Telegram franchit la barre des 500 millions d’utilisateurs

Spread the love
  • Yum

En ce début d’année, Facebook doit gérer une nouvelle polémique, suite aux changements des conditions d’utilisation de son application WhatsApp. Et alors que la confiance de certains utilisateurs de ce service de messagerie s’estompe, ses concurrents jubilent.

Telegram, par exemple, a ajouté des dizaines de millions d’utilisateurs en quelques jours. Comme le rapporte le site Business Insider, la société basée à Dubaï, qui s’est toujours positionnée comme l’un des principaux rivaux de WhatsApp, a ajouté 25 millions de nouveaux utilisateurs en l’espace de 72 heures. Par ailleurs, Telegram compterait désormais plus de 500 millions d’utilisateurs.

Le nombre d’utilisateurs de Signal a également augmenté

Par ailleurs, comme Telegram, Signal a également vu son nombre d’utilisateurs augmenter. Signal est souvent considéré comme l’une des apps les plus sécurisées. Son protocole de chiffrement a été adopté par d’autres organisations et le service a aussi été recommandé par Edward Snowden.

Récemment, alors qu’il devenait l’homme le plus riche du monde, Elon Musk a partagé un meme faisant un lien entre la création de Facebook et l’invasion du Capitole à Washington DC. Par la suite, le patron de Tesla a partagé un tweet encourageant les gens à utiliser Signal.

Résultat, le nombre de nouvelles inscriptions sur cette application a subitement augmenté. Et pendant un court moment, le mécanisme de vérification par SMS pour les nouvelles inscriptions a été ralenti à cause de cette augmentation soudaine des inscriptions.

Pendant ce temps, Facebook rassure les utilisateurs

Face à cette polémique concernant les nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp, Facebook tente de clarifier les choses. Dans un billet de blog, le groupe assure que rien ne change en ce qui concerne la confidentialité des messages personnels.

« Ni WhatsApp ni Facebook ne peuvent lire vos messages ou écouter vos appels sur WhatsApp avec vos amis, votre famille et vos collègues de travail. Peu importe ce que vous partagez, cela reste entre vous et les personnes avec qui vous souhaitez le partager », lit-on dans ce billet.

Facebook assure aussi qu’il ne conserve pas d’historique des destinataires des messages et des appels sur WhatsApp, et que l’application ne peut pas voir la géolocalisation des utilisateurs. Les contacts ne sont pas partagés avec Facebook, et les groupes seront toujours privés.

Ce qui change, c’est que WhatsApp va « collaborer » avec Facebook sur la messagerie commerciale, donc sur les interactions avec les entreprises via la messagerie instantanée.

Des changements qui concernent les interactions avec les entreprises (pas les amis)

« Tous les jours, des millions de personnes à travers le monde communiquent sur WhatsApp de façon sécurisée avec des entreprises de toutes tailles. Nous souhaitons améliorer la messagerie commerciale afin que lorsque vous choisissez d’envoyer des messages à des entreprises, cela soit plus facile. Nous serons toujours clairs au sein de WhatsApp lorsque vous communiquerez avec d’autres entreprises qui utilisent ces fonctionnalités », indique le billet.

Le groupe évoque le service d’hébergement de Facebook. « Certaines grandes entreprises ont besoin d’utiliser des services d’hébergement pour gérer leur communication. C’est pourquoi nous offrons aux entreprises la possibilité d’utiliser des services d’hébergement sécurisés de Facebook afin qu’elles puissent gérer les discussions WhatsApp avec leurs clients, répondre aux questions et envoyer des informations utiles, comme un justificatif de paiement », indique aussi le billet, publié dans la FAQ de WhatsApp.

Celui-ci évoque aussi de nouvelles fonctionnalités commerciales. « Grâce aux fonctionnalités commerciales de Facebook comme les boutiques, certaines entreprises afficheront leurs produits directement dans WhatsApp afin que les utilisateurs puissent voir ce qui est disponible à la vente. Si vous choisissez d’interagir avec les boutiques, votre activité d’achat peut être utilisée pour personnaliser votre expérience d’achat et les publicités que vous voyez sur Facebook et Instagram. Ces fonctionnalités sont optionnelles et lorsque vous les utilisez, nous vous dirons, au sein de l’application, comment vos données sont partagées avec Facebook », précise l’entreprise.

4.2 / 5

6,7 M avis

Leave a Reply

%d bloggers like this: