Sur France 2, l’islamisme au cœur d’un débat cordial entre Gérald Darmanin et Marine Le Pen – Le Monde

Spread the love
  • Yum
Marine Le Pen face à Gérald Darmanin sur le plateau de

Marine Le Pen et Gérald Darmanin ont débattu jeudi 11 février sur France 2 de l’islamisme et de l’immigration, tombant d’accord par endroits, le ministre de l’intérieur accusant son adversaire d’« approximations » et la candidate RN fustigeant un texte insuffisant contre l’islamisme. Ce débat était très attendu à quinze mois de la présidentielle, entre une candidate à l’Elysée désireuse de faire oublier son duel raté face à Emmanuel Macron en 2017, et un poids lourd de la majorité en première ligne sur les textes régaliens de la Macronie.

Lire aussi Loi contre le « séparatisme » : les députés imposent le « contrat républicain » aux associations

En quête de crédibilité, forte de sondages qui la donnent au second tour face à Emmanuel Macron, la dirigeante d’extrême droite a jugé que le projet de loi du gouvernement sur le séparatisme, « vidé de son sens », l’avait « beaucoup déçue » alors qu’elle se voulait « constructive ». Elle n’a pas exclu de voter le texte mais que cela « dépendrait » de l’examen à l’Assemblée d’une mesure gouvernementale encadrant l’instruction en famille, critiquée de toutes parts. « Je ne veux pas d’un Etat qui s’ingère dans la liberté des familles » et des religions, a-t-elle dit.

Approximations

Mme Le Pen était venue avec une contre-proposition de loi ciblant les « idéologies islamistes » qui sont à ses yeux « partout » et qu’elle entend bannir de toutes les sphères de la société, à commencer par le voile. « Vous êtes très approximative (…) vous dites beaucoup de choses qui ne sont pas la vérité ou qui ne sont pas le texte, qui ne sont pas le droit », a accusé pour sa part le ministre de l’intérieur, qui jouait par procuration le rôle du chef de l’Etat.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Face aux polémiques, Gérald Darmanin tente d’afficher une image plus apaisée

Gérald Darmanin lui a reproché de « ne pas voter les textes » comme la loi antiterroriste de 2017, qui permet notamment la fermeture de lieux de culte. « Madame Le Pen dans sa stratégie de dédiabolisation vient à être quasiment un peu dans la mollesse, il faut prendre des vitamines ! » a-t-il ironisé. En l’occurrence la chef du RN s’est trompée sur les chiffres de l’immigration, sujet fétiche de son parti. Gérald Darmanin l’a encore accusée « d’approximation », Marine Le Pen évoquant le chiffre de 471 000 titres de séjour accordés en 2019, alors que le ministre lui a assuré que le chiffre était de 277 000.

« Vous avez dit absolument n’importe quoi »

Quand la chef du RN a souhaité un référendum pour demander aux Français « s’ils souhaitent qu’on supprime le droit du sol, c’est-à-dire l’acquisition quasi automatique de la nationalité », le ministre a répondu que « ce n’était pas vrai ». « Chacun constatera que vous avez dit absolument n’importe quoi sur absolument tous les sujets ce soir » et « il faut travailler pour le prochain débat présidentiel », a-t-il conclu.

Interrogée pour savoir si elle avait l’impression d’avoir mieux fait qu’en 2017, Marine Le Pen a répondu qu’« on ne peut pas comparer des débats qui n’ont rien de comparable ». Ce face-à-face était un test pour la candidate de l’extrême droite, qui admet avoir été « trop offensive » dans son débat raté de 2017 et reste attendue sur l’économie.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Marine Le Pen revendique la « brutalité » contre l’islamisme

Invité au même moment sur C8, le candidat des « insoumis », Jean-Luc Mélenchon, a déclaré dès le début de son passage chez Cyril Hanouna que sa présence sur la chaîne jeudi soir était un « acte de protestation contre ce qui est en train de se passer : la rédaction d’un service public organise un débat entre deux personnes qui sont d’accord sur une loi et vont voter la même chose » sur la place « des musulmans en France ».

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Emmanuel Macron face à Marine Le Pen en 2022, chronique d’un duel redouté

Le Monde avec AFP

Leave a Reply

%d bloggers like this: