Test PCR, mesures restrictives… Ce qu’il faut savoir avant de partir en Espagne ou au Portugal – LaDepeche.fr

Spread the love
  • Yum

l’essentiel Alors que le variant Delta gagne de plus en plus de terrain sur la péninsule ibérique, la situation sanitaire en Espagne et au Portugal se dégrade rapidement. La Dépêche du Midi fait le point.

La dégradation de la situation sanitaire se poursuit en Espagne et au Portugal. Clément Beaune, secrétaire d’État aux affaires européennes, a par ailleurs conseillé aux voyageurs d’éviter de se rendre dans ces deux pays cet été. La Dépêche du Midi fait le point sur la situation sanitaire en Espagne et au Portugal.

La Catalogne ferme ses établissements de nuit

La situation sanitaire se dégrade fortement en Espagne. Le pays fait face à une flambée des cas de contamination au Covid-19 et craint l’arrivée d’une 5e vague. Selon les données récoltées par Reuter Covid-19 Tracker, le taux d’incidence du pays s’élève à 189 cas de Covid recensés pour 100 000 habitants au cours des sept derniers jours. En quinze jours, le taux d’incidence a été multiplié par huit. En moyenne, 12 719 cas de Covid sont recensés chaque jour. Selon les données de Johns Hopkins, 41, 49 % de la population espagnole est vaccinée.

A lire aussi : Landes : les dernières restrictions sanitaires sont levées ce jeudi avec quelques exceptions

Le virus circule activement chez les plus jeunes où cette catégorie de la population n’a pas encore complètement accès à la vaccination. Le taux d’incidence chez les jeunes est quant à lui bien plus élevé que la moyenne nationale. Plus de 600 cas recensés pour 100 000 habitants.

Des régions autonomes ont d’ores et déjà annoncé l’entrée en vigueur de certaines mesures restrictives. La Catalogne très prisée par les touristes Français a notamment annoncé la fermeture des établissements de nuit à partir de vendredi 9 juillet pour une durée de quinze jours.

Ce qu’il faut pour aller en Espagne

Enfin, toute entrée sur le territoire espagnol peut se faire en présentant :

  • Un certificat justifiant d’une vaccination complète contre le Covid-19 depuis au moins 14 jours.
  • Un certificat de test de dépistage négatif, délivré dans les 48h précédant l’arrivée sur le territoire.
  • Un certificat de rétablissement de la Covid-19, valable 180 jours après le 1er test de diagnostic positif.

Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas concernés par la présentation de ces documents.

Le Portugal a instauré un nouveau couvre-feu

La situation sanitaire au Portugal n’est guère plus reluisante. Le pays a même décrété l’instauration d’un nouveau couvre-feu sur tout le territoire. L’interdiction de circuler sur la voie publique entre 23 h et 5 h devrait ainsi permettre de freiner cette reprise de l’épidémie. Toujours selon les données de Reuter Covid-19 Tracker, le taux d’incidence du Portugal s’élève à 160 cas recensés pour 100 000 habitants sur les sept derniers jours. Selon les données de Johns Hopkins, 38,35 % de la population espagnole est vaccinée.

Avec plus de 2 000 cas de Covid-19 recensés chaque jour, des mesures de restrictions ont été annoncées. Lisbonne et Porto, deux villes très touristiques du pays sont concernées. Les horaires d’ouverture des bars et des cafés de 45 villes ont également été revus à la baisse. Ces établissements doivent ainsi impérativement fermer à partir de 22 h 30.

A lire aussi : DIRECT. Covid-19 : “Pas de spectateurs” sur les sites à Tokyo à cause de l’épidémie, annonce le ministre des Jeux

Le pays enregistre le plus grand nombre de cas depuis février 2021. La ministre de la Présidence Mariana Vieira da Silva a annoncé lors d’une conférence de presse : “Nous constatons que la semaine dernière, la situation s’est à nouveau détériorée”, en précisant que “les conditions ne sont pas remplies pour dire que la pandémie est sous contrôle”.

Ce qu’il faut pour aller au Portugal

Pour entrer sur le territoire portugais il faut présenter soit :

  • Un certificat justifiant d’une vaccination complète contre le Covid-19 depuis au moins 14 jours.
  • Un certificat de rétablissement de la Covid-19, valable 180 jours après le 1er test de diagnostic positif.
  • Un test PCR négatif effectué dans les 72 heures précédant l’embarquement.
  • Un test antigénique (TAAN, TRAg) réalisé par un laboratoire et effectué dans les 48 heures précédant l’embarquement. Les autotests ne sont pas acceptés.

Comme en Espagne, les enfants de moins de 12 ans ne sont pas concernés par ces certificats.

Leave a Reply

%d bloggers like this: