Suite à sa dernière levée de fonds, Patreon pose ses valises en France

Spread the love
  • Yum

Le crowdfunding est devenu monnaie courante en France, que ce soit via KissKissBankBank, Ulule et plus rarement Kickstarter. Le concept de ces plateformes est assez simple. Vous avez une idée de projet, vous le soumettez en détail à la plateforme de votre choix, vous définissez le montant de la campagne que vous souhaitez atteindre, et donc la durée de la campagne. Très utile pour les créateurs qui souhaitent rester indépendants, mais aussi contraignants. En effet, ces plateformes se basent sur des campagnes limitées dans le temps avec un objectif précis, sur un projet en particulier.

Patreon révolutionne le financement participatif.

C’est là qu’entre en scène un nouveau modèle de financement participatif porté par Tipeee, ou encore Patreon. Si la dernière plateforme est encore peu connue en France, cela devrait changer très rapidement. En effet, Patreon vient de boucler un tour de table conséquent (90 millions de dollars) et s’apprête à poser ses valises dans l’Hexagone. Fondée en 2013 par le musicien Jack Conte et le développeur Sam Yam, la plateforme Patreon propose un modèle de financement différent de ce que l’on connaît jusqu’à présent.

Prenons un exemple. Votre Youtubeur préféré est souvent démonétisé par YouTube, pourtant le contenu qu’il produit est intéressant. À force d’être démonétisé, ce créateur de contenu ne pourra plus être aussi productif. Il faut une solution pour le soutenir. C’est là qu’intervient Patreon. La plateforme permet de soutenir un ou plusieurs artistes, streamers, podcasteurs, etc, en leur versant des sommes d’argent plus ou moins conséquentes tous les mois. Vous pouvez donc soutenir votre Youtubeur préféré souvent démonétisé par YouTube, en lui donnant 5, 10, 50, 100 euros ou plus par mois. Pas besoin de porter un projet en particulier, et pas besoin non plus d’atteindre un objectif de gains.

Évidemment, comme toutes ces plateformes, Patreon prend une commission sur les transactions. Mais encore une fois, Patreon se démarque en optant pour une commission assez faible comprise entre 5 et 12%. Il est également important de noter qu’il s’agit de la seule source de rémunération de la plateforme, pas de publicités, ni autres moyens couramment utilisés. Avec cette nouvelle levée de fonds, Patreon atteint une valorisation totale de 1,2 milliard de dollars.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *