Test Apple iPad Pro 11 M1 : notre avis complet – Tablettes tactiles – Frandroid – Frandroid

Spread the love
  • Yum

Introduction

L’iPad Pro 2021 est en approche. S’il reprend une recette déjà gagnante l’an dernier, il lui ajoute quelques petites améliorations, notamment sur la photo, qui sont à saluer. Mais surtout, Apple rend sa tablette tactile prête pour le futur avec l’ajout de la puce M1. Un vrai pas franchi ? On a testé pour le savoir.

Le module appareil photo de l’iPad Pro 11 pouces 2021

Le module appareil photo de l’iPad Pro 11 pouces 2021 // Source : FRANDROID

De prime abord, l’iPad Pro 11 pouces est un clone de la version 2020. C’est en effet le cas au niveau du design et des possibilités. Apple lui a tout de même ajouté sa désormais puissante puce M1 que l’on retrouve sur le nouvel iMac, les derniers MacBook Air et MacBook Pro. On a testé l’iPad Pro pour voir s’il profitait pleinement de cette nouvelle puissance.

La fiche technique de l’iPad Pro 11 pouces (2021)

Modèle Apple iPad Pro 11 M1 Apple iPad Pro 12.9 M1
Version de l’OS iPad OS 14 iPad OS 14
Taille d’écran 11 pouces 12.9 pouces
Définition 2388 x 1668 pixels 2732 x 2048 pixels
Densité de pixels 264 ppp 264 ppp
Technologie IPS mini-LED
SoC M1 M1
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 16 Go 8 Go, 16 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go, 512 Go, 1024 Go, 2048 Go 128 Go, 256 Go, 512 Go, 1024 Go, 2048 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 12 Mpx
Capteur 2 : 10 Mpx
Capteur 1 : 12 Mpx
Capteur 2 : 10 Mpx
Appareil photo (frontal) 12 Mpx 12 Mpx
Enregistrement vidéo 4K@60 IPS 4K@60 IPS
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax) Wi-Fi 6 (ax)
Bluetooth 5.0 5.0
NFC Non Non
Dimensions 178.5 x 247.6 x 5.9mm 214.9 x 280.6 x 6.4mm
Poids 466 grammes 682 grammes
Couleurs Argent, Gris Argent, Gris
Prix 899 € 1 219 €
Fiche produit Fiche produit Voir le test

Ce test a été réalisé à partir d’un modèle 11 pouces prêté par Apple.

Le comparatif des différents iPad d’Apple

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Un excellent design qui ne change pas

On prend le même et on recommence. L’iPad Pro 11 pouces 2021 est rigoureusement le même que l’iPad Pro 11 pouces de 2020 avec son grand écran Liquid Retina de 11 pouces. On retrouve le cadre aux bords droits légèrement arrondis aux angles. Ses bordures d’écran, certes moindres que sur l’iPad ou même que l’iPad Air qui lui a piqué son design, n’en demeurent pas moins toujours un peu larges à notre goût. Mais le tout est solide et de qualité.

À noter la touche environnementale désormais pour l’iPad Pro aussi : son boîtier est conçu à partir d’aluminium 100 % recyclé. Les aimants des haut-parleurs et du boîtier sont également constitués d’éléments de terres rares 100 % recyclés.

Au dos, on trouve les lignes d’antenne en haut et en bas. Elles ajoutent cette fois la prise en charge de la 5G. Le module photo carré est toujours dans son angle en haut à gauche avec ses deux capteurs et son LiDAR.

Le jeu The Last Campfire sur iPad Pro 11 pouces 2021

Le jeu The Last Campfire sur iPad Pro 11 pouces 2021 // Source : FRANDROID

L’iPad Pro 11 pouces a un gabarit assez proche, à quelques millimètres près, de l’iPad Air ou même de l’iPad avec son look « à l’ancienne » (247,6 x 178,5 x 5,9 mm). Il n’a pas le lecteur d’empreinte Touch ID de ce dernier sur le bouton du bas ou même sur le bouton latéral comme l’iPad Air. Ici, la caméra TrueDepth est toujours cachée dans une bordure d’écran (en haut quand vous tenez la tablette à la verticale) pour vous permettre de déverrouiller l’appareil via la reconnaissance faciale toujours aussi rapide. Elle s’est même nettement améliorée (voir plus bas).

Le plus petit des deux iPad Pro de la gamme peut être tenu à une main. Il a même perdu quelques grammes sur la balance par rapport à son prédécesseur (466 g en version Wi-Fi contre 471 g). Sa finesse est son atout pour vous accompagner aisément en vadrouille. Et même pour prendre des photos pour ceux qui le font encore (ou qui y arrivent !).

L’écran n’a pas besoin du mini LED pour être bon

L’écran est toujours d’excellente facture avec sa dalle quasiment intégrale. C’est rigoureusement le même écran que sur l’iPad Pro 2020 du même gabarit (2388 x 1668 pixels). Il embarque toujours une dalle Liquid Retina qui s’avère être une variante maison du LCD avec technologie IPS. Et c’est d’ailleurs la première année qu’il peut rougir à côté de son grand frère qui faisait rigoureusement tout comme lui, mais s’enorgueillit cette fois d’un impressionnant écran mini LED plus contrasté et plus éclatant sur le papier.

L’app ProCreate sur iPad Pro

L’app ProCreate sur iPad Pro // Source : FRANDROID

Mais cet écran plus petit reste beau, avec des couleurs très agréables à l’œil. Alors il n’affiche peut-être qu’une luminosité maximum de 600 cd/m², bien moindre que de nombreux smartphones, mais il a d’autres atouts dans sa manche : un taux de rafraîchissement de 120 Hz nommé ProMotion qui permet une plus grande et appréciable fluidité, notamment en faisant défiler l’écran en lecture, ou bien en gain de finesse et souplesse dans les animations et transitions. Cela sera également notable si vous utilisez un Apple Pencil dont les interactions avec l’écran profitent de cet ajustement du taux de rafraîchissement pour que le stylet connecté se montre très réactif. L’iPad Pro peut également compter sur la technologie True Tone qui adapte la balance des blancs de l’écran automatiquement par rapport à la lumière de votre environnement.

L’écran est toujours aussi net, avec un espace de couleurs DCI-P3 très large et une véracité des couleurs impeccable, comme souvent chez Apple. Au soleil, il profite de la surface antireflet qui vous permet d’utiliser l’iPad Pro sans trop de difficultés.

Si on avait un reproche à faire à ce magnifique écran, mais c’est souvent le cas de beaucoup de tablettes, c’est sa forte capacité à mémoriser les empreintes de tous les doigts qui frôlent sa surface ! Il est quasiment impossible de maintenir un millimètre carré immaculé.

L’iPad Pro 2021, l’iPad 2020 et l’iPad Air 2020

L’iPad Pro 2021, l’iPad 2020 et l’iPad Air 2020 // Source : FRANDROID

À l’aide de notre sonde et du logiciel CalMAN, nous avons enregistré un pic de luminosité à 570 cd/m² et une température des couleurs (en désactivant True Tone) quasiment parfaite de 6650 K, proche de la température de référence de 6500 K.

L’iPad Pro 2021 affiche un Delta E sur DCI-P3 à 4,42 en raison des blancs et nuances de gris qui tendent vers le bleu. Les couleurs chair/peau sont parfaites tout comme le noir qui est très fidèle. Cela est sans doute dû à la technologie TrueTone que nous avions activée et qui a tendance à vouloir embellir ainsi certaines couleurs.

Sans TrueTone, le Delta E sur DCI-P3 est annoncé à 3,14, proche de la perfection recherchée qui est à 3. Le contraste enregistré par la sonde est de 1616:1.

Appareil photo : petits changements, mais grand bond

Au dos de l’iPad Pro, on trouve toujours ce même module carré :

  • Un capteur grand-angle de 12 Mpx
  • Un capteur ultra grand-angle de 10 Mpx
  • Le scanner LiDAR
Le module photo de l’iPad Pro

Le module photo de l’iPad Pro // Source : FRANDROID

Prendre des photos n’est jamais chose aisée avec un iPad. Le format 11 pouces rend toujours cela plus simple qu’avec le grand gabarit 12,9 pouces. Mais cela ne reste guère pratique. Alors on va plutôt focaliser les usages et profiter du module photo pour de la réalité augmentée ou pour prendre des mesures à l’aide du LiDAR, ce qui est toujours impeccable. À vous la possibilité, par exemple, de placer « virtuellement » un canapé IKEA dans votre salon pour voir s’il irait bien via l’app IKEA Place.

Mais la nouveauté est véritablement à l’avant cette fois. Apple a troqué sa caméra FaceTime grand-angle pour un ultra grand-angle qui grimpe désormais à 12 Mpx pour un champ de vision de 122 degrés. Si vous faites partie des rares personnes qui arrivent à tenter des selfies avec une tablette, vous allez être ravis… et plus beaux. L’image gagne en qualité, vous pourrez même profiter du mode portait. Et à plusieurs !

La caméra compte également la technologie TrueDepth pour la reconnaissance faciale Face ID qui est toujours très rapide à déverrouiller l’iPad. Mais la grosse nouveauté, c’est aussi la fonction Cadre Centré. Cela va permettre de vous suivre pour s’assurer que vous soyez toujours au centre de l’écran pour votre interlocuteur lors d’un appel vidéo. Vous pouvez bouger, la caméra vous suit (pas trop loin quand même !), zoome et dézoome si besoin.

Le nouvel iPad Pro 2021 profite de la fonction Cadre Centré qui vous met au cœur de la vidéo

Le nouvel iPad Pro 2021 profite de la fonction Cadre Centré qui vous met au cœur de la vidéo // Source : FRANDROID

Et si une autre personne entre dans le champ de vision, la caméra recule pour permettre de voir tout le monde. À la différence de certains capteurs qui peuvent suivre la voix de l’interlocuteur pour se recentrer, la caméra de l’iPad Pro détecte, elle, les personnes.

Puissance : la puce M1, le pari sur l’avenir

On ne va pas se mentir : à la première utilisation, l’iPad Pro 2021 ne semble pas être entré dans une nouvelle ère de puissance telle qu’on aurait pu l’imaginer quand Apple l’a doté de la puce M1, ce SoC maison avec ses 8 cœurs CPU (4 cœurs haute performance, 4 haute efficacité) et 8 cœurs GPU qui doit tout fracasser sur son passage. Sur les MacBook Air et Pro ou très probablement sur le prochain iMac, en remplacement des puces Intel, la différence est immédiatement palpable. Face à la puissance des puces A12 ou A14 des iPhone 12 optimisées pour les iPad, c’est moins flagrant immédiatement.

La tablette tactile d’Apple a gagné en puissance par rapport à la génération précédente, c’est indéniable. L’iPad Pro est plus rapide dans ses actions aussi lorsque l’on y prête véritablement attention. Tout est fluide, performant que ce soit des apps ou des jeux mobiles. Mais ce n’est pas en vous servant de vos applications habituelles que vous allez réaliser véritablement le gap. C’est un pari sur l’avenir qui va se dessiner progressivement dès que les développeurs auront mis à profit les multiples ressources en termes de puissance, de fluidité, de possibilités de la puce M1 associées au Machine learning et au Neural Engine intégré (16 cœurs), pour pousser l’appareil dans ses derniers retranchements qui paraissent déjà bien difficiles à atteindre.

Modèle Apple iPad Pro 11 M1
AnTuTu 8 1114146
AnTuTu CPU 265230
AnTuTu GPU 544006
AnTuTu MEM 199337
AnTuTu UX 105573
3DMark Wild Life 18263
3DMark Wild Life framerate moyen 109 FPS

Nous avons eu l’occasion de tester plusieurs applications qui profitent de la puissance de la puce M1 et certaines sont tout particulièrement impressionnantes. C’est notamment le cas de StaffPad, une application qui se destine aux musiciens. Grâce à la dernière puce, vous allez pouvoir retranscrire en direct (et automatiquement) un morceau que vous êtes en train de jouer avec votre instrument ou un titre qui passe en radio. L’app crée la partition en temps réel sous vos yeux, avec même la possibilité de choisir l’instrument auquel elle est destinée. Vous êtes en train de jouer du piano et vous voulez la transcription pour un violon ? Il suffit de demander. Vous pourrez même retoucher la portée ensuite avec l’Apple Pencil qui fait de la reconnaissance d’écriture pour transformer cela en notes, changer la tonalité, le tempo, ajouter des instruments… Les compositeurs vont être ravis avec un outil incroyable.

L’application StaffPad pour les compositeurs de musique

L’application StaffPad pour les compositeurs de musique // Source : StaffPad

SwingVision cumule utilisation intelligente des deux capteurs au dos, du LiDAR, du Neural Engine et de la puce M1. Cette application est un véritable coach tennis et vous allez récupérer toutes les statistiques de jeu. L’ultra grand-angle permet d’avoir une vue large du court de tennis quand le capteur principal « va suivre » la balle. Vous pourrez ainsi obtenir la marque exacte de l’impact de balle au sol façon technologie hawkeye, mais depuis le fond de court. L’IA de l’iPad associée à celle de l’app permet une analyse du jeu des joueurs en temps réel, de leurs déplacements, de leur frappe…

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Il y a évidemment les applications déjà connues comme Adobe Lightroom qui permet de transférer directement votre création vers Photoshop pour profiter de tous les outils comme si vous travailliez sur un ordinateur, en ajoutant des centaines de calques sans que l’iPad ne commence à vaciller. Pour le montage, LumaFusion permet désormais de gérer plusieurs flux 4K en simultanée, et même de mettre plusieurs angles de caméra en parallèle qui vont être mis dans le même Timecode, même si les vidéos n’ont pas démarré au même moment.

Et le jeu vidéo va aussi profiter des plus de 50 % de puissance de la puce M1 par rapport à la puce A12Z de l’iPad Pro 2020. Nous avons pu tester Divinity Original Sin 2 Definitive Edition. Le jeu PC bénéficie d’une version propre à l’iPad, et c’est sur l’iPad Pro M1 que le titre de Larian Studios prend toute son envergure. Le RPG est ultra fluide, l’expérience proche de celle que vous pouviez trouver sur PC. C’est beau, intuitif en commandes tactiles et vous pouvez même vous permettre de zoomer dans l’image sans perte de qualité pour être au plus près de votre stratégie. Si vous préférez rester fidèle à votre manette de jeu ou à votre tactique souris-clavier, pas de souci. L’iPad Pro est désormais compatible avec l’ensemble des accessoires. Et la version iPad fonctionne aussi en crossplay avec des joueurs PC Windows et Mac.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

iPadOS 14, l’indispensable

On le répète chaque année, mais c’est toujours le cas : iOS/iPadOS est ce qui se fait de mieux pour tablette tactile. Et iPadOS 14 avec toutes ces améliorations propres aussi à iOS 14 continue sur sa lancée (widgets, bibliothèque d’apps, moteur de recherche améliorée, reconnaissance d’écriture avec le Pencil…). Le système d’exploitation d’Apple est toujours aussi fluide, rapide et intuitif.

Le multitâche, la possibilité de lancer deux applications en parallèle sur l’écran partagé et même d’en ajouter une en superposé, tourne très bien sans faire « ramer » votre appareil.

Source : FRANDROID

Source : FRANDROID

iPadOS a également apporté des améliorations dans l’app Photos (organisation d’albums, tri, photos plus grandes…) avec des barres de navigation latérales qui rappellent l’app Fichiers dans sa gestion de la classification pour retrouver plus facilement ses documents. Apple Music a également été rendu plus fluide pour mettre en avant les playlists notamment.

Les configurations disponibles

L’iPad Pro 11 pouces voit grand désormais. Il propose de multiples configurations en 128 Go, 256 Go, 512 Go, 1 To et même jusqu’à 2 To de stockage désormais. Les premières versions disposent de 8 Go de RAM quand les plus gros stockages pourront compter sur 16 Go de RAM (modèle testé).

Vous allez en prendre plein les oreilles

C’est l’un des très gros atouts de l’iPad Pro en ces temps de vidéoconférences multipliées, de réunions audio à gogo. La tablette profite de quatre haut-parleurs répartis en 2×2 sur les tranches haut et bas. À cela s’ajoutent cinq micros. Ils sont annoncés de « qualité studio » et il faut avouer qu’ils sont de très bonne facture. Que vous ayez besoin de vous enregistrer ou bien de parler en appel vidéo, le rendu est excellent, la voix très claire et vous êtes parfaitement compris par votre interlocuteur, même si l’environnement n’est pas tout à fait calme. On retrouve là une qualité déjà entraperçue sur le MacBook Pro 16 pouces qui profitait de micros de très haute qualité.

L’iPad Pro dispose de 4 haut-parleurs et 5 micros

L’iPad Pro dispose de 4 haut-parleurs et 5 micros // Source : FRANDROID

De même pour les haut-parleurs, qui supportent également les contenus en Dolby Atmos. Que ce soit pour accompagner une vidéo, profiter d’un film ou simplement écouter de la musique, l’iPad Pro frappe fort en termes de qualité sonore. Où que vous soyez, vous profitez d’un son impeccable, immersif, qui suit le mouvement de ce que vous voyez à l’écran.

La 5G au rendez-vous

Voici le premier iPad doté de la 5G pour atteindre des vitesses de connexion élevées. Il faut évidemment pour cela souscrire un forfait avec une carte SIM à intégrer ou profiter de l’eSIM de l’iPad Pro. Et prendre un modèle d’iPad Pro 11 pouces en version Wi-Fi + Cellulaire.

Si vous profitez comme nous d’un abonnement 5G, votre iPad Pro va filer à la vitesse de la lumière. De plus, comme sur les iPhone 12, Apple a intégré la fonction Smart Data Mode qui permet de couper la 5G et de rebasculer en 4G si votre activité ne nécessite pas une connexion plus rapide. C’est votre batterie qui vous remerciera.

Il est également compatible avec le Wi-Fi 6 jusqu’à 1,2 Gb/s et supporte le MIMO. Il embarque du Bluetooth 5.0 pour pouvoir se connecter avec les accessoires sans fil.

Connectiques : plus vite, plus haut, plus fort jusqu’en 6K

Il y a de l’amélioration sur ce point. Apple a ajouté la prise en charge du Thunderbolt 3 et de l’USB 4 sur son port USB-C. Cela va permettre de connecter des accessoires de très haute performance comme des écrans externes proposant des résolutions jusqu’à 6K, des disques SSD, des docks ou de la connexion Ethernet 10 Gb. Les vitesses de transfert de données font également un bond avec de la bande passante disponible jusqu’à 40 Gb/s en filaire.

Autonomie : la même sans plus…

Apple annonce toujours 10 heures d’autonomie pour un usage moyen (surf, vidéo, jeux, etc.) et on y est, voire même un petit peu plus, même si vous faites usage de certains logiciels de dessin ou retouche photo. Dès que vous allez utiliser l’iPad pour des réunions vidéo, l’autonomie aura logiquement tendance à baisser plus rapidement, de même avec une connexion 4G/5G. En cela, l’iPad Pro 2021 fait aussi bien que l’iPad Pro 2020 en version 11 pouces, comme également l’iPad Air avec sa puce A14 Bionic.

L’iPad Pro 11 pouces et la version 12,9 pouces

L’iPad Pro 11 pouces et la version 12,9 pouces // Source : Apple

C’est peut-être une petite surprise quand on sait qu’il est doté de la puce M1 qui fait des miracles au niveau de l’autonomie sur les MacBook Air et MacBook Pro qu’elle a pratiquement doublée. On s’attendait à ce que l’iPad Pro profite également d’un boost d’autonomie, mais ce n’est pas le cas.

Prix et disponibilités

Le nouvel iPad Pro 11 pouces sera disponible ce vendredi à partir de 899 euros en version Wi-Fi seulement et 128 Go de stockage, dès 1069 euros en version Wi-Fi et 4G/5G. Il est proposé en version argent et gris sidéral.

Leave a Reply

%d bloggers like this: