Avec un lancement des plus médiatiques, la fonction « temps d’écran » d’iOS 12 avait été présentée comme la réponse à la délicate question de l’addiction à l’iPhone (et au smartphone en général). La réponse, mais peut être pas la solution, si on se réfère à ce sondage de CNET.
 
Réduire le temps passé à l’écran n’aurait qu’un temps, les utilisateurs reprenant rapidement leurs habitudes. En effet, le smartphone est aujourd’hui plus qu’un téléphone pour bon nombre d’entre nous et c’est sans doute cet aspect là qui n’aurait pas été assez pris en considération.

La plupart des sondés ont déclaré diminuer leur temps d’écran, voire couper des appareils, sur des périodes de temps limités (vacances ? Week-ends ?). Cependant, près d’un utilisateur sur trois a déclaré que la fonction était finalement sans effet et qu’ils continuaient à passer le même temps sur leurs appareils.

Les personnes interrogées ont tenté par des moyens « tactiques » de limiter le temps d’écran, notamment en réduisant le nombre de notifications reçues (46%), en mettant leur téléphone sur le paramètre « Ne pas déranger » (44%), en désignant des plages horaires « sans téléphone » (38%) et éteindre leurs appareils pendant un certain temps (37%).

Pour autant, 31% des utilisateurs se disent inquiets par le fait que la technologie nuise à leur capacité de communiquer, les trois principales préoccupations liées à l’utilisation intensive des appareils seraient de nuire à la qualité de leurs relations (65%), d’empêcher les rencontres physiques (63%) et les interactions (62%).

Temps d’écran vous a-t-il aidé ?
  • Oui à se rendre compte
  • Oui à diminuer
  • Non je ne contrôle pas
  • Non je travaille avec mon iPhone
  • Je préfère le poney

Source