Test de l’iPad 2019: que vaut la tablette “premier prix” d’Apple? – BFMTV.COM

Spread the love
  • Yum

La nouvelle version de l’iPad s’offre un léger lifting, ainsi qu’une compatibilité bienvenue avec le clavier d’Apple. Le tout à un tarif très compétitif.

Une tablette peut-elle remplacer un ordinateur portable? A cette question, Apple tente de répondre à l’affirmative depuis plusieurs années, en mettant l’accent sur certains accessoires, à commencer par son clavier Smart Keyboard.

Avec l’arrivée du nouvel iPad, celui-ci est désormais compatible avec toute la gamme des tablettes de la marque. Cette dernière itération du modèle le moins cher profite également d’une surface d’affichage mieux optimisée et d’iPadOS, interface logicielle basée sur iOS mais profitant de fonctions dédiées aux écrans plus grands que ceux de nos smartphones. L’iPad 2019 est disponible à 389 euros en version 32 Go, et 489 euros en version 128 Go.

L'iPad 2019 d'Apple

Les forces de l’iPad 2019

Un écran agrandi

La nouvelle édition de l’iPad profite d’un écran de 10,2 pouces, contre une dalle de 9,7 pouces pour la version 2018. Une évolution qui la rapproche de l’iPad Air, qui dispose quant à lui d’un écran de 10,5 pouces. Les dimensions ne sont pas pour autant chamboulées par rapport à l’an dernier: le produit gagne un demi centimètre en largeur, un centimètre en hauteur et une dizaine de grammes (soit environ 3% du poids total).

L'iPad 2019 d'Apple

Comme à son habitude, Apple livre un écran LCD d’excellente qualité, avec une bonne luminosité, un bon taux de contraste, et une excellente fidélité des couleurs. Autant de qualités qui en font une tablette très confortable à utiliser, même pendant de longues heures. Un atout de taille, dans la mesure où l’iPad 2019 profite d’une bonne autonomie, venant à bout des plus longues journées.

La compatibilité avec le Smart Keyboard

Comme le modèle de l’an dernier, l’iPad est compatible avec l’Apple Pencil (99 euros), toujours dans sa première version. Mais sa principale évolution se résume à trois petits points argentés situés sur sa tranche gauche, qui constituent le Smart Connector. Ce connecteur magnétique permet d’utiliser le clavier Smart Keyboard d’Apple (vendu 179 euros), qui fait également office de protection. Contrairement aux modèles Bluetooth, aucune configuration n’est nécessaire, et la frappe se fait sans la moindre latence. Il suffit de rapprocher l’iPad de la partie supérieure du clavier pour que celui-ci s’y greffe.

L'iPad 2019 d'Apple

Bien qu’onéreux, le Smart Keyboard permet de faire de l’iPad une véritable alternative à un ordinateur, grâce à un excellent confort de frappe. La précision est quant à elle équivalente à celle que l’on aurait sur un clavier d’ordinateur classique. La compatibilité de cet accessoire permet d’obtenir une machine capable de nous accompagner au quotidien, du moins pour des usages classiques, grâce à la bonne optimisation du système d’exploitation.

L’interface iPadOS

Pour les utilisateurs d’ordinateur portable, basculer sur une tablette revient souvent à travailler sur un espace plus étriqué, offrant moins de libertés. Pour remédier à ce problème, Apple a travaillé sur la toute première version d’iPadOS, basée sur iOS 13. Elle intègre des fonctions spécifiques aux tablettes, notamment pour la gestion du multitâche.

Les deux principales nouveautés sont Split View et Slide Over. La première permet d’afficher deux fenêtres côte-à-côte, y compris s’il s’agit de la même application. Il est ainsi possible d’ouvrir deux fois un traitement de texte, par exemple pour comparer deux projets d’écriture différents. Malheureusement, toutes les applications ne sont pas compatibles à ce jour, notamment celles de Google. Bien entendu, il est toujours possible d’afficher deux applications différentes en même temps, en partage de fenêtre classique.

Interface de l'iPad Pro 2019

La fonction la plus intéressante à nos yeux reste Slide Over, qui permet de garder une application ouverte, tout en superposant un carrousel d’applications. Cela permet de travailler sur un projet, en gardant à disposition certaines applis de son choix. Ce carrousel apparaît et disparaît en effleurant la bordure droite de l’iPad dans un sens ou dans l’autre.

Enfin, iPadOS propose d’afficher des widgets directement sur l’écran d’accueil, aux côtés des applications. Les informations de son choix, comme la météo ou l’emploi du temps, sont accessibles en un coup d’œil. 

Interface de l'iPad Pro 2019

Un bon rapport qualité/prix

Malgré ces améliorations, Apple prend le soin de maintenir l’iPad à un tarif très convenable. Les 32 Go de stockage de la version à 389 euros sont bien minces, mais permettront de survivre à un long vol, ou un séjour sans internet, avec quelques séries téléchargées. Les utilisateurs plus exigeants opteront pour la version à 128 Go, vendue 489 euros. Avec le clavier Smart Keyboard, l’iPad peut remplacer un ordinateur pour une partie non-négligeable des utilisateurs. Ce qui en fait une machine redoutablement efficace pour son prix.

Les faiblesses de l’iPad 2019

Une configuration limitée

Contrairement à l’iPad Air (569 euros), au format très proche, l’iPad 2019 ne bénéficie pas de la puce A12, déjà aperçue sur les iPhone XS et XR. Il faut se contenter du processeur A10, datant de 2016, qui équipait l’iPhone 7. A l’usage, cela ne pose aucun problème: nous n’avons pas rencontré le moindre ralentissement sur la tablette. En revanche, cette configuration pourrait impliquer une moindre durée de vie que pour un iPad Air. 

L'iPad 2019 d'Apple

Conclusion

Inventeur de la tablette, Apple conserve sa position de meilleur fabricant dans le domaine. L’iPad 2019 tient parfaitement son rôle d’iPad “pour tous”, grâce à un tarif accessible. La compatibilité avec le clavier Smart Keyboard en fait un outil de travail très performant, tant que l’on s’en tient à des tâches simples. Si vous n’avez pas besoin d’importante capacité de stockage, la version 32 Go, sous la barre des 400 euros, assurera un excellent rapport qualité-prix. La version 128 Go pourra cependant être concurrencée par l’iPad Air (64 Go), disponible pour 80 euros de plus, et profitant d’un processeur plus récent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *