Subventions déguisées sur les smartphones : Free réclame 1,5 milliard d’euros à Orange et Bouygues Télécom

Spread the love
  • Yum

Subventions déguisées sur les smartphones : Free réclame 1,5 milliard d'euros à Orange et Bouygues Télécom

C’est un très ancien contentieux entre Free et les autres opérateurs mobiles, un des chevaux de bataille de Xavier Niel. « Il est inconcevable que les opérateurs se substituent aux organismes de crédit et pratiquent du crédit à la consommation », s’exclamait-il il y a quelques années déjà à propos de cette affaire.

Quelle affaire ? Free accuse depuis des années les autres opérateurs telcos de mettre en avant leurs forfaits en vendant des smartphones à un prix attractif contre des forfaits réengageant les clients sur plusieurs mois. Une concurrence déloyale, selon Free.

L’Express révèle qu’Iliad, la maison mère de l’opérateur de télécommunications, réclame 790 millions d’euros à son concurrent Orange. Le montant de ce préjudice fait suite à la saisine du tribunal de commerce de Paris en 2018 afin de faire cesser ces propositions commerciales d’Orange.

publicité

Les demandes de Xavier Niel dans ces deux dossiers dépassent les 1,5 milliard d’euros

Mais Free a également décidé en février 2021 de réévaluer le préjudice subi selon elle par Bouygues Telecom à 722 millions d’euros, contre 619 millions jusqu’ici. Bouygues de son côté estime que Free exerce un abus de droit et un dénigrement. Il lui demande 1,5 million d’euros de dommages et intérêts. Au total, les demandes de Xavier Niel dans ces deux dossiers dépassent les 1,5 milliard d’euros.

En 2012, Free avait déjà attaqué SFR sur le même principe et avait remporté une victoire devant la Cour de Cassation.

Selon les données de l’Arcep, le pourcentage des abonnés à la téléphonie mobile sans engagement représente désormais 77,6 % du marché fin 2020, contre 20 % en 2011.

Leave a Reply

%d bloggers like this: