Terrorisme : François Molins «inquiet» du taux de récidive – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

Malgré un taux de récidive à 60%, le procureur note que des progrès importants ont été effectués depuis quelques années en matière de suivi.

Par Le Figaro

Les frères Chérif et Said Kouachi, auteurs de l'attentat de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015.
Les frères Chérif et Said Kouachi, auteurs de l’attentat de Charlie Hebdo, le 7 janvier 2015. JORDI MIR / AFP

Procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris au moment de l’attentat de Charlie Hebdo, François Molins a déclaré lundi 31 août sur Europe 1 qu’il existait encore «des raisons d’être inquiets» face à la possibilité de récidive de la part d’auteurs d’actes terroristes islamistes.

«Je pense qu’on a toujours des raisons d’être inquiets, notamment quand on pense aux chiffres qui ont été donnés cet été sur la proportion de récidive par rapport à tous les gens qui revenaient de conflit en Irak, en Syrie ou en Afghanistan, a déclaré l’actuel procureur général près la Cour de cassation. Les chiffres faisaient état de plus de 60% de gens qui remettaient ça, donc je pense qu’il faut être inquiets.»

Néanmoins, François Molins a noté que des progrès importants ont été effectués depuis quelques années sur ce sujet. «Je pense que les informations circulent mieux aujourd’hui au sein de la communauté du renseignement, et entre le renseignement et le judiciaire». Le procureur général près la Cour de cassation a ajouté que si des progrès devaient se poursuivre, il fallait que ce soit «de façon proportionnée et d’une façon qui respecte notre État de droit».

À voir aussi – Factu : peut-on surveiller les terroristes libérés ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *