Ski: les stations refusent de sacrifier Noël – Le Figaro

Spread the love
  • Yum

Réservé aux abonnés

Les professionnels réalisent 20% de leur activité à cette période. Certains risquent de ne pas ouvrir de la saison.

L’annonce du gouvernement de ne pas ouvrir le stations de ski avant fin janvier pourrait conduire de nombreux professionnels, les hôteliers en paticulier, à fermer toute la saison. Emmanuel Foudrot/REUTERS

Les Français interdits de ski à Noël? En assurant mardi soir qu’il lui semblait «impossible d’envisager une ouverture pour les fêtes» des stations, Emmanuel Macron a semé la fureur dans les montagnes et les vallées française. Depuis des semaines, les professionnels (exploitants de domaines skiables, hôteliers, commerçants…) s’affairent pour préparer l’ouverture. Avec les services de l’État, ils ont travaillé à un protocole sanitaire.

Certes, la saison s’annonçait mal. Privés de clients étrangers, les professionnels comptaient sur les Français pour sauver les meubles. Le niveau de réservation est très bas, mais ils attendaient le «go» du gouvernement pour doper des ventes de dernière minute. Malgré la tension des hôpitaux de Savoie et Haute-Savoie, personne ne voulait croire que cette saison serait tronquée. D’autant que la précédente a été stoppée le 15 mars par le confinement.

Beaucoup se sentent floués par l’annonce du président. «Lundi, le premier ministre a reçu les professionnels de

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Le Figaro

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Déjà abonné ? Connectez-vous

Leave a Reply

%d bloggers like this: