Plus de peur que de mal, en Charente, suite au passage ce vendredi de la tempête Miguel. Le département, placé en vigilance jaune, a subi de nombreuses chutes d’arbres, de branches et de fils électriques, notamment sur la voie publique. 

Les pompiers ont dû intervenir une cinquantaine de fois, sur divers incidents matériels. L’ensemble du département a essuyé quelques dégâts, sans trop de gravité.

La chute d’un arbre sur la D5, ce vendredi vers midi, à la hauteur de la commune de Blanzac a nécessité la mise en place d’une déviation. D’autres arbres sont également tombés, dans le Confolentais.

D’autres interventions ont eu lieu à Angoulême, Cognac, Ruffec, Confolens, Villebois, Chabanais…

Sur certaines d’entre elles, le Sdis charentais a pu solliciter les services du conseil départemental et des mairies. Une coopération qui a permis de ne pas mobiliser les soldats du feu sur des incidents minimes. Aucune victime n’est à déplorer.