Suivi canicule : 40°C pour la 2ème journée consécutive en région parisienne ! – La Chaîne Météo

Spread the love
  • Yum
Par Regis CREPET, météorologue

La canicule s’est installée sur la France. Elle persiste jusqu’à mercredi en prenant un caractère orageux de plus en plus marqué cette semaine. Si cette canicule semble loin des durées record de 2003 ou de 2006, l’intensité des fortes chaleurs sur notre pays ne doit pas être sous-estimée.

Ce dimanche : 

A 15h, les températures les plus élevées sont observées des Hauts-de-France à la Lorraine jusqu’en basse vallée du Rhône en passant par le Val de Loire, le bassin parisien (on relève 40°C à Maule) et l’Auvergne avec 36 à 39°C. Le ressenti atteint 43. La chaleur est rendue d’autant plus accablante que le vent est très faible et la pollution à l’Ozone très importante.

A 12 heures, la chaleur s’intensifie encore davantage avec des températures entre 32 et 34°C des Hauts-de-France au Centre-Est en passant par le bassin parisien et le Centre-Val de Loire ainsi que la Bourgogne-Franche-Comté. Les 35°C viennent d’être atteints à Châlons-en-Champagne et à Saint-Dizier. En région parisienne et sur la région lyonnaise, il fait 34°C.

A 10 heures, les 30°C sont déjà atteints entre Lille, Paris et Lyon. Ce sont toutes les régions s’étendant des Hauts-de-France à Rhône-Alpes en passant par le bassin parisien, la Champagne, les Ardennes et la Lorraine qui subissent les températures les plus élevées actuellement. Le ressenti atteint déjà 35 à 38 dans la capitale. La chaleur est accablante, et nous ne sommes pas encore arrivés à la mi-journée.

A 9 heures, la chaleur s’installe avec des températures qui grimpent rapidement sur l’est et le centre du pays avec 25 à 28°C entre les Hauts-de-France, le bassin parisien, le Centre-val de Loire, la Bourgogne-Franche-Comté et l’Auvergne-Rhône-Alpes.

La nuit a été très douce et même tropicale avec des minimales ne descendant pas sous la barre des 20°C dans de nombreuses villes en France, et notamment dans les grandes agglomérations de Normandie, des Hauts-de-France et en région parisienne : par exemple : 24,4°C à Paris, 23,0° à Lille, 22° Montauban, Toulouse et Beauvais, 21°C à Bordeaux et Amiens. L’est de la France était encore épargné avec des mini entre 15°C (Grenoble) et 19°C à Lyon. Les températures s’élèvent très rapidement dans un ciel laiteux, par moments menaçant au nord de la Seine.

A noter qu’à Paris, le record de douceur nocturne de la nuit du 25 au 26 juillet 2019 (25,5°C)  n’a pas été battu la nuit passée. A Lille également, le record de douceur nocturne de la nuit du 25 au 26 juillet 2019 n’a pas été  battu avec 23°C la nuit dernière (contre 23,2°C dans la nuit du 25 au 26 juillet 2019). 

Hier samedi

A 21h, il fait toujours très chaud des Hauts-de-France au sud-est avec des températures entre 28 et 34°C. C’est à Paris qu’il fait le plus chaud en France avec 34°C. D’une manière générale, la nuit s’annonce lourde et pénible sur de très nombreuses agglomérations, avec des minimales qui auront parfois du mal à descendre en-dessous de 22 à 25°C à l’aube en raison d’une masse d’air très chaud qui s’est vissée au-dessus de la France. Un nuit qui rappellera pour certains celles de la canicule d’août 2003…

A noter qu’à Lille, un record de chaleur a été battu ce samedi.

A 19h, la chaleur reste accablante sur les 3/4 du pays avec des valeurs entre 35 et 38°C des Hauts-de-France au nord-est à la basse vallée du Rhône en passant par l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Bourgogne-Franche-Comté. La chaleur est également suffocante en région parisienne où on relève encore 35 à 37°C en ce milieu de soirée.

A 17h30, la chaleur est accablante des Hauts-de-France au sud de la France en passant par la Bourgogne, le val de Loire, l’Auvergne-Rhône-Alpes et la basse vallée du Rhône. En région parisienne, la barre des 40°C a été frôlée dans le Val-de-Marne. En Ardèche, les 40°C viennent d’être atteints à Grospierres (40,2°C).

A 16h, la chaleur caniculaire s’est encore accentuée des Hauts-de-France à Midi-Pyrénées en passant par le bassin parisien, le val de Loire, la Bourgogne, la Franche-Comté avec 35 à 37°C en général. Les températures plus élevées sont observées à Die (26), Auxerre (89), Durban-Corbières (11), Yzeure (03), Nemours (77), Vichy (03), Chablis (89) avec 38 à 39°C sur ces villes.

A 14h, les températures les plus élevées sont observées des Hauts-de-France à la Lorraine jusqu’en basse vallée du Rhône en passant par le Val de Loire et l’Auvergne avec 35 à 37°C. Le ressenti atteint 43. La chaleur est rendue d’autant plus accablante que le vent est très faible et la pollution à l’Ozone très importante.

A 12h, la chaleur devient caniculaire et accablante des Hauts-de-France au bassin parisien à la Bourgogne avec des valeurs qui s’approchent parfois de 35°C à l’ombre. Sur les régions en périphérie en direction du Val de Loire, de la Lorraine, de l’Alsace et en direction du lyonnais il fait autour 30 à 33°C. Il faut se diriger vers l’Atlantique et la Bretagne pour trouver des températures plus supportables, entre 23 et 28°C.

A 10 heures, les 30°C sont déjà atteints en Corse et plus exceptionnel encore entre les Hauts-de-France et la Normandie.

A 9 heures, les températures grimpent rapidement sur l’est et le centre du pays avec 25 à 28°C entre les Hauts-de-France, le bassin parisien, la Bourgogne-Franche-Comté et l’Auvergne-Rhône-Alpes.

La nuit a été très douce avec des minimales ne descendant pas sous la barre des 20°C dans les villes : par exemple : 23° à Rouen, Paris et Alençon, 22° à Niort, La Rochelle, Bordeaux et Toulouse . L’est de la France était encore épargnée avec des mini entre 14° (Vichy) et 18°C à Lyon. Les températures s’élèvent très rapidement sous un soleil ardent dans un ciel généralement tout bleu, hormis des brumes de mer locales en Méditerranée et quelques orages en Normandie.

Hier vendredi 

A 22h45 : si la température a baissé de 3 à 5°C en moyenne cette dernière heure, il fait encore 24 à 28°C sur les 3/4 du pays avec des températures de 31-32°C localement dans le Poitou et la Mayenne. On enregistre 32,3°C à L’huisserie (53) et 31,6°C à Poitiers. Les 30°C sont encore observés en Ile-de-France alors qu’il fait 17°C sur Brest !

A 20h40 : la chaleur continue d’être forte de l’Occitanie à la région Centre avec en moyenne 34 à 38°C. C’est en Charente et en Dordogne que l’on observe les plus fortes chaleurs avec 38,9°C à La Couronne (16) et 38,7°C à Domme (24). On relève également 38,3°C à Angoulême, 38,1°C à Bergerac (24), 37,6°C à Poitiers et au Mans. Il fait 35°C dans la capitale. A noter que l’air est toujours très sec.

Sur les régions en périphérie en direction des Hauts-de-France, de la Lorraine et de la Bourgogne puis en direction du lyonnais il fait autour de 33°C. Il faut se diriger vers l’Atlantique et la Manche pour trouver des températures plus supportables entre 20 et 26°C, exception faite entre Caen et Le Touquet où l’on approche les 30°C ! Pour la fraîcheur, direction le Finistère avec 20°C sur les 3/4 du département.

A 17h : à cette heure de la journée, nous sommes proches des températures les plus élevées de la journée. Il fait actuellement entre 37 et 41°C et toujours entre la région de Pau et la région Centre en passant par les Pays-de-la Loire. Les 39 à 40°C sont d’ailleurs souvent atteints dans le Gers, le Lot, et les Deux-Sévres. C’est à Barbézieux (16) que l’on relève la plus forte chaleur avec 41,5°¨C. On observe également 41, 4°C à Frontenoy (79), 40,2°C à Bordeaux-Paulin, 39,5°C à Niort (record de 2003 avec 40,1°C approché), 39,7°C à Cognac (16) record de 2003 pour un mois d’août battu. A Paris, la température est montée jusqu’à 37,1°C entre 16h et 17h contre 34°C hier à la même heure.

A 15h : la température la plus élevée se situe dans le Lot à Douelle avec 41,4°C.

Les plus fortes températures s’observent entre la région de Tarbes (65) en remontant vers le Limousin, la région Poitou-Charentes, les Pays-de-La-Loire et le Centre. A noter, l’air très sec avec un taux d’humidté de 20% et un fort ensoleillement qui augmentent l’inconfort. La forte chaleur atteint en moyenne 36 à 38°C avec localement 39 à plus de 41°C, comme les 41,4 °C enregistrés à Douelle (46) et les 40,3°C à Frontenay (79). On relève également 38,8°C à Bordeaux, 38°C à Nantes et 35,5°C dans la capitale. Sur l’est, il fait en moyenne 32 à 35°C. Les températures les plus supportables se situent en Bretagne, avec 25°C à Brest et sur la côte aquitaine avec 25 à 29°C grâce au vent venu de la mer.

A 12h : les températures atteignent souvent les 30°C sur l’axe le plus chaud s’étendant de la vallée de la Garonne vers le Poitou-Charentes, le val de Loire, l’Ile-de-France et les Hauts de France. On relevait ainsi 31°C à Paris, 32°C à Bordeaux, Bourges et Lille, 33°C au Mans, sous un soleil de plomb dans un ciel tout bleu. Les bords de mer n’échappent pas à cette chaleur, avec souvent 27° à 30° et même 34,5°C à La Rochelle. Mais sur l’arc atlantique, les températures baisseront demain avec un léger vent d’ouest. 

A 10h : les températures s’envolent. Sous un soleil déjà haut dans le ciel et brulant, et en l’absence de vent, on relevait déjà 28°C à Lille, Paris et Bordeaux.

Ce vendredi matin : la nuit a été très douce avec des minimales ne descendant pas sous la barre des 20°C dans les villes : par exemple : 22,7° à Biscarrosse, 21,7°C à Limoges et 21°C à Paris. La région Centre était encore épargnée avec des mini entre 15° et 18°C (Bourges).

Les températures s’élèvent très rapidement sous un soleil ardent dans un ciel généralement tout bleu, hormis des brumes de mer locales en Méditerranée et des nuages sur la pointe bretonne.

Hier jeudi 6 août marquait le début des températures caniculaires l’après-midi, mais les températures minimales, encore relativement rafraichies, n’étaient pas encore dans les seuils. 

les températures les plus élevées se situaient de l’Occitanie à la Nouvelle-Aquitaine puis en remontant vers la région Centre. Il a fait en moyenne 35 à 38°C, avec des pointes à plus de 38°C comme à Douelle (46) où l’on enregistre 38,7°C. En marge de ces régions, la chaleur était moins forte avec des températures comprises entre 33 et 36°C des Hauts-de-France aux Pays-de-la-Loire ainsi que de la Bourgogne à la basse vallée du Rhône. Il fait 34,7°C dans la capitale, 36,7°C sur Bordeaux et Toulouse. C’est en direction des côtes de la Manche que les températures sont les plus supportables avec de 22 à 27°C.

                                                       

À lire aussi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *