Ticketmaster admet avoir espionné une société rivale pour la pousser à la faillite

Spread the love
  • Yum

Depuis maintenant 3 ans, la société Ticketmaster est poursuivie par la justice américaine. Cette fois, Ticketmaster n’a plus le choix et a accepté de payer une amende de 10 millions de dollars imposée par le ministère de la Justice. Pourquoi une telle amende ?

Ticketmaster est reconnu coupable d’avoir demandé à ses employés de dérober des mots de passe et autres moyens pour infiltrer des sociétés virales de vente de billets. Suite à cela, le but de Ticketmaster était de chercher des informations sur les clients de ses rivaux et les attirer vers ses services. Les accusations reconnues contre Ticketmaster sont donc étendues, on y retrouve évidemment une violation de la loi sur la fraude et les abus informatiques, une intrusion informatique pour un avantage commercial ou un gain financier privé, et bien d’autres accusations.

Une dernière mauvaise nouvelle pour 2020 et la cybersécurité

Des employés complices.

Pire encore, Ticketmaster admet avoir amadoué un employé d’une société rivale. Ce dernier aurait envoyé par mail de nombreuses informations de connexions à plusieurs comptes utilisés pour gérer les ventes de billets. Cet employé corrompu serait même venu dans les locaux de Ticketmaster pour présenter sa stratégie lors d’une réunion et prouver le bon fonctionnement des comptes dérobés. Ce dernier finira par être promu directeur des relations avec la clientèle et recevra une augmentation.

Cette société rivale en question serait très certainement Songkick selon les informations de Variety. Malheureusement, Songkick fera faillite quelques mois plus tard, laissant champ libre à ses concurrents. Mission réussie pour Ticketmaster ou simple coïncidence ? Nous penchons plus pour la première solution.

Aujourd’hui, Tickermaster a accepté de payer cette amende de 10 millions de dollars. Mais ce n’est pas tout, la société s’est aussi engagée à mettre en place un programme de conformité et d’éthique conçu pour prévenir et détecter de futurs piratages et acquisitions illégales d’informations confidentielles de concurrents. Pour le moment les représentants de Live Nation ne souhaitent pas s’étendre sur le sujet et aucun d’entre eux n’a répondu à la presse concernant cette affaire. 

Antivirus Bitdefender Plus

Par : Bitdefender

Leave a Reply

%d bloggers like this: