Tempête Bella : neuf départements en vigilance orange, risque de crue dans le sud-ouest – LCI

Spread the love
  • Yum

INTEMPÉRIES – Neuf départements sont placés en vigilance orange par Météo France ce lundi en raison de la tempête Bella et des fortes chutes de neige enregistrées dans la nuit dans le centre du pays.

La tempête Bella souffle fort, très fort sur la France. De fortes rafales de vent ont balayé le littoral dès dimanche. Très tôt, l’une d’entre elles a été “flashée” à 124 km/h à Gatteville-le-Phare, dans la Manche, et à la Pointe du Raz, dans le Finistère. Plus tard, sur la commune de Barfleur, dans le nord-est du département de la Manche, le compteur est même monté jusqu’à 141 km/h. 

La dépression s’accompagne de fortes pluies et d’importantes chutes de neige dans certains secteurs. Des cumuls de pluie allant de 20 à 30 L/m² sont attendus sur des sols déjà détrempés. 

Du vent, de la pluie… et de la neige

Arrivées par l’ouest sur le Massif central, les chutes de neige se sont progressivement étendues pour recouvrir d’un manteau blanc le centre du pays. Depuis dimanche après-midi, cinq départements sont d’ailleurs placés en vigilance orange pour neige-verglas : l’Aveyron, le Cantal, la Corrèze, la Lozère et le Puy-de-Dôme. 

Selon Météo France, les précipitations neigeuses devraient se poursuivre, voire s’accentuer, dans le courant de l’après-midi. “La couche de neige peut atteindre, d’ici ce soir une épaisseur supérieure à 50-70 cm au-dessus de 800/900 m”, écrit l’institut météorologique dans son bulletin publié lundi matin, relevant que “la circulation s’annonce très difficile sur l’A89 et l’A75”.

Lire aussi

Quatre autres départements sont, eux, concernés par une alerte vagues-submersion et/ou crues. Il s’agit du Gers (crues), des Landes (crues et vagues-submersion), des Pyrénées-Atlantiques (vagues-submersion) ainsi que de la Corse-du-Sud (vagues-submersion). L’alerte a en revanche été levée à la mi-journée pour le Var. 

Des milliers de foyers privés d’électricité

Environ 18.000 foyers étaient toujours privés d’électricité à 8h, principalement en Franche-Comté, Auvergne et Limousin, selon le dernier bilan communiqué par Enedis. Le gestionnaire du réseau électrique se dit “mobilisé pour rétablir l’électricité auprès de ces foyers” sans se prononcer sur le délai d’un retour à la normale en raison de la “situation évolutive” et rendue compliquée par des chutes de neige en cours dans la soirée.

En revanche, en Bretagne, en Normandie, dans le Nord et Pas-de-Calais, les premières régions à avoir été touchées par la tempête dès la matinée, quelque “18.000 foyers ont retrouvé le courant”, a-t-il ajouté. Dans le détail, un peu plus de 12.000 foyers ont été privés d’électricité dimanche en Bretagne et en Normandie, et jusqu’à 6.000 l’ont été dans le Nord et le Pas-de-Calais, à la suite du passage de la tempête Bella, qui a également causé quelques retards au départ de l’aéroport Roissy CDG et le déroutement de quelques vols.

À noter qu’au Royaume-Uni, la tempête Bella a déjà provoqué d’importantes inondations. Un millier de maisons ont dû être évacuées dans le comté de Bedfordshire, à une centaine de kilomètres de la capitale londonienne. Les autorités locales ont essayé de convaincre la population de quitter leur domicile, le jour de Noël. Cette forte perturbation est aussi arrivée, ce samedi, dans le sud de l’Irlande où elle a provoqué des coupures d’électricité dans presque 1500 foyers. 

Selon Météo-France, ce mauvais temps devrait perdurer toute la semaine du Nouvel An au-dessus de l’Hexagone. Des épisodes neigeux à très basse altitude et de nouveaux épisodes de vents violents sont attendus, notamment lundi dans l’ouest.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT – Covid-19 : près de 26.000 morts décès liés au virus en novembre en Russie, 186.000 depuis janvier

“Si nous n’arrivons pas à un niveau satisfaisant, la question de l’obligation vaccinale pourrait se poser”, estime le Pr Lina

Des reconfinements locaux à l’étude : ces territoires où la situation sanitaire inquiète

Tempête Bella : neuf départements en vigilance orange, risque de crue dans le sud-ouest

“On risque de créer une situation explosive” : les fêtes clandestines du Nouvel An inquiètent

Leave a Reply

%d bloggers like this: