L’assaut décisif contre l’ultime poche du groupe État islamique (EI) peut reprendre à “tout moment”, le délai donné à l’organisation pour la “reddition” de ses combattants en Syrie ayant pris fin, a averti aujourd’hui le porte-parole des Forces démocratiques syriennes (FDS), Mustafa Bali.

» LIRE AUSSI – Les questions qui se posent après la défaite annoncée de l’État islamique en Syrie

“Le délai que nous avons accordé aux djihadistes pour se rendre s’est achevé, nos forces ont reçu l’ordre (…) d’asséner le coup de grâce aux djihadistes encore à Baghouz”, a écrit Mustafa Bali sur Twitter. “Nous avons évacué des milliers de civils et des milliers de terroristes se sont rendus”, a-t-il ajouté en référence aux jihadistes de l’EI ayant déjà capitulé.

L’offensive contre l’ultime carré djihadiste peut ainsi reprendre “à tout moment”, a expliqué à l’AFP Mustafa Bali, indiquant toutefois que le corridor humanitaire emprunté par les dizaines de milliers de civils évacués ces dernières semaines “restera ouvert”.

À VOIR AUSSI – Syrie : les images du début de l’assaut final contre l’EI