Télétravail avec des enfants : Quelques conseils et expériences vécues pour s’en sortir

Spread the love
  • Yum

Télétravail avec des enfants : Quelques conseils et expériences vécues pour s'en sortir

Vous êtes habitués désormais à la routine du télétravail. Mais pour nombre d’entre vous, au moins depuis le premier confinement, cette routine fonctionnait sans bambin dans les pattes. Loin de l’open space et du bureau, des conditions de travail classiques en entreprise, le télétravail permet quand on est seul de profiter d’un environnement confortable, calme et apaisant. A plusieurs dans la maison, ce n’est plus la même histoire.

Alors, si vous devez télétravailler tout en vous occupant de votre famille, à partir de la semaine prochaine par exemple, voici quelques conseils.

publicité

L’efficacité avant tout

Jamais peut-être ne comprendrez-vous mieux la différence entre important et urgent. Pour être efficace dans un temps imparti moindre, car il faudra s’occuper dans la journée de vos enfants – non, vous n’allez pas laisser votre petit dernier toute la journée le nez collé à la tablette – il faudra être bon sur les temps.

Avec un planning et un temps de travail encadré, vous serez plus productif. Nombre d’entre nous ont commis l’erreur de rentrer dans des tunnels de travail du matin au soir ces derniers temps. Avec des enfants à la maison, c’est inenvisageable. Le respect des temps sera la clé de votre réussite sur le long terme.

En créant des habitudes, votre enfant va se caler plus facilement sur ce nouveau rythme. Elaborez donc ce planning avec les enfants s’ils sont en âge de le faire avec vous. Identifiez les moments en famille et les moments de travail. Oui, ces moments où ils devront vous laisser tranquille.

Micro-management

Aller à l’essentiel, c’est quoi ? Une tâche à la fois. C’est le secret. Et il faut que ces tâches soient petites. L’idée, c’est que si vous commencez une tâche, il faut que vous puissiez la finir avant de décrocher pour faire une pause. Faute de quoi vous allez perdre du temps lors de la reprise de la tâche, voire vous décourager avec un fort sentiment d’inabouti, et vous ne pourrez pas profiter des pauses.

Savoir se concentrer sur les petites tâches devrait dans un premier temps vous permettre de gérer le quotidien. Mais ne comptez pas dessus pour abattre autant de travail qu’en temps normal. De gré ou de force, vous devrez revoir ses objectifs professionnels à la baisse, sous peine de vous mettre en surchauffe. Surtout que les télétravailleurs ne sont pas égaux face à l’âge de leurs enfants.

En septembre 2020, Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, mentionnait qu’il « ne fallait pas considérer qu’on puisse télétravailler durablement avec des enfants à la maison, notamment des enfants en bas âge. Lorsque vous avez un enfant qui a 13 ou 14 ans, vous allez être contraint d’être avec lui et télétravailler, ça passe objectivement. Lorsque vous avez des enfants qui sont petits et que votre activité est “télétravaillable”, on rentre dans quelque chose d’assez difficile ».

Supprimer et automatiser des tâches

Certaines tâches peuvent être automatisées et d’autres supprimées. Pour ce faire, ajustez votre planning, repérez les taches répétitives, la check list du matin par exemple, et voyez dans quelle mesure il est indispensable de la faire tous les jours. Si cela est dispensable, par exemple parce que vous pouvez utiliser la liste de la veille, supprimez-la.

Si c’est indispensable, parce que par exemple vous devez faire le point ensuite avec vos collaborateurs et que la liste doit être mise à jour tous les jours, trouvez un moyen d’automatiser la construction de la liste. De nombreuses applications et de nombreux logiciels existent pour cela.

Pensez e-mail

Oui, les notifications, c’est bien, les appels téléphoniques impromptus c’est bien, le chat c’est bien. Mais dans votre quête de sérénité, ça ne va clairement pas le faire. Entre la gestion des enfants et des micro-tâches, privilégiez les e-mails pour communiquer. L’avantage des courriels, c’est que vous pouvez les consulter quand vous le voulez ou quand vous le pouvez.

Soyez franc avec vos collaborateurs (et votre patron)

Vous êtes à la bourre pour une visio ? Vous n’êtes pas prêt pour un rendu ? Dites le, soyez franc. Ce n’est pas une honte de dire que vous devrez remettre à plus tard un rendez-vous parce que vous enfants requièrent une urgence. Mentionner le fait d’avoir un ou plusieurs enfants avant un call important ou une visio est devenu par les temps qui courent monnaie courante. Pas de tabou de ce genre entre collègues. Et prévenez votre patron en amont de la situation qui est la vôtre.

Se créer un espace de travail pour de vrai (et le protéger)

Vous aviez pris pour habitude le fait de travailler sur la table de la cuisine, ou sur le sofa du salon ? Oubliez ça. Vous allez devoir partager votre maison. Toute votre maison. Dans ce nouveau contexte, aménagez-vous un véritable coin travail. Même dans les petits logements – surtout dans les petits logements en fait – c’est indispensable.

La meilleure chaise de la maison ? Elle est pour vous. Emparez-vous en. C’est vous qui allez passer le plus de temps assis. Laissez le canapé aux enfants.

Rassemblez vos affaires. Personnellement, tous les soirs, je rassemble dans un cartable mon PC portable, ma souris, mes notes, mon casque. Tout rassemblé en un même endroit, c’est l’assurance de ne pas perdre de temps à chercher ses affaires quand vient le temps de travailler. Voire de perdre ses affaires tout court.

Enfin, soyez ferme avec vos enfants. Cet espace, ce tout petit espace, c’est le vôtre. Pas touche. Eux, ils ont le reste du foyer pour eux.

Créer un espace pour vos enfants (pour les protéger)

Vous ne pourrez pas immobiliser vos enfants pendant que vous travaillez. Vous ne pourrez évidemment pas avoir tout le temps les yeux sur eux. Pour avoir l’esprit tranquille, sécurisez votre logement ou un endroit de votre logement pour que vos petits enfants puissent circuler librement sans être surveillés.

Dans cet espace, favorisez l’autonomie de vos enfants et encouragez-les à faire seul. Oui, un peu comme avec les logiciels open source.

Adapter son planning de travail

Pas la peine de se mettre la pression : tout vouloir gérer de front de 9h00 à 18h00, ce n’est pas possible. Si vos enfants ne sont pas des lève-tôt (oui, c’est possible), levez-vous une ou deux heures avant pour traiter vos urgences et planifier vos tâches de la journée. Avec un café, c’est mieux. Et s’ils font la sieste, ne les accompagnez pas. Foncez bosser.

Prenez soin de vous

Pour ne pas exploser en plein vol, pensez à vous. Quand le temps de passer à autre chose est venu, coupez les notifications et éteignez votre ordinateur. Et surtout, prenez du temps pour vous, allez courir, jouez à des jeux vidéo, écoutez de la musique ou prenez un bouquin (pas un livre pour le travail hein !).

Bref, détendez-vous pour vous permettre de recharger vos batteries entre les enfants et le travail.

Leave a Reply

%d bloggers like this: