Télétravail : votre employeur vous surveille peut-être

Spread the love
  • Yum

Télétravail : votre employeur vous surveille peut-être

Que signifie la montée des outils intrusifs comme les logiciels de surveillance pour les télétravailleurs ? Une nouvelle étude montre que la demande pour les logiciels de surveillance des employés a augmenté de 55 % en juin 2020, par rapport à la moyenne avant la pandémie. De l’accès par webcam à la surveillance par captures d’écran aléatoires, ces logiciels peuvent enregistrer presque tout ce qu’un employé fait sur son ordinateur.

Le site Top10VPN, via ses données de surveillance mondiale, a analysé plus de 200 termes liés aux logiciels de surveillance des employés. L’étude prend en compte des requêtes génériques et spécifiques de marques, en comparant des recherches effectuées entre mars et mai 2020 avec les recherches effectuées sur la même période l’année précédente.

Les recherches dans le monde entier concernant les logiciels de surveillance des employés ont augmenté de 108 % en avril, et de 70 % en mai 2020, par rapport à l’année dernière. Les recherches pour “Comment surveiller les employés travaillant à domicile” ont augmenté de 1 705 % en avril et de 652 % en mai 2020 par rapport aux recherches effectuées l’an passé. La popularité croissante d’une phrase aussi ouverte que celle-ci révèle à quel point de nombreuses entreprises n’étaient pas préparées au passage brutal au télétravail de masse.

publicité

Time Doctor, Hubstaff et FlexiSPY parmi les plus populaires

Les outils de surveillance les plus populaires sont Time Doctor, Hubstaff et FlexiSPY. Les outils qui connaissent la plus forte augmentation de la demande sont Teramind, DeskTime, Kickidler et Time Doctor, l’intérêt pour ce dernier ayant triplé par rapport aux niveaux pré-pandémiques.

Les trois premiers outils représentent près de 60 % de la demande mondiale de logiciels de surveillance en raison de la gamme de fonctionnalités proposées. Parmi les plus populaires, 81 % proposent l’enregistrement des frappes de touches, afin que les employeurs puissent inspecter chaque clic sur le clavier.

Plus de trois sur cinq (61 %) assurent la surveillance de la messagerie instantanée afin que les messages instantanés privés puissent être consultés. Les employeurs pourraient également surveiller le déroulement des conversations de leurs employés à tout moment.

Délitement de la productivité à long terme

Deux sur trois (65 %) peuvent être configurés pour envoyer des alertes d’action utilisateur, par exemple pour signaler que le clavier est resté inactif pendant un certain temps, et 38 % sont capables de prendre le contrôle à distance, par exemple pour bloquer l’accès à des sites web ou installer des logiciels à distance.

L’abandon radical du travail de bureau a clairement rendu les employeurs inquiets face à une réduction de la productivité et à son impact potentiel sur leur entreprise. Toutefois, une surveillance accrue peut en fait réduire la productivité à long terme.

Le fait que votre patron surveille chacun de vos mouvements peut vous rendre moins productif à long terme, et pourrait avoir un impact significatif sur vos sentiments à l’égard de l’entreprise elle-même.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply

%d bloggers like this: