Test – PS5 Digital Edition, aussi parfaite que sa soeur jumelle ?

Spread the love
  • Yum

Sortie le 19 novembre 2020, la PlayStation 5 est la console next-gen de Sony qui aura la lourde tâche de succéder à la PS4 qui a tout raflé sur son passage. L’aventure commence difficilement avec la pandémie de Covid-19 qui provoque de nombreuses pénuries. Ainsi, depuis sa sortie, la PS5 est quasiment introuvable.

La situation devrait « rapidement » s’arranger d’après Sony, d’ici le mois de juin 2021 selon AMD, partenaire officiel de Sony pour la PlayStation 5. Malgré ces débuts compliqués, la PS5 n’a pas à rougir face à sa grande sœur [la PS4], puisqu’au 6 mars 2021, la console de Sony s’était déjà écoulée à plus de 6 millions d’exemplaires.

Le 10 novembre dernier, Presse-citron vous proposait en avant-première le test de la PS5 pour découvrir la nouvelle machine de Sony. Aujourd’hui, voici un avis de sa jumelle, la PS5 Digital Edition que l’on a pu avoir entre les mains pendant un mois. Alors, est-ce vraiment une copie conforme sans lecteur avec les mêmes avantages et inconvénients ? On voit cela tout de suite !

TEST DE LA PLAYSTATION 5

N’hésitez pas à voir, revoir, lire ou relire notre test de la PS5 disponible sur notre site et notre chaîne YouTube.

S’abonner à la chaîne

Test PlayStation 5 : le prolongement parfait de la PS4… en mieux ?

  • Date de sortie : 19 novembre 2020
  • Prix : 399,99€
  • CPU : 8x Zen 2 Cores à 3,5GHz (variable)
  • GPU : 10,28 Tflops, 36CUs à 2,3GHz
  • Disque dur : SSD personnalisé 1 To
  • Lecteur : Aucun
  • Résolution maximale : 8K
  • FPS maximale : 120
  • Rétrocompatibilité : Plus de 4.000 jeux PS4 (uniquement en dématérialisé).

ACHETER LA PS5 AU MEILLEUR PRIX

Sony PS5 au meilleur prix Prix de base : 499 €

Voir plus d’offres

ACHETER LA PS5 DIGITAL EDITION AU MEILLEUR PRIX

Voir plus d’offres

UN DESIGN FUTURISTE… ENCORE PLUS ÉLÉGANT

Test PS5 Digital Edition

© Presse-citron.net

Contrairement à la stratégie de Microsoft avec sa Xbox Series X et sa Xbox Series S, Sony ne propose pas deux consoles très différentes. Il s’agit de deux machines avec une puissance et des caractéristiques identiques, ainsi qu’un design très proche. On retrouve les fameuses robes blanches qui épousent le corps central noir laqué de la console. Sony propose les mêmes matériaux fragiles sujets aux rayures et nombreuses traces de doigts. Cela fait toujours son petit effet lorsque la machine s’allume avec cette LED bleue.

Test PS5 Digital Edition

© Presse-citron.net / Instagram @chrisklippel

On retrouve bien entendu ses détails sur le dos de la manette ou à l’intérieur des parois blanches de la console avec les logos mythiques de PlayStation (le carré, le triangle, le rond et la croix) est à souligner. La seule grosse différence au niveau du design, c’est l’absence du lecteur Blu-Ray 4K qui permet d’avoir une console plus fine, plus homogène et beaucoup plus élégante.

Comparatif PlayStation 5 Digital Edition

© Presse-citron.net

TOUJOURS AUSSI SILENCIEUSE…

Sur ce point-là, la PS5 Digital Edition tient aussi ses promesses. Après des années compliquées avec les différents modèles de PS4, on retrouve enfin le silence pour profiter des expériences next-gen. Cette version digitale est plus silencieuse que la version « standard » puisqu’elle ne dispose pas de lecteur Blu-Ray. À aucun moment (ni au lancement du jeu ni en cours de partie), on entend le lecteur. La PS5 Digital Edition est donc une console totalement silencieuse et c’est vraiment très agréable. Que ce soit sur Control, God of War, Spider-Man Miles Morales ou encore Astro’s Playroom, aucun problème à signaler.

Comme sur la PS5 standard, on a eu le droit à seulement trois à quatre secondes de soufflement des ventilateurs lors d’une session de trois heures et demie de jeu. À part cela, la console réalise un sans-faute dans cette catégorie.

… ET QUI NE CHAUFFE TOUJOURS PAS

L’autre prouesse de la PS5 « standard » était de proposer une expérience de jeu qui ne chauffe pas votre pièce en même temps. La console dispose d’un très bon système de refroidissement. Cette dernière laisse passer l’air pour se refroidir naturellement et de manière silencieuse. Le SoC (le « Système sur une puce ») joue aussi un rôle primordial dans ce système de refroidissement. Cela permet d’exploiter pleinement le conducteur thermique (ou TIM). La PS5 dispose d’un métal liquide en guise de conducteur thermique permettant des performances de refroidissement élevées et stables sur de longues sessions de jeu. Cela fonctionne à merveille.

Cette version digitale reprend ce même système et reste donc tout aussi efficace. Là encore, c’est un bon point.

UN SSD TOUT AUSSI PERFORMANT… MAIS MOINS EXPLOITÉ ?

SSD PlayStation 5

© Presse-citron.net / Instagram @chrisklippel

Là encore, la PS5 Digital Edition embarque le SSD surpuissant de sa jumelle. Hélas, les mêmes soucis se posent. Le disque dur de la PS5 est une exclusivité pendant plusieurs mois et est annoncé comme le plus performant sur le marché. La qualité a forcément un prix, obligeant Sony à baisser la capacité de ce dernier pour respecter le tarif fixé par la console. On se retrouve ainsi avec des disques durs de 828 Go. On enlève à cela la place occupée par le système d’exploitation de la machine. Ce qui donne en réalité un disque dur SSD ultra-performant, mais de seulement 667,2 Go.

L’objectif du modèle Digital était de proposer un prix plus avantageux avec l’absence du lecteur Blu-Ray. Sony a donc fait le choix de ne rien changer d’autre. Vous l’aurez compris, si la capacité de stockage était déjà un souci sur la version « standard », cela devient totalement problématique sur une console qui permet d’installer des jeux uniquement en téléchargement.

L’utilisation d’un support externe est donc indispensable afin de garder les 667 Go pour les jeux PS5 et installer vos titres PS4 sur le disque externe. Malheureusement, avec ce choix, il faudra faire une croix sur les améliorations comme les temps de chargement plus rapides.

Ce SSD est fort heureusement très performant et fait des merveilles. Dommage de ne pas pouvoir l’utiliser pleinement et que l’on soit obligé de faire des choix et même des sacrifices.

UNE CONSOLE VRAIMENT RÉTRO-COMPATIBLE ?

Jeux PS4 Rétro PS5

© Presse-citron.net

La grande force de la PS5 est de permettre une quasi-totalité de la bibliothèque PS4, rétro compatible sur PS5. Ce sont plus de 4 000 jeux PS4 qui peuvent tourner sur la console next-gen de Sony. Problème ? Cette PS5 ne dispose pas de lecteur Blu-Ray. Ainsi, seuls les titres que vous avez achetés sur le PlayStation Store pourront fonctionner sur votre machine. Si vous avez acheté The Last Of Us Part.II en version physique l’année dernière, il faudra repasser à la caisse et payer le jeu plein pot (69,99€) sur le PlayStation Store pour revivre les aventures de Joël et Ellie.

(BONNE) CONNEXION INTERNET OBLIGATOIRE

C’est un point qui semble logique, mais qu’il est tout de même primordial, si vous optez pour une PS5 Digital Edition, il est recommandé d’avoir une très bonne connexion internet (ou même la fibre). L’intégralité des jeux sera à télécharger sur votre machine. Certains seront assez petits comme Immortals Fenyx Rising d’Ubisoft et ses 27Go. Mais d’autres mettront à mal votre connexion et votre disque dur. Red Dead Redemption II, les derniers Call of Duty ou encore CyberPunk 2077… Comptez plus de 100Go de téléchargement avec les mises à jour !

JUSTE UNE CONSOLE DE JEU

PS5 Digital Edition

© Presse-citron.net / Instagram @chrisklippel

Opter pour cette version digitale, c’est faire aussi l’impasse sur la partie multimédia physique. Il sera impossible de lire non plus vos Blu-Ray ou autres CD. Pire encore, il ne sera bientôt plus possible d’acheter et de louer des films et série sur le PlayStation Store. Ainsi, la PS5 Digital Edition, sans abonnement à une plateforme de streaming (Disney+, Netflix, Amazon Prime…) ne permettra plus d’utiliser la partie « multimédia ». Elle sera purement et simplement une console de jeu vidéo.

MON AVIS SUR LA PS5 DIGITAL EDITION

PS5 Digital Edition Avis

© Presse-citron.net

La PS5 Digital Edition est donc bien la sœur jumelle de la PlayStation 5 « standard », mais avec quelques avantages et défauts supplémentaires. Avec un prix affiché à 399,99€, cette version allégée ne dispose pas de lecteur Blu-Ray et offre 100€ d’économie à l’achat. La console est également un peu plus silencieuse que sa jumelle « standard » puisque l’on entend pas le lecteur de disque tourner au moment de l’installation ou du lancement des jeux. En plus de cela, elle dispose de tous les points positifs de la PS5 « normale » avec un SSD ultra puissant et rapide, un design très élégant, une capacité de refroidissement remarquable. Mais aussi d’une interface intuitive et très fluide.

Néanmoins, la console n’est pas sans défauts. Par l’absence de lecteur Blue-Ray, la machine ne propose plus de support multimédia. Il n’est plus possible de lire vos films, séries, et CD musicaux, ni vos jeux PS4 rétrocompatibles (qu’il faudra repayer si vous souhaitez en profiter sur PS5). Le SSD de la console est très rapidement rempli et force à utiliser un disque dur externe pour l’installation des jeux PS4. Cela a pour effet de priver les joueurs des auto-améliorations comme les temps de chargements. À noter qu’aujourd’hui encore, il n’est toujours pas possible d’augmenter la capacité de stockage de la machine.

La PS5 Digital Edition est donc un produit tout aussi performant et efficace, mais avec des contraintes qui sont à prendre en compte. L’économie de 100€ à l’acquisition sera-t-elle vraiment rentable avec l’achat des jeux sur le PlayStation Store ? Bien souvent, les derniers jeux sont affichés au prix fort au moment de leur sortie. La console s’adresse donc aux utilisateurs qui privilégient le streaming (PS Now, Netflix, Disney+…) avec une excellente connexion internet pour pouvoir jongler avec une petite dizaine de jeux installés sur la machine.

PS5 Digital Edition

399,99€

Note Globale

9.0/10

On aime

  • Une console puissante qui sent bon la next-gen
  • La nouvelle interface vraiment efficace
  • Une console qui ne chauffe pas et qui ne fait (vraiment) pas de bruit
  • Le SSD toujours aussi efficace
  • Un design vraiment sympa, encore plus élégant que la version “normale”.

On aime moins

  • Seulement 667Go pour le Disque Dur. Pour une version “All Digital”, c’est pas possible…..
  • ….. Et toujours impossible au mois de mars 2021 d’upgrader le stockage de la console au lancement
  • Ce nouveau système pour les téléchargements (limité à un jeu ou une MàJ) qui est lui aussi toujours là en mars 2021.
  • La rétro-compatibilité… Seulement si vous avez acheté vos jeux PS4 sur le Store. Sinon, il faut repayer !
  • Impossible de lire vos films, séries et CD physique… Et donc bientôt plus possible d’en acheter et louer sur le PlayStation Store.

Leave a Reply

%d bloggers like this: