[TEST] Warhammer 40,000 : Battle Sister : du fun pour les fans de la licence

Spread the love
  • Yum

La licence Warhammer 40,000 entre officiellement à grand pas dans la réalité virtuelle avec ce titre. En effet, Battle Sister est un FPS exclusif au casque autonome Quest d’Oculus, dans un premier temps. Vous incarnez ici une sœur de l’ordre de l’Adepta Sororitas des forces de l’Imperium. En tant que défenseur de l’humanité, il vous faudra repousser des hordes des armées du Chaos. Est-ce que ce premier représentant en VR est à la hauteur de son univers ? Pour en savoir davantage sur ce jeu de tir run-and-gun, nous en avons fait un test.

La franchise Warhammer de Games Workshop a toujours fait de nombreux adeptes. Elle compte des légions de fans qui se trouvent un peu partout dans le monde. Ses fans l’adorent surtout pour les possibilités infinies que son univers offre, mais aussi pour le côté brute et impitoyable de ses personnages phares. Après plusieurs jeux dans des formats classiques, les développeurs de Pixel Toys ont décidé de franchir le cap de la réalité virtuelle. Ont-ils réussi la transition ?

Warhammer 40,000 : Battle Sister : une histoire axée sur les Sisters of Battle

Comme il a été dit précédemment, la franchise Warhammer de Games Workshop ne date pas d’hier, et a déjà d’innombrables fans dans le monde. Elle est surtout appréciée par ces derniers pour sa riche tradition et ses batailles épiques de figurines où s’affrontent des armées plus folles les unes que les autres.

Les Space Marines de Warhammer 40k, entre autres, n’ont pas manqué d’en intéresser plus d’un. Se battant pour défendre l’humanité, ces soldats sont souvent les personnages principaux de la plupart des jeux vidéo estampillés Warhammer. Toutefois, les Sisters of Battle, bien qu’elles soient des combattantes féroces et des guerrières légendaires utilisant la magie et la technologie pour gagner des batailles, sont moins connues.

Face à cela, le studio Pixel Toys n’est pas resté indifférent, et a décidé de partager leur histoire dans ce jeu de tir bourré d’action qu’il a baptisé Warhammer 40,000 : Battle Sister.

Les détails de l’histoire

Dans Warhammer 40,000 : Battle Sister, vous incarnez donc Sœur Ophelia. Elle apprend que sa sœur, perdue depuis longtemps et qu’elle croyait morte, est encore vivante. Elle commence alors son voyage pour la retrouver.

En même temps, il y a une guerre sans fin entre les forces du Chaos et d’autres ennemis plus dangereux à laquelle vous devez participer. Il est à souligner que vous n’avez pas vraiment besoin de connaître Warhammer 40k pour entrer dans le scénario.

Au cours de votre voyage, vous rencontrerez et ferez équipe avec une autre Sister of Battle. Elle vous viendra bien entendu en aide au combat avec son bolter lourd. Vous recevrez également l’assistance d’un imposant Black Templar de trois mètres de haut de l’ordre des Space Marine. Cependant, ceux-ci peuvent aussi vous gêner par moment.

Warhammer 40,000 : Battle Sister : la plus grande aventure pour les fans

Warhammer 40,000: Battle Sister

La licence Warhammer avait déjà eu droit à deux jeux en réalité virtuelle qui sont Warhammer : Vermintide VR et The Horus Heresy : Betrayal at Calth. Sauf qu’ils n’avaient pas été pensés pour la VR à la base, mais simplement adaptés. Battle Sister a en revanche été conçu uniquement pour la VR. Cela se ressent tout de suite avec une immersion bien plus fluide.

Bien ancrée dans le Lore de Warhammer 40000, l’histoire principale ne marque pas vraiment les esprits. Néanmoins, les connaisseurs y reconnaîtront des scènes familières, revisitées pour l’occasion. En outre, le point des sœurs de bataille est quant à lui nouveau et apporte une certaine fraîcheur.

Pour le gameplay, rien de bien compliqué. Vous n’avez qu’à viser vos ennemis, et leur tirer dessus avec les balles de votre gros pistolet Bolter. Vous pouvez également en venir à bout à l’aide de votre épée tronçonneuse. L’action est bien au rendez-vous.

Warhammer 40,000 : Battle Sister : un jeu de tir assez simple ?

En tant que jeu de tir run-and-gun, Warhammer 40,000 : Battle Sister se révèle assez simple. Ainsi, si un ennemi donné dispose d’une arme à feu, par exemple, il se contente de se lever et de vous tirer dessus.

Par contre, pour ceux équipés d’épées et d’autres armes de mêlée, ils se précipitent vers vous, et se soucient donc moins de la couverture. L’IA n’est ainsi pas le point fort de l’aventure et les Space Marines du Chaos qui se lancent à vos troussent font jeu égal avec l’incompétence des Stormtroopers de Star Wars.

Une panoplie d’armes à votre disposition

Dans Warhammer 40,000 : Battle Sister, ce ne sont pas les armes qui manquent. À part celles citées précédemment, vous avez également droit à des lance-flammes, qui ont une portée bien satisfaisante, des Lazcannons, des Power Swords et un lance-grenades. Cet arsenal est vraiment un des point fort du jeu, et l’on prend un malin plaisir à dégommer les ennemis avec toutes ces armes à disposition.

Warhammer 40,000: Battle Sister

Il est vrai que ces armes sont toutes surdimensionnées et ne sont pas particulièrement pratiques. Néanmoins, elles présentent une sensation de poids qui les rend plutôt amusantes.

À noter qu’il n’y a pas de rechargement manuel. Vous pouvez d’ailleurs atteindre facilement la tête de vos ennemis avec un tir net.

Warhammer 40,000 : Battle Sister : bien plus qu’un jeu de tir

En plus d’être un jeu de tir de type FPS, Warhammer 40,000 : Battle Sister propose aussi trois « Actes de foi ». Il s’agit de pouvoirs magiques qui se rechargent automatiquement quand vous tuez des adversaires.

Faith Push est donc le premier. Comme son nom l’indique, il permet de repousser un ennemi ou déplacer des obstacles. Cependant, il manque de cohérence. Effectivement, en essayant d’activer cette capacité, on a trouvé la mort à plusieurs reprises.

Les deux autres pouvoirs sont un ralentissement du temps et un bouclier momentané. Ceux-ci se révèlent plus cohérents par rapport au Faith Push.

D’autres incohérences remarquées

Au cours de la campagne, on a constaté d’autres incohérences à part celle remarquée sur le Faith Push. Il y a, entre autres, des soucis de clipping horribles où les Space Marines du Chaos se trouvent à moitié dans un mur. D’une manière générale, parce que le Quest a été choisi comme support principal, les graphismes sont en-deçà de ce que l’on est en droit d’attendre d’un jeu VR aujourd’hui.

Il y a aussi les impacts de balle qui flottent dans les airs. Il ne faut pas non plus oublier les armes qui s’échangent contre d’autres au cours du chargement des écrans.

Ce qui nous a également semblé étrange, ce sont les nombreuses armes vides disposées dans des caisses alors qu’il n’y a pas de munitions à certains endroits. Heureusement, Warhammer 40,000 : Battle Sister ne présente pas que des incohérences.

Warhammer 40,000 : Battle Sister : un tas de réglages de confort au programme

Malgré ces points négatifs mentionnés précédemment, Warhammer 40,000 : Battle Sister plaît quand même aux fans grâce à ses nombreux réglages de confort. Dans ce titre, vous avez en effet droit à une locomotion ou une téléportation en douceur.

Il vous est d’ailleurs possible de tourner instantanément. Vous pouvez aussi supprimer l’affichage HUD pour bénéficier d’une vue plus nette.

Vous pouvez enfin jouer assis en fonction de vos préférences. Le choix ne dépend que de vous.

Warhammer 40,000: Battle Sister

Un gameplay agréable

Le gameplay de Warhammer 40,000 : Battle Sister est sanglant, mais en général, il est agréable, et ce, tout au long du jeu. Il faut avouer qu’il vous promet de bons moments de jeu.

L’action est toujours au rendez-vous au cours de votre voyage. Les ennemis ne vous laissent que rarement le temps de vous reposer.

Dans tous les cas, il vous suffit de prendre une arme pour commencer à tout faire exploser. Il faut dire que cela n’est pas une mauvaise chose.

Warhammer 40,000 : Battle Sister : que dire de plus sur le jeu ?

Warhammer 40,000 : Battle Sister propose une histoire qui intéresse à coup sûr les fans de la franchise Warhammer. Le scénario est bien captivant et l’action bien au rendez-vous. Vous ne risquez donc pas de vous ennuyer en jouant à ce jeu.

Toutefois, il n’y a pas beaucoup de profondeur dans l’expérience. Il n’y a d’ailleurs aucun secret à découvrir. Vous devez simplement prendre votre arme et tirer sur tout ce qui bouge.

En tout cas, ce titre constitue un FPS qui, sans sortir des sentiers battus, ne manque pas de faire plaisir aux joueurs passionnés de ce type de jeu.

Points positifs

  • Gameplay agréable
  • Beaucoup de réglages de confort
  • Possibilité de jouer assis

Points négatifs

  • Quelques problèmes de graphismes
  • Le pouvoir magique Faith Push incohérent

Gameplay – 8

Options de confort – 7

Graphismes – 6

7

Gameplay : Gameplay plutôt sanglant, mais agréable en général.

Options de confort : Plusieurs options de confort au programme. Possibilité de jouer assis.

Graphismes : Pour un FPS, graphismes de qualité, mais présentant quand même quelques problèmes non négligeables.

User Rating:
Be the first one !

Leave a Reply

%d bloggers like this: