Dévoilé il y a moins d’une heure par un tweet laconique de Mark Gurman, un scandale d’un nouveau genre vient frapper Apple. En effet, Gene Levoff, qui a occupé de hautes fonctions de direction (Senior Director of Corporate Law and Corporate Secretary ) avant son départ en septembre 2018, vient d’être accusé de délit d’initié par la SEC.L’action, qui a été déposée ce mercredi matin, précise que l’homme aurait exploité sa position au sein de Cupertino pour négocier illégalement des actions AAPL, et ce, à des moments financièrement propices ( à savoir avant les annonces de résultats trimestriels). Ainsi, Gene Levoff aurait réussi à éviter certaines pertes d’environ 382 000 $ entre 2015 et 2016.

« Premièrement, en tant que Senior Director of Corporate Law chez Apple, Levoff était chargé de veiller au respect de la législation en matière de délits d’initiés et de déterminer les critères applicables aux employés (y compris lui-même) pour les empêcher de négocier avant les annonces de résultats trimestriels. Parallèlement, en tant que membre du comité d’Apple, il a reçu des informations non publiques importantes sur les résultats financiers d’Apple. »

L’affaire risque de prendre quelques proportions, l’accusation étant assez grave aux USA et les médias friands de ce genre de dossier.

Source