Suivi canicule et orages : l’Aveyron et la Lozère frappés par de violents orages – La Chaîne Météo

Spread the love
  • Yum
Par Regis CREPET, météorologue

La canicule s’est installée sur la France. Elle persiste jusqu’à mercredi pour les régions de la moitié ouest et jusqu’à jeudi pour le flanc est du pays, en prenant un caractère orageux de plus en plus marqué cette semaine. Si cette canicule semble loin des durées record de 2003 ou de 2006, l’intensité des fortes chaleurs sur notre pays ne doit pas être sous-estimée.

Ce lundi :

A 20h, l’activité orageuse reste intense sur le Massif Central, et notamment sur le sud du massif. A Mende (48), une rafale a atteint 95 km/h. L’Aveyron subit des pluies torrentielles. Les villes de Millau et Rodez sont désormais touchées.

D’autres orages, plus dispersés, éclatent dans les Alpes, entre Gap, Grenoble et Briançon ainsi que sur le massif de l’Oisans; Ces orages, très électriques, provoquent des départs de feux en raison des fortes chaleurs actuelles et de la sécheresse malgré les orages.

Concernant la chaleur, elle s’est montrée caniculaire, pour la 5ème journée consécutive avec des températures maximales qui ont atteint plus de 38°C pour les plus élevées. Toutefois, aucune valeur supérieure à 40°C n’a été atteinte comme ces 2 derniers jours.

A 18h,  la ligne d’orages s’immobilise entre l’Aveyron, la région de Saint-Etienne, le massif du Pilat, la vallée du Gier jusqu’aux monts du Lyonnais et la région de Mâcon. Des rafales à plus de 100 km/h ont été atteintes autour de Saint-Chamond dans la Loire, jusqu’à 105 km/h à Monistrol-sur-Loire (43). Des orages plus locaux mais parfois forts se développent rapidement entre Gap et Grenoble ainsi qu’au sud de Montbéliard en direction du Jura et sur le sud du massif vosgien.

Concernant la chaleur, elle reste toujours aussi intense entre le Quercy, les Pays de la Loire, le bassin parisien, les Hauts-de-France, la Lorraine, la plaine d’Alsace et la Bourgogne avec 35°C en moyenne sur ces régions en ce début de soirée. Par rapport à hier sur les régions citées, on a perdu 5°C, mais comme l’humidité est lus marquée, le ressenti est lourd et particulièrement difficile à supporter, notamment dans les grandes villes comme Paris, Nantes, Orléans, Lille, Strasbourg ou bien Dijon. Sous les orages en revanche, la température a chuté de près de 15°C, passant de 35 à 20°C en quelques minutes autour de Saint-Etienne.

A 15h50, une grosse ligne d’orages éclatent actuellement des Monts de la Madeleine dans la Loire (42) jusqu’à la Haute-Loire avec une possibilité de grêle sous ces orages. D’autres orages moins virulents éclatents sur les Pyrénées centrales et du Jura aux Alpes. Quant aux températures, elles continuent leur progression du bassin parisien au Val de Loire et sur le Grand-Est avec de 33 à 36°C. Il fait également très chaud le long de la Garonne et dans le Périgord avec jusqu’à 36°C. Enfin, du Dijonais jusqu’à la basse vallée du Rhône, les valeurs dépassent souvent les 35°C, jusqu’à 37°C à Lyon-Bron

A midi, les orages persistaient au centre-ouest (département de la Vienne) en s’atténuant. Un autre, isolé, se maintenait aussi du coté du sud Mayenne. Ailleurs, un soleil voilé donnait une impression lourde avec des températures assez variables en fonction de la couverture nuageuse, offrant parfois un répit par rapport à la fournaise de la veille. Ainsi, à midi, on relevait par exemple 25° à Nantes, 27° à Bordeaux, 29° à Rouen, à Tours et à Paris, 30°C à Lyon et Lille, Dès que le soleil perce, la température s’élève rapidement car la masse d’air reste encore très chaude au-dessus de la France. Ainsi, il faisait déjà 32°C à Clermont-Fd et à Vichy.

A 11h20 : les orages éclatent sur le Poitou-Charentes avec une forte activité électrique (foudre). Un autre orage est remonté aux confins de la Mayenne. ailleurs, le soleil est souvent voilé et la chaleur est devenue lourde. On relevait à 11h 22°C à 26°c sur les régions du centre-ouest avec les orages, 29° à 30°C sur la touraine et le Centre, 25° à 28°C sur l’Ile-de-France avec parfois déjà des pointes à 30°C selon les éclaircies (28° à Paris et 30°C à Toussus le Noble (78), et de 24° à 30°C sur les Hauts de France, toujours en fonction des éclaircies (23° à Beauvais mais déjà 30°C à Lille). Ailleurs, on relevait 28°C à Toulouse, 29°C à Strabourg et 30°C à Lyon.

La nuit est restée chaude et même tropicale avec des minimales ne descendant pas sous la barre des 20°C dans de nombreuses villes en France, et notamment dans les grandes agglomérations de Normandie, des Hauts-de-France et en région parisienne par exemple : 23,1°C à Paris, 21,8°C à Lille, 21,2°C à Beauvais et 21,3°C à Amiens. L’est de la France était encore épargné avec des minimales entre 17°C (Grenoble) et 21,9°C à Lyon, mais 25°C à Nice. Les températures s’élèvent très rapidement dans un ciel laiteux, par moments menaçant au nord de la Seine et sur l’arc atlantique où des orages éclataient depuis le lever du jour des Pays de la Loire à la Gironde.

Hier dimanche, rappelons que les très fortes chaleurs ont atteint 39,1°C à Paris et 38,4°C à Rouen(76), ce qui constitue pour cette ville un record absolu, battant celui de 2003 de 3 dixièmes de degrès.  Par ailleurs, en soirée, des orages parfois violents éclataient des Pyrénées-Orientales à la Picardie en passant par le Centre-val de Loire et l’est du bassin parisien. Une rafale à 102 km/h a été mesurée à Nemours en Seine-et-Marne. A Préveanges dans le Cher, il est tombé 42,6mm de pluies en 1 heure au passage d’un violent orage, équivalent à près d’1 mois de précipitations. Ces orages ont fait chuté localement la température : à Nemours, elle est passée de 39 à 23°C au passage de l’orage, dont on a senti le vent jusqu’à Paris hier soir.

À lire aussi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *