“Émotion n’est pas raison”, prévient Joël Giraud, député des Hautes-Alpes. Dans un communiqué, celui qui est également rapporteur général du budget revient ce mardi sur les dons annoncés par les familles Arnault et Pinault au lendemain de l’incendie de Notre-Dame de Paris.

60 % de ces dons seront financés par le contribuable lambda

“Les 300 millions de dons annoncés vont se traduire par 180 millions d’euros de réductions d’impôts à prélever sur les contribuables lambdas”, s’alarme-t-il. Car en effet, ces dons sont déductibles d’impôts à hauteur de 60% environ, en fonction des cas.

Indiquant avoir “toujours dénoncé les abus du système du mécénat”, Joël Giraud demande donc de “contrecarrer les volontés émises de voir cette réduction d’impôts portée à 90 % pour Notre-Dame de Paris, même si l’émotion face à se drame national submerge la planète”.

D’autant que ce mardi soir, des dons de la famille Bettencourt et L’Oréal (200 millions), Total (100 millions) ou de la familles Bouygues (10 millions) venaient s’ajouter à ceux déjà annoncés.

La réaction de Joël Giraud