#SAVEFESTIVALS : les annonces sur la tenue des festivals viennent de tomber ! – Les Inrocks

Spread the love
  • Yum



#SAVEFESTIVALS : les annonces sur la tenue des festivals viennent de tomber !




















Bertrand GUAY / AFP

Bertrand GUAY / AFP

Musiques

18/02/21 18h34

Dans le cadre de leur nouvelle rencontre, ce jeudi 18 février, avec le Ministère de la Culture, le PRODISS et les organisateurs de festivals, Roselyne Bachelot s’est prononcée sur une jauge maximale de 5000 personnes, en plein air et obligatoirement assis.

C’est la question qui anime les festivaliers, les organisateurs de festivals et, peu ou prou, tous les acteurs du secteur de la musique : les évènements de musique live, en particulier les festivals, pourront-ils avoir lieu en 2021 ? A cette interrogation vitale pour tout l’écosystème de la musique en France, c’est au gouvernement de trancher. Après, le 29 janvier dernier, une première rencontre entre les organisateurs de festivals et la ministre de la Culture Roselyne Bachelot où elle promettait des mesures dans un délai de 15 jours et l’annonce de concerts-test à Paris et Marseille, une seconde entrevue entre les deux parties s’est tenue aujourd’hui, jeudi 18 février. Ce soir, le couperet est tombé : “dès que les activités culturelles seront autorisées”, les festivals pourront se tenir uniquement en version assise, en plein air et avec une jauge maximale de 5000 spectateurs. Si la situation pandémique évolue positivement cette jauge pourra être revue à la hausse.

>> A lire aussi : Roselyne Bachelot confirme des concerts tests à Paris et à Marseille

Save festivals

En amont de cette réunion ô combien importante, le PRODISS (syndicat national du spectacle musical et de variété) et les organisateurs de festivals se sont fendus, hier, d’un communiqué de presse détaillant leurs questionnements, attentes et efforts consentis pour la tenue des festivals. Sur le fond les questions étaient simples. Après un an d’arrêt suite à la pandémie du Covid-19, syndicat comme organisateurs voulaientconnaître les conditions de réalisation de la tenue des festivals à partir de juin : quels types de rassemblements seront autorisés ? Pour quelle capacité ? Quelles jauges ? Au-delà de ces questions d’ordre pratique, le régime d’aides aux festivals devrait aussi être évoqué : quelles aides seront mises en place si les festivals ne pouvant pas se tenir dans le cadre imposé par le gouvernement font face à une deuxième année blanche et à quelle protection auront droit les festivals qui prennent le risque de se tenir cette année ? Dans ce contexte incertain, les organisateurs de festivals et le PRODISS étaient eux prêts à consentir des efforts pour la tenue de leurs évènements. 

Dans le cas où “les réponses apportées le 18 février ne seraient pas à la hauteur des attentes”, le communiqué annonçait le lancement du hashtag #SAVEFESTIVALS sur les réseaux pour obtenir gain de cause.

>> A lire aussi : Maintien, report, jauges réduites… les peurs et espoirs des organisateurs de festival pour 2021

Next Public : “S’il vous plaît, arrêtez” : The Secret DJ demande l’arrêt des raves illégales ; Next Premium : Françoise Cactus, le charme piquant de la fantaisie

Leave a Reply

%d bloggers like this: