Tempête Alex : Dans les Alpes-Maritimes, Jean Castex fait part de sa « vive inquiétude sur le bilan définitif » – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum
Les forces de secours restaient mobilisées ce samedi dans la vallée de la Vésubie après les crues — AFP

Le Premier ministre Jean Castex a fait part ce samedi de sa « vive inquiétude sur le bilan définitif » des graves intempéries dans les Alpes-Maritimes, où huit personnes sont signalées disparues après le passage de la tempête Alex, et où on est sans nouvelles « de très nombreuses personnes ».

Un capitaine des sapeurs-pompiers et un sapeur-pompier volontaire font partie des personnes disparues, a indiqué Jean Castex. 871 membres des forces de secours et de sécurité, dont 204 en renfort, sont mobilisés. « Au moment où je vous parle, la priorité est à la recherche des victimes, à l’approvisionnement et à l’hébergement des populations sinistrées et au rétablissement des moyens de communication, notamment avec les 12 communes qui ont été les plus durement frappées », a-t-il annoncé lors d’un point presse à la préfecture de Nice.

L’urgence à la recherche des personnes disparues

« J’ai décidé dès ce matin de déployer également des forces complémentaires de l’armée, a poursuivi Jean Castex. Dès à présent, des hélicoptères lourds et, très rapidement, un régiment du génie ainsi que le centre national des ponts de secours dépendant du ministère de la Transition écologique pour aider à des mesures d’urgence et de reconstruction. »

« Nous débloquerons également, a-t-il ajouté, des secours d’extrême urgence pour les familles ayant dû quitter leurs habitations » et « au début de la semaine prochaine, seront également mis en oeuvre les dispositifs permettant aux collectivités, qui ont subi des dégâts matériels tout à fait impressionnants, de bénéficier de la solidarité de l’État ».

« La procédure de catastrophe naturelle » est « engagée » pour que le Conseil des ministres « puisse la déclarer dès mercredi prochain », a ajouté le Premier ministre. Il s’exprimait après avoir survolé, en compagnie du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, les zones sinistrées et après s’être rendu à Saint-Martin-Vésubie pour « constater les dégâts et [s]’entretenir avec le maire, les forces de sécurité et la population sinistrée ».

909 partages

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *