunesse et Sports). 

Voici ce qui est prévu. 

À lire aussi

Pourquoi viennent-ils à Toulouse ? 

Le thème central de cette visite ministérielle sera celui de la sécurité, alors que la ville de Toulouse est confrontée depuis plusieurs mois à une recrudescence des fusillades et de règlements de comptes liés au trafic de drogue dans certains quartiers, et que le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, réclame depuis de longs mois un renforcement des effectifs de police et justice. Pour le maire, il manque ainsi 200 policiers à Toulouse

A Toulouse, le premier ministre Jean Castex viendra signer  « le premier contrat de sécurité intégrée » avec le maire de Toulouse, où l’État devrait ainsi formaliser son engagement de renforcer les moyens humains au sein de la police et de la justice. 

Le déroulé de la visite 

Jean Castex, Jean-Michel Blanquer, Gérald Darmanin et Eric Dupond-Moretti iront à la rencontre « des différents acteurs impliqués dans la lutte contre la délinquance à Toulouse », précise d’ailleurs le service de presse du premier ministre.

Dans la matinée, le chef du gouvernement et les trois ministres visiteront le commissariat central avant de se rendre dans un quartier, sans doute aux Izards, à l’occasion d’une « table ronde avec les acteurs impliqués dans la vie d’un quartier et dans la continuité éducative ». 

Une rencontre est ensuite prévue au centre de supervision de la Police municipale de Toulouse. La dernière séquence de cette visite ministérielle se déroulera au Capitole, où le premier ministre prononcera un discours à la mi-journée, avant de signer avec Jean-Luc Moudenc le fameux « contrat de sécurité intégrée ». 

Des ministres attendus de pied ferme 

Une chose est certaine, les membre du gouvernement sont attendus de pied ferme, à Toulouse. Les syndicats de police espèrent que l’Etat sera au rendez-vous, eux qui réclament des moyens supplémentaires depuis de très nombreuses années, en terme d’effectifs, d’indemnités, mais aussi en matière de réponse pénale. 

À lire aussi

Quant aux cafetiers et restaurateurs, mécontents des différentes mesures restrictives prises à leur encontre pour endiguer la progression de l’épidémie de Covid-19, ils vont se rappeler au bon souvenir du premier ministre en organisant à un rassemblement, prévu à 10 heures devant la préfecture. Il faut dire que la visite de Jean Castex intervient alors que la Métropole de Toulouse pourrait basculer en zone d’alerte maximale dès lundi 12 octobre.

Alors que la menace de la fermeture des bars, et d’un durcissement du protocole sanitaire plane dans les restaurants, est plus que jamais d’actualité, les professionnels du secteur seront reçus dans la foulée de la manifestation par le cabinet du premier ministre. 

À lire aussi

Perturbations sur la route et dans les transports 

Et ce n’est pas tout ! En marge de cette visite ministérielle, des perturbations sont à prévoir sur la route et dans les transports. 

Côté transports en commun, Tisséo a fait savoir que « des perturbations sont à prévoir sur l’ensemble du réseau Tisséo » et que « la station de métro Capitole sera momentanément fermée et non desservie en fin de matinée ». 

Quant au réseau routier, il risque lui aussi d’être perturbé jusqu’en début d’après-midi.  Il est notamment conseillé d’éviter le secteur Compans Caffarelli, et plus généralement le centre-ville de Toulouse et les grands boulevards, où la circulation pourrait être difficile.

À lire aussi

A suivre en direct sur Actu Toulouse

Cette visite ministérielle, et ses à côtés, sera à suivre en direct sur Actu Toulouse, à partir de 9 heures du matin. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *