Test de l’iPad 10.2 pouces (iPad 7) : bien plus qu’une tablette à condition d’y mettre le prix – CNET France

Spread the love
  • Yum

« L’iPad le plus populaire », c’est ainsi qu’Apple présente sa tablette sur son site officiel aux côtés de ses trois autres ardoises, l’iPad Pro 2020, l’iPad Air et l’iPad mini. Cet iPad 2019 vient logiquement succéder à l’iPad 2018 d’entrée de gamme et à son écran de 9.7 pouces. Alors quoi de neuf sur cette nouvelle itération ? Un écran un peu plus grand et le système « smart connector », le tout disponible à partir de 389 euros (WiFi et 32 Go) soit 30 euros de plus que le précédent modèle. Pour la version 128 Go et toujours WiFi, Apple nous demande 489 euros. Comptez 529 euros pour la déclinaison 4G + WiFi avec 32 Go de mémoire et 629 euros pour le modèle 4G + WiFi avec 128 Go de stockage.

Design : on prend le même et on recommence

L’iPad 10.2 pouces est loin de répondre aux standards esthétiques du moment avec son design identique à celui de la précédente génération. Conçu en aluminium, la tablette d’Apple ne se démarque que par son écran légèrement plus grand et sa connectique aimantée « smart connector » positionnée sur la tranche gauche qui vous permettra notamment de connecter un clavier. Notez que la coque/clavier Smart Keyboard de la Pomme est affichée à 179 euros. Précisons également que l’iPad 7 assure la compatibilité avec la première génération d’Apple Pencil commercialisé à 99 euros.

 

La face avant accueille une dalle de 10.2 pouces au format 4:3 encadrée par de très larges bordures. Touch 3D en bas, caméra frontale en haut, bref, rien de nouveau sous le soleil. Même constat à l’arrière où Apple se contente de centrer son logo et de la placer un capteur photo sur le coin supérieur gauche.

 

Le bouton de démarrage et le port mini-jack sont placés à chaque extrémité de la tranche supérieure. Les commandes de volume et le tiroir pour carte SIM (version WiFi + 4G) sont quant à eux intégrés sur la tranche de droite. Enfin, on retrouve sur la tranche inférieure un port Lightning et deux grilles de haut-parleurs.

 

Écran : un peu plus grand, toujours aussi fidèle

L’iPad 2019 d’Apple possède un écran IPS Retina de 10.2 pouces d’une définition de 2160 x 1620 pixels pour 264 ppp. Cette dalle permet de profiter d’une balance des blancs équilibrée ainsi que d’un assez bon niveau de contraste. La firme à la Pomme promet une luminance de 500 nits et en pratique, la surface d’affichage de sa tablette se montre suffisamment lumineuse pour assurer un bon confort de lecture à la lumière du jour. Le taux de réflectance se montre toutefois un peu élevé et peut gêner en plein soleil. De nuit, la luminosité minimale rend agréable le visionnage de contenus.

 

Audio : une expérience en demi-teinte

Deux grilles de haut-parleurs sont intégrées sur la tranche inférieure de l’iPad 10.2 pouces. Ces deux sorties offrent un son de qualité mais leur disposition nous empêche de jouir d’un rendu équilibré. On aurait préféré les voir dispatcher de chaque côté de la tablette et plus particulièrement sur les tranches de gauche et de droite afin de ne pas être bouchées lorsque l’iPad est tenu à l’horizontale. De son côté, la prise mini-jack séduit avec une gestion des basses, des médiums et des aigus maîtrisée.

 

Performances : une configuration datée mais efficace

L’architecture de l’iPad 10.2 pouces s’articule autour du SoC Apple A10 Fusion qui n’est autre que celui des iPhone 7 et 7 Plus mais aussi de l’iPad 6. La pièce maîtresse de sa configuration va donc bientôt fêter ses 4 ans et se retrouve ici associée à 3 Go de mémoire vive, soit 1 Go de plus que sur la génération précédente.

Nos différents benchmarks nous montrent que cette tablette n’a rien à envier à ses rivaux et notamment à la Samsung Galaxy Tab S5e, l’alternative la plus crédible sous Android. L’ardoise d’Apple affiche de jolis scores sur AnTuTu et 3DMark avec 266 202 points sur le premier et 2650 points sur le test Sling Shot Extreme du second contre 173 078 et 1590 points pour la Galaxy Tab S5e.

 

Sur ce segment de prix, l’iPad 7 reste une machine de guerre et fait preuve d’une fluidité constante. iPadOS et les différentes optimisations du géant californien y sont sans aucun doute pour quelque chose.

L’iPad 10.2 pouces se révèle être aussi une bonne tablette pour gamer. Nous nous sommes essayés à Asphalt 9, Call of Duty Mobile et bien d’autres jeux avec les options graphiques poussées au maximum. On note cependant que cet iPad peine à contrôler sa température dès qu’il tourne à plein régime.

 

Autre remarque, continuer de proposer 32 Go de mémoire interne sur une tablette à ce prix sans possibilité d’extension n’est pas normal compte tenu du poids des applications aujourd’hui. 

iPadOS : des fonctionnalités multitâches bien pensées

À l’heure où nous écrivons ce test, l’iPad 7 fonctionne sous iPadOS 13.4. Le système d’exploitation de la firme à la Pomme a bien évolué depuis son lancement en septembre 2019 et permet de profiter d’une expérience proche de celle proposée par un MacBook surtout si vous couplez à cette tablette un Smart Keyboard. L’OS réservé aux tablettes d’Apple est grosso-modo iOS 13 auquel ont été intégrées des fonctionnalités multitâches plus poussées.

 

Avec Split View, l’iPad 10.2 peut désormais afficher deux fenêtres d’une même application simultanément. Il vous suffit d’ouvrir une app puis de glisser depuis le dock la même app vers l’un des bords de l’iPad. À noter que la taille des fenêtres est ajustable. Cela fonctionne avec Notes, Messages, Plans ou encore Safari mais pas avec toutes les applications.

 

 

Pour savoir si une appli est compatible, appuyez longuement sur l’icône de celle-ci et regardez dans le menu contextuel si l’option “Afficher toutes les fenêtres” apparaît.

L’une des autres nouveautés apportées par iPadOS concerne Slide Over. Pour rappel, cette fonctionnalité permet d’accéder brièvement à une application. Plusieurs fenêtres peuvent être superposées devant une application principale ou bien deux applis en Split View. iPadOS conserve ces mêmes fenêtres que vous pouvez de nouveau afficher en effectuant un glissement depuis le bord de l’écran. Plutôt utile si vous avez besoin d’insérer rapidement dans votre texte une image dénichée sur Safari par exemple.

 

 

Les périphériques de stockage externe sont pris en charge par iPadOS. Il est donc possible de gérer les fichiers de votre clé USB, de votre SSD ou de votre disque dur externe directement via l’application Fichiers. Petit souci, l’iPad 10.2 pouces nécessitera un adaptateur puisqu’il est encore doté d’un port Lightning contrairement aux iPad Pro.

Enfin, iPadOS 13.4 assure la compatibilité avec les trackpads et les souris. L’association se fait depuis le menu Bluetooth de l’iPad 7.

L’iPad 10.2 pouces maintient un certain niveau de productivité grâce à ses nombreuses fonctionnalités multitâches bien pensées et apportées par iPadOS. Associé à un Magic Keyboard et à un trackpad, l’iPad 7 peut se confondre avec un MacBook mais sa configuration limitée, qui reste très solide pour une tablette, vous empêchera de bénéficier de la même réactivité.

Autonomie : peut mieux faire

À l’instar de l’iPad 6, l’iPad 7 est alimenté par une batterie de 8827 mAh. En théorie et d’après les promesses de la Pomme, l’autonomie de son nouveau modèle atteindrait les 10 heures. Dans les faits, vous pouvez enchaîner les séries et films sur les plateformes de SVoD, consulter vos mails et scroller sur les réseaux sociaux pendant un peu plus de 13h. Si vous ajoutez quelques sessions de jeu vidéo et de montage photo/vidéo, l’iPad 10.2 s’éteindra au bout de 10h. Une autonomie correcte mais pas exceptionnelle pour la tablette d’Apple qui n’arrive pas à la cheville de la Galaxy Tab S5e, l’une des meilleures dans ce domaine avec 15h d’autonomie en lecture vidéo et 13h dans le cadre d’une utilisation plus polyvalente.

Il faut se contenter d’un chargeur de 10W pour faire le plein mais vous devrez vous armer de patience et attendre plus de 3h40.

Un point sur la concurrence

Sur ce segment de prix, l’iPad 7 d’Apple affronte la Samsung Galaxy Tab S5e lancée en France en avril 2019 et proposée à partir de 419 euros en WiFI et avec 64 Go de mémoire interne. La tablette sous Android de la marque sud-coréenne se démarque avec son écran Super AMOLED, son excellente autonomie, son design plus moderne avec de très fines bordures, sa finesse et sa légèreté.

 

Conclusion

Un écran toujours aussi bon, une configuration datée mais loin d’être périmée et un OS particulièrement bien optimisé, l’iPad 10.2 pouces n’est pas une révolution en soi mais les quelques améliorations apportées par la firme à la Pomme en font un must pour tout consommateur cherchant à se divertir et à travailler sur une tablette accessible. “Accessible”, si vous pouvez vous contenter de 32 Go de stockage non-extensible et si vous ne ressentez pas l’utilité d’acheter un Smart Keyboard et/ou un Apple Pencil. Pour une utilisation plus poussée, plus souple et plus confortable, l’iPad 7 impose un passage en caisse que nous jugeons bien trop douloureux.

Leave a Reply

%d bloggers like this: