TikTok prend la première place des applications les plus téléchargées, devant Facebook

Spread the love
  • Yum

TikTok prend la première place des applications les plus téléchargées, devant Facebook

Le marché des applications mobiles se porte très bien, et dévoile un classement inédit au niveau mondial, avec un TikTok en pleine ascension, aussi bien au niveau du nombre de téléchargements que sur la durée moyenne d’utilisation de l’application. Selon une étude mondiale sur les téléchargements des applications mobiles d’App Annie, relayée par Nikkei Asia, TikTok devient pour la première fois l’application la plus téléchargée au monde en 2020, devant Facebook, WhatsApp, Instagram et Messenger.

L’application de l’éditeur chinois ByteDance est de surcroît la seule application du top 5 à ne pas appartenir à la galaxie Facebook.
La popularité de l’application de partage de vidéos a explosé l’an passé, avec la crise sanitaire et les confinements successifs propices aux activités sur mobile.

En juin dernier, App Annie indiquait que le marché mondial des applications avait à nouveau battu son record historique des dépenses. Les consommateurs ont dépensé 34 milliards de dollars en applications au deuxième trimestre 2021, dépassant ainsi le précédent record établi au trimestre précédent.

publicité

Une popularité marquée en Europe et aux Etats-Unis

La popularité de TikTok s’est notablement accrue en Europe, en Amérique du Sud et aux Etats-Unis, mais relativement moins en Asie relate le média (à l’exception de la Chine), où Facebook reste en tête. Les vidéos courtes et virales ont le vent en poupe auprès des jeunes utilisateurs, et notamment la Génération Z adepte de ce format. « La durée totale de visionnage de TikTok aux Etats-Unis et au Royaume-Uni est plus longue que celle de YouTube » a souligné Chuzen Kin, directeur marketing chez App Annie, en marge de l’étude.

L’année pandémique a été le théâtre d’un vif désaccord aux Etats-Unis, où l’ancien président Donald Trump a appelé l’entreprise chinoise à vendre ses activités dans le pays sous peine d’être interdite. Mais Joe Biden, le successeur de Donald Trump à la Maison Blanche, a retiré plusieurs décrets présidentiels qui interdisaient de nombreuses applications chinoises, dont AliPay, TikTok et WeChat, dans les apps stores des Etats-Unis.

Le Financial Times rapportait ce week-end que ByteDance avait relancé son projet d’entrée en bourse, avec une cotation à Hong Kong d’ici la fin de l’année ou début 2022.

Si TikTok est la cible de plaintes de consommateurs questionnant ses pratiques, elle attire bon nombre d’annonceurs voulant renouer avec une base plus jeune dans des formats plus créatifs, par l’intermédiaire souvent d’influenceurs ou par le biais de vidéos ludiques et de challenges pour faire connaître leurs produits.

Leave a Reply

%d bloggers like this: