Lundi 11 février, la startup californienne Nuro a annoncé avoir obtenu 940 millions de dollars auprès du groupe Softbank. L’investisseur japonais a pioché dans son programme Vision Fund pour soutenir le travail de cette société spécialisée dans les voitures de livraison autonomes.

La course à la voiture autonome se poursuit. Cette fois-ci c’est Nuro, une startup californienne qui annonce une levée de fonds importante. Le groupe japonais Softbank y a investi 940 millions de dollars le 11 février 2019. Cette levée de fonds s’inscrit dans le programme Vision Fund de la banque japonaise, un porte-monnaie géant de 100 milliards de dollars dédié au financement d’innovations. Tout comme les VC Greylock Partners et Gaorong Capital, Softbank a été séduite par la proposition de la startup. Celle-ci est désormais valorisée à 2,7 milliards de dollars.

Basée à San Francisco, Nuro s’est fait connaître en lançant l’année dernière un service de livraison alimentaire à l’aide de voitures autonomes. Il suffit de commander ses courses sur une application tablette ou smartphone pour se faire livrer contre la somme de 5,95 dollars.

Une valorisation qui atteint 2,7 millions de dollars pour Nuro

Contrairement à beaucoup d’autres, la startup s’est directement associée à la chaîne de supermarchés Kroger. Naturellement, il fallait pouvoir opérer rapidement dans un État où la législation est permissive avec les opérateurs de voitures autonomes. Donc c’est la division Fry’s Food and Drug qui profite des services de Nuro en Arizona, dans la ville de Scottsdale (banlieue de Phoenix).

L’argent récolté par la startup servira dans un premier temps à étendre ce programme dans le reste de l’Arizona, puis en Californie et au Texas. Les pilotes californiens et texans concerneront d’abord les employés de Nuro. Justement, la jeune société espère recruter de nouveaux collaborateurs grâce aux fonds récoltés auprès de Softbank. Il s’agira également d’attirer de nouveaux partenaires et de faire grossir sa flotte de voitures autonomes.

Softbank se concentre sur le développement de la mobilité autonome

Fondée par deux anciens ingénieurs de chez Google, Nuro a débuté son pilote à l’aide de véhicules autonomes Toyota Prius. Des conducteurs humains supervisent le bon déroulement des tests. Aujourd’hui, la startup dispose de son propre véhicule nommé R1. Ce petit cube totalement autonome dispose de 4 coffres afin de stocker les courses des usagers. Il est équipé d’un mode de contrôle à distance afin de minimiser les risques de collisions.

Pour Softbank, il s’agit de soutenir une technologie à laquelle elle croit beaucoup. Pour rappel, la banque a investi massivement dans la licorne Uber et a crée une joint venture nommée Monet avec Toyota. Il s’agira de créer une plateforme de services de mobilité autonome. La joint venture dispose pour cela d’un capital de 15 millions d’euros (deux milliards de yens.