Le TGV INOUI 7515 à destination de la gare TGV de Rang-du-Fliers, parti de Paris-Nord à 7h40, est resté arrêté pendant environ deux heures ce samedi matin, suite à un bruit détecté au niveau du conducteur vers 8h05. Après de multiples vérifications, ordre a été donné vers 9 h 40 de l’acheminer à 80 km/h jusqu’à la gare TGV Haute Picardie pour un transbordement.

Quatre heures de retard jusqu’au terminus

Il y est arrivé vers 11h. Et les passagers ont poursuivi leur trajet à bord du TGV 5253 qui doit les acheminer pour 11h45 jusqu’en gare de Lille Europe, mais pas au-delà, puisqu’il poursuit ensuite vers la Belgique. Les passagers qui devaient voyager vers les autres gares desservies (Calais-Fréthun, Boulogne, Etaples-Le Touquet, Rang-du-Fliers-Verton-Berck) devront donc prendre un autre TGV au départ de Lille-Europe, à 12h55. Ils devraient arriver à Rang-du-Fliers à 14h24, au lieu de 10h24 initialement.

Dès le transbordement effectué en gare TGV Haute Picardie, le trafic a repris normalement. Auparavant, la ligne n’avait pas été bloquée mais tout de même banalisée : les trains circulaient sur une voie mais devaient être coordonnés pour se croiser. Des retards de 15 à 20 minutes ont donc affecté une quinzaine de TGV, Eurostar ou Thalys circulant dans les deux sens sur la LGV Nord.

L’incident intervient au lendemain d’un problème d’aiguillage suivi d’une panne sur le système de freinage qui ont immobilisé un Paris-Lille sur les voies pendant près de six heures dans la nuit de jeudi à vendredi au total.