[TEST] Population : One, un jeu de tir addictif en mode Battle Royale

Spread the love
  • Yum

Population : One fait partie de ces jeux de tir de type Battle Royale en VR qui vous emmènent dans un monde extraordinaire. Il est disponible sur plusieurs plateformes. Alors, préparez vos armes et votre butin, et devenez le roi des tireurs.

Vous avez un faible pour les jeux de tir de Battle Royale en VR ? Les titres de ce genre ne manquent pas sur les différentes plateformes de jeu à l’heure actuelle. Population : One en fait partie. Mais que propose-t-il de plus par rapport aux autres ? Voici notre test du jeu pour découvrir ses atouts et ses éventuels points faibles.

Population : One : un jeu d’équipe par excellence

Avant toute chose, il est bon de savoir qu’on a réalisé le test de Population : One sur Oculus Quest 2. Toutefois, le jeu est disponible à la fois sur les casques Quest 1, Quest 2 et PC VR. L’achat peut d’ailleurs être effectué sur Rift et Quest.

Tout comme d’autres jeux de tir de Battle Royale, ce titre ne dispose pas de mode de jeu solo. Il n’y a donc que des trios. Aussi, il n’y a que six équipes au total.

Vous et les deux autres personnes qui composent votre équipe serez ainsi déposés sur une carte. Vous devez bien évidemment combattre tous les autres joueurs jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’une personne ou une équipe debout.

Population : One : un jeu plutôt rapide

En général, les matchs dans Population : One sont assez rapides. De plus, vous pouvez vous déplacer rapidement et parcourir de longues distances en quelques secondes seulement grâce au wingsuit.

Bien qu’il y ait un champ dommageable qui se referme et qui rétrécit lentement la carte en cours de jeu, il faut avouer que celle-ci est bien large. Malgré cela, cette zone de jeu semble tout de même plus petite qu’elle en a l’air avec cette grande rapidité.

Dans tous les cas, chaque région de la carte est unique. Pour le cas du cimetière, par exemple, il est parsemé de pierres tombales. Il dispose aussi de nombreux points de couverture. La tour géante au milieu de la carte, quant à elle, peut être vue de n’importe où.

Un peu de dynamisme ne serait pas de refus

Toujours en parlant de carte, l’on a trouvé qu’elle est plutôt statique. Il n’y en a qu’une seule. Après avoir fait suffisamment de matchs, vous avez donc pratiquement tout vu. On souhaite alors que les choses soient un peu plus dynamiques.

Néanmoins, chaque jeu est toujours différent grâce à la variabilité de l’endroit où vous et votre équipe atterrissez. Il en est de même pour les équipes adverses.

Dans tous les cas, on espère vraiment qu’il y aura des modifications de la carte et des événements qui rendront le jeu encore plus attrayant. D’après certaines sources, ce genre de chose est déjà prévu, mais il n’y a pas encore de détails là-dessus pour le moment.

Population : One : qu’en est-il des microtransactions ?

Population : One

Comme dans la plupart des autres jeux de tir de Battle Royale, il y a bel et bien des microtransactions dans Population : One. Bien entendu, tout est facultatif. Vous pouvez ainsi continuer à avancer et à venir à bout de vos ennemis, même si vous vous en passez.

En tout cas, une partie de ces microtransactions est gagnée dans le jeu, tandis qu’une autre partie semble être exclusive aux achats.

Vous pouvez alors vous offrir différents nouveaux éléments, comme des costumes, des cosmétiques de tout genre, etc. Et le meilleur, c’est que les développeurs du jeu continueront d’ajouter plus de choses au fil du temps. Ils planifient même des événements de style saisonnier.

Quid du gameplay du jeu ?

Il est vrai que certains amateurs de jeux de tir de Battle Royale préfèrent PUBG à Population : One. Toutefois, ce dernier propose un gameplay à la fois fluide et raffiné. Il offre aux joueurs des moments frais et excitants.

Ce jeu est d’ailleurs capable de maintenir un rythme léger. Effectivement, il vous est possible de grimper sur n’importe quelle surface. Aussi, vous pouvez glisser dans les airs et construire des couvertures et des murs à la volée.

Apparemment, le côté « construction » de ce titre est inspiré de Fortnite. Le côté « escalade », quant à lui, imite celui d’autres jeux de tir VR, comme Zero Caliber et Virtual Battlegrounds. Population : One combine donc tout cela pour mieux faire votre bonheur.

Que savoir sur les options de confort ?

Il faut dire que les options de confort de Population : One correspondent bien à ce à quoi on s’attendait dans un jeu de tir rapide. Ce jeu de réalité virtuelle est bel et bien axé sur le multijoueur. Ses mouvements sont également fluides.

En jouant à ce jeu, il vous est d’ailleurs possible de sélectionner une rotation instantanée. Vous pouvez aussi activer une vignette de gradation FOV.

Cependant, certaines personnes peuvent avoir du mal à supporter les options de confort lorsqu’elles sont toutes activées. Si vous voulez lutter contre la maladie de la réalité virtuelle, mieux vaut alors les éteindre.

Population : One

Ce qu’il faut savoir sur les options de combat

En ce qui concerne les options de combat dans Population : One, il y en a suffisamment pour le moment. Vous avez droit à votre assortiment d’armes habituel. Il y a donc les fusils d’assaut, les SMG, les fusils de sniper, les fusils de chasse, etc.

Toutefois, on a remarqué qu’il n’y a pas beaucoup de variations dans chaque type de pistolet. Il y a juste les niveaux de rareté indiqués par la couleur.

Il y a bien sûr aussi des grenades. Et pour la santé, il y a des bananes et des canettes de soda ainsi que des power-ups de bouclier. Dans tous les cas, on espère que les développeurs du jeu ajouteront régulièrement de nouveaux équipements.

Population : One : notre conclusion

Il faut avouer que Population : One a tout pour plaire aux joueurs à la recherche d’un nouveau jeu de tir VR addictif. Il a pas mal d’atouts à leur proposer, notamment avec son gameplay à la fois fluide et vif.

En somme, la jouabilité du jeu promet d’être fantastique, et ce, même sur le casque Oculus Quest de faible puissance.

On espère juste que les développeurs apporteront des améliorations pour rendre le jeu plus dynamique. Il faut en effet dire que la carte se révèle un peu statique. Dans tous les cas, Population: One est certainement le meilleur jeu de tir de Battle Royale en VR sur le marché.

Points positifs

  • Gameplay fluide et raffiné
  • Régions de carte uniques
  • Options de combat suffisantes

Points négatifs

  • Manque de dynamisme
  • Options de confort non optimisées

Gameplay – 8

Carte – 6.5

Immersion VR – 7

7.2

Gameplay : Jouabilité à la fois fluide et raffiné. Jeu de tir bien addictif.

Carte : Carte bien large. Régions variées, mais manque de dynamisme.

Immersion VR : Options de confort pas assez optimisées, mais rythme léger.

User Rating:
Be the first one !

Leave a Reply

%d bloggers like this: