Tempête Bella : sept départements en vigilance orange – LCI

Spread the love
  • Yum

INTEMPÉRIES – Une vaste dépression déferle sur la France. Ce dimanche matin, Météo France a placé le Finistère et la Manche en vigilance orange pour vents violents. L’Aveyron, le Cantal, la Corrèze, la Lozère et le Puy-de-Dôme ont basculé en vigilance orange neige-verglas.

Le vent s’est nettement renforcé cette nuit. Alors que la tempête Bella va impacter la France, Météo-France a déjà relevé le long des littoraux des rafales de 124 km/h à Gatteville-le-Phare (50) et à la Pointe du Raz (29). Dans l’intérieur des terres, le vent a soufflé en rafales de 70 à 90 km/h, jusqu’à 96 km/h à Brest et 112 km/h à Landivisiau ! Les premières pluies arrivent par le nord-ouest et vont se renforcer.

Ce dimanche, le nord-ouest de la France est concerné par des vents violents et des pluies soutenues provoqués par cette  tempête hivernale. Sur le Finistère et le département de la Manche, on attend des rafales de 90 à 110 km/h dans les terres et de 100 à 120 km/h sur le littoral, jusqu’à 130 km/h sur les caps les plus exposés. 

En plus de ces vents, les cumuls de pluie  allant de 20 à 30 L/m² sont attendus sur des sols déjà détrempés, justifiant une vigilance jaune pluie-inondation. 

Alors que seuls le Finistère et la Manche étaient en vigilance orange pour pluie-inondation, l’Aveyron, le  Cantal, la Corrèze, la Lozère et le Puy-de-Dôme ont basculé en vigilance orange neige-verglas dans le bulletin de Météo-France de 6h.

Du vent, de la pluie… et de la neige

Les chutes de neige débuteront sur le massif central en début d’après-midi par l’ouest et s’étendront progressivement jusque vers la Lozère et l Aveyron. “La neige tiendra au sol à partir de 600 à 800m. La neige sera lourde et collante, et les formations de congères seront fréquentes à cause d’un vent soutenu de sud à sud-ouest. On attend entre 10 et 20 cm et même jusqu’à 40 cm par endroit”, prévient Météo-France.

La circulation routière devrait être sensiblement perturbée, en particulier sur les autoroutes A89 et A75.

Au Royaume-Uni, la tempête Bella a déjà provoqué d’importantes inondations. Un millier de maisons ont dû être évacuées  dans le comté de Bedfordshire, à une centaine de kilomètres de la capitale londonienne. Les autorités locales ont essayé de convaincre la population de quitter leur domicile, le jour de Noël. Cette forte perturbation est aussi arrivée, ce samedi, dans le sud de l’Irlande où elle a provoqué des coupures d’électricité dans presque 1500 foyers. 

La SNCF met en place des cars de substitution

Dans l’ouest de la France, les vents attendus sont susceptibles de générer des “dégâts importants”, alerte  Météo-France. La tempête pourrait provoquer quelques perturbations sur les transports aériens, ferroviaires et maritimes et de rendre les conditions de circulation “localement difficiles”. 

Afin de s’adapter au mieux, la SNCF a mis en place des cars de substitution pour les premiers trains du matin des axes Cherbourg-Caen, Caen-Rennes et Granville-Dreux. Sur l’ensemble des lignes normandes, des équipes d’interventions ont été prépositionnées sur les différents axes pour être opérationnelles dans les meilleurs délais. 

“Quelques dégâts peuvent affecter les réseaux de distribution d’électricité et de téléphone”, souligne aussi Météo France. 

En prévisions des turbulences annoncées, les municipalités ont annoncé la fermeture des parcs et des jardins publics. Le maire de la ville de Saintes (Charente-Maritimes), Bruno Drapron, a décidé de fermer le village de Noël dans sa commune en raison de l’arrivée de la tempête. 

Lire aussi

Selon Météo-France, ce mauvais temps devrait perdurer toute la semaine du Nouvel An au-dessus de l’Hexagone. Des épisodes neigeux à très basse altitude et de nouveaux épisodes de vents violents sont attendus, notamment lundi dans l’ouest. La vigilance orange est prévue jusqu’à dimanche midi. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Tempête Bella : sept départements en vigilance orange

EN DIRECT – Biden alerte contre des “conséquences dévastatrices” si Trump ne signe pas le plan de relance

Coronavirus : la vaccination est de moins en moins acceptée

EN DIRECT – Covid-19 : la vaccination commence aujourd’hui en France

15 millions de Français concernés d’ici l’été, 5 vaccins sur le marché… Comment la vaccination va-t-elle se dérouler ?

Leave a Reply

%d bloggers like this: