Tempête Alex : Décès, personnes recherchées, sinistrés… Le bilan des inondations dans les Alpes-Maritimes ce dimanche soir – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum
Dans la vallée de la Roya, c’est un paysage de dévastation. — NICOLAS TUCAT / AFP
  • Deux corps ont été identifiés en France et quatre autres ont été retrouvés en Italie
  • Entre samedi et dimanche, 210 personnes ont été évacuées par les airs avec le soutien de l’armée jusqu’à l’aéroport de Nice.
  • Le réseau routier est dévasté et les écoles vont rester fermées dans les communes concernées.

Des scènes apocalyptiques, des dégâts très importants et un bilan humain qui devrait encore s’alourdir dans les prochains jours. Les pluies diluviennes qui ont balayé plusieurs villages du nord des Alpes-Maritimes et l’extrême ouest de l’Italie vendredi vont encore mobiliser des centaines de secouristes pendant plusieurs jours. A la recherche des disparus et aussi en soutien des habitants isolés.

Deux corps identifiés en France et quatre retrouvés en Italie

Un homme qui pourrait être un berger et un autre individu ont été retrouvés morts, dimanche. Le premier a été découvert dans l’eau de la Roya, en Italie, et le second immergé dans une voiture à Saint-Martin-Vésubie. Au moins quatre autres corps ont aussi été retrouvés échoués sur les côtes italiennes. Les autorités françaises et transalpines cherchent conjointement à déterminer leur identité, certaines des victimes pouvant avoir été emportées dans les Alpes-Maritimes.

Dans leur compte rendu publié à 21 h, les sapeurs-pompiers azuréens indiquaient être toujours à la recherche de huit personnes portées disparues et de douze autres qui n’ont pas donné de nouvelles. « Une personne a été retrouvée saine et sauve sur Saint-Martin-Vésubie », a-t-il été précisé. Les secouristes vont « s’équiper de drones qui permettront d’aller en fond de vallée, au plus proche des rivières » pour retrouver d’autres victimes, a indiqué à 20 Minutes le commandant Fabrice Gentili.

Des centaines de sinistrés relogés ou évacués

Dans les villages concernés, l’entraide a permis à de nombreux sinistrés de retrouver un toit. Entre samedi et dimanche, 210 autres personnes ont également été évacuées par les airs avec le soutien de l’armée jusqu’à l’aéroport de Nice. Une quarantaine « a été relogée dans des hôtels ou des appart-hôtels », précise la métropole. Des denrées et notamment de l’eau potable ont été et seront acheminées dans les vallées en train ou en camion.

Le réseau routier dévasté, les écoles fermées

Des ponts disparus, des pans entiers de route engloutis… Les inondations ont rendu bien souvent inaccessibles les villages sinistrés. Pendant tout le week-end, 150 agents dont vingt ingénieurs et géologues, un hélicoptère et cent véhicules et engins de la métropole niçoise ont été mobilisés pour rétablir les accès, a fait savoir la collectivité.

« Mon objectif est que d’ici [lundi] matin, aucune commune de Nice Côte d’Azur ne soit inaccessible par la route pour les secours. D’ici la fin de la semaine, la métropole mettra tout en œuvre pour que toutes les communes soient accessibles pour les véhicules des particuliers », a annoncé Christian Estrosi dimanche soir.

La préfecture a annoncé que les 29 établissements scolaires (écoles, collèges et lycée) des villages concernés « seront maintenus fermés le lundi 5 octobre et jusqu’à nouvel ordre ».

Des foyers privés d’électricité, les communications à la peine

A 19 h 30 dimanche, Enedis comptabilisait encore « 8.000 clients privés d’électricité » dans les vallées. Côté télécommunication, Orange précisait dès samedi que « 45 sites mobiles sont coupés » et que « 10.000 clients particuliers et entreprises n’ont plus accès à leurs services de téléphonie fixe et Internet. » Une panne qui a notamment compliqué le travail des secouristes obligés d’utiliser des téléphones satellites pour s’organiser.

280 partages

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *