Test de la nouvelle Surface Pro X (SQ2) et comparatif avec SQ1 et i5

Spread the love
  • Yum

Microsoft m’a fait parvenir la toute nouvelle Surface Pro X dotée du processeur Microsoft SQ2. Par rapport à la précédente génération, le processeur, toujours basé sur l’architecture ARM, constitue le principal changement. Marque-t-il une différence significative en termes de performances ?  Voilà un petit article pour tenter de répondre à cette question !

La « nouvelle » Surface Pro X ne change pas d’un poil par rapport à l’ancienne. Le look, le format, les ports, l’écran et les différentes configurations en termes de mémoire restent parfaitement identiques. Les différentes versions proposées affichent toujours de 128 à 512 Go de stockage et de 8 à 16 Go de RAM. La tablette offre toujours une connectivité Wifi 5 et 4G. Finalement, un seul changement notable est à noter si ce n’est l’arrivée du coloris platine en plus du noir : le processeur qui passe du Microsoft SQ1 au Microsoft SQ2.

Microsoft-Surface-Pro-X-3-
Microsoft-Surface-Pro-X-2-

Au vu du peu de changements, je ne vais pas réécrire un test complet de la Surface Pro X. Cependant, je vais m’attarder sur la partie performances puisqu’en théorie, cette « nouvelle » Surface Pro X devrait se montrer plus puissante… et plus endurante. Outre le gain de performances, ce changement de processeur fait également grimper l’autonomie théorique de 13,5 à 15h.

Un processeur ARM, qu’est-ce que cela change ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voici un petit rappel concernant les processeurs ARM. Contrairement à la majorité des appareils sous Windows 10, cette Surface Pro X n’est pas dotée d’un processeur x86 mais ARM. En quelques mots, celui-ci offre deux avantages principaux : une moindre consommation et une connectivité permanente, ce qui permet par exemple de recevoir des notifications même lorsque l’appareil est en veille. Leur inconvénient majeur est que les processeurs ARM sous Windows doivent « traduire » les logiciels bureau (x86) afin de pouvoir les exécuter.

Microsoft-Surface-Pro-X-17-
Microsoft-Surface-Pro-X-12-

Rassurez-vous : on ne peut pas parler d’incompatibilités puisque pratiquement tous les logiciels Windows tournent sur la Surface Pro X grâce à un procédé appelé émulation (si ce n’est quelques exceptions dont je parle dans mon premier test). Cependant, ils seront un peu plus lents à s’exécuter que sur un appareil doté d’un processeur classique, comme un Intel Core i5 par exemple. Cela étant, la différence est à peine perceptible lors de l’utilisation de l’appareil. C’est probablement encore plus vrai avec la Surface Pro X dotée du Microsoft SQ2.

La Surface Pro X est-elle rapide à utiliser ?

Avant d’en venir aux chiffres et au comparatif, j’ai juste envie de partager mon avis, mon ressenti, sur cette Surface Pro X. J’ai souhaité l’utiliser pendant deux semaines comme s’il s’agissait de mon propre appareil. J’ai donc troqué ma Surface Pro 4 pour celle-ci et y ai installé les logiciels que j’utilise le plus fréquemment pour le boulot : Photoshop, Atom, Google Chrome (je sais, il faut vraiment que je switche vers Edge :D) et la suite Office.

Microsoft-Surface-Pro-X-14-
Microsoft-Surface-Pro-X-19-

Ce que je peux vous dire, c’est que cette Surface Pro X est vraiment rapide et est très confortable à utiliser. Le démarrage se fait en seulement quelques secondes. La sortie de veille est presque instantanée et la reconnaissance facile offerte par Windows Hello permet un déverrouillage de l’appareil pratiquement immédiat. Bref, rien ne différencie cette tablette d’une Surface Pro classique. Je pense que je pourrais même très bien l’utiliser au quotidien. Seul l’incompatibilité avec les logiciels bureau en 64 bits me bloque encore, mais cela sera de l’histoire ancienne dès le mois de décembre. De plus, de plus en plus d’éditeurs logiciels sortent désormais leur application en ARM. Adobe vient par exemple d’annoncer l’arrivée prochaine de sa suite Creative Cloud sur ce type de processeur ; une excellente nouvelle !

Performances : Microsoft SQ1 vs Microsoft SQ2 vs Intel Core i5

En plus de cette Surface Pro X dotée d’un processeur Microsoft SQ2, Microsoft m’a fait parvenir la version de l’an dernier avec le Microsoft SQ1. Aussi, j’ai eu envie de comparer les performances entre la Surface Pro X et un appareil classique doté d’un Intel Core i5. Je n’ai plus ici à ma disposition une Surface Pro 7, mais j’ai en revanche le Surface Laptop Go dont j’avais publié le test il y a peu. Ces deux appareils ayant (presque) le même processeur, les résultats devraient donc être sensiblement pareils. Me voilà donc avec trois appareils pour un comparatif des performances le plus complet possible.

Microsoft-Surface-Pro-X-1n-

Comme pour le comparatif que j’avais publié l’an dernier, j’ai utilisé différents logiciels dont Atom, un logiciel que j’utilise pour développer des sites, Photoshop, probablement la référence des logiciels de création et retouche photo, ainsi que la suite Office que vous connaissez tous. Ces trois logiciels n’étant pas proposés en version ARM pour le moment, ils s’exécutent tous grâce à l’émulation. Voici un nouveau tableau comparatif pour vous donner une idée du temps de lancement d’un logiciel émulé en performances élevées. 

Temps de lancement (première ouverture)

Surface Pro X (Microsoft SQ1)

Surface Pro X (Microsoft SQ2)

Surface Laptop Go (Core i5-1035G1)

Adobe Photoshop CC (x86)

10 sec

10 sec

7 sec

Word (x86)

3 sec

3 sec

2 sec

Atom (x86)

7 sec

6 sec

5 sec

Edge (ARM – x86)

< 1 sec

< 1 sec

< 1 sec

Comme vous pouvez le voir, le temps de chargement des logiciels bureau est pratiquement identique entre la Surface Pro X SQ1 et la Surface Pro X SQ2 si ce n’est peut-être une légère avance pour la dernière génération. Le Surface Laptop Go reste un poil plus rapide dans cette situation puisque son processeur x86 exécute nativement les logiciels, sans besoin d’émulation.

J’ai également souhaité tester la puissance brute du CPU en compressant un fichier de 171 Mo avec 7 zip (x86). J’ai également voulu voir ce que donnait la compression via le logiciel 9zip qui offre l’avantage d’être également compilé pour ARM.

Temps pour compresser un fichier de 171 Mo

Surface Pro X (Microsoft SQ1)

Surface Pro X (Microsoft SQ2)

Surface Laptop Go (Core i5-1035G1)

avec 7Zip (x86)

50 sec (Ultra) 17 sec (Normal)

49 sec (Ultra) 15 sec (Normal)

25 sec (Ultra) 11 sec (Normal)

avec 9Zip (ARM – x86)

17 sec (Deflate, normal)

14 sec (Deflate, normal)

25 sec (Deflate, Normal)

Comme vous pouvez le voir, les résultats entre les deux Surface Pro X sont relativement semblables, avec une très légère avance pour la tablette de nouvelle génération. D’après ce petit test, qui certes, n’a rien de scientifique mais a le mérite de montrer la tendance, la Surface Pro X avec Microsoft SQ2 gagnerait par rapport au Microsoft SQ1 :

  • +/- 15 à 20% de puissance avec des logiciels nativement compilés pour ARM
  • +/- 5 à 10% en émulation x86

En ce qui concerne la comparaison avec le Surface Laptop Go, on peut voir que ce dernier exécute, sans surprise, plus rapidement les logiciels compilés pour x86. En revanche, cette Surface Pro X se montre bien plus rapide que le Laptop Go et son Intel Core i5 lors de la compression d’un fichier Zip avec le même mode de compression via un logiciel ARM. 

Microsoft-Surface-Pro-X-8-

Conclusion

Comme en témoignent mes différents tests, la différence en termes de performances entre la Surface Pro X avec SQ2 par rapport à celle avec SQ1 est très minime. Passer de l’une à l’autre ne présente pratiquement aucun intérêt sur le plan des performances. Néanmoins, la nouvelle version a le mérite de s’améliorer sur un point : l’autonomie. Dans la version 2019, je tenais +/- 7h30 avec celle-ci. Lors de mes tests de cette nouvelle itération, je dépasse en moyenne les 8h30. Bon point donc de ce côté. Pour rappel, l’autonomie théorique de la tablette est de 15h, selon Microsoft, contre 13,5h pour la précédente.

Alors, faut-il, ou non, craquer pour cette Surface Pro X (SQ2) ? 

  • OUI, si vous cherchez l’une des meilleures tablettes ARM du marché
  • OUI, si vous cherchez une Surface qui propose une connectivité 4G intégrée

Cependant, si vous cherchez une tablette facilement transportable, performante et dotée uniquement de la connectivité WiFi, la Surface Pro 7 sera probablement plus raisonnable puisque son prix est pratiquement 50% moins élevé pour une mémoire de stockage et vive équivalentes. Oui, je sais, cette Surface Pro X a un plus grand écran et intègre également un stylet Surface Slim Pen dans son clavier (en option). La passion ou la raison, à vous de faire votre choix !

Surface Pro X (SQ2), à partir de 1699€

La Surface Pro X est disponible depuis le 27 octobre 2020 pour un tarif débutant à 1699€  sur le Microsoft Store . A cela, il faut rajouter obligatoirement le clavier Type Cover pour en profiter pleinement. Si vous souhaitez plus de stockage, et plus de RAM, la facture peut grimper à 2049€, hors clavier, en fonction de la configuration choisie.

surface-pro-x-offre

Leave a Reply

%d bloggers like this: