Samsung présente sa nouvelle puce Exynos pour concurrencer l’A14 d’Apple

Spread the love
  • Yum

Samsung fait partie des rares fabricants de smartphones Android qui utilisent leurs propres puces. Généralement, une partie de la production du géant coréen utilise des puces conçus par sa marque Exynos, tandis qu’une autre partie de cette production utilise des puces Qualcomm Snapdragon.

Exynos dévoile sa puce premium gravéen en 5 nm

Et normalement, le Galaxy S21 et ses variantes ne devraient pas faire figure d’exceptions. Qualcomm a déjà présenté sa puce Quamcomm Snapdragon 888 au mois de décembre. Et cette semaine, Samsung a levé le voile sur l’équivalent Exynos de cette puce : l’Exynos 2100.

Normalement, certains Galaxy S21 utiliseront le Snapdragon 888, tandis que d’autres unités utiliseront l’Exynos 2100. Et les deux composants devraient avoir des performances très proches.

Les appareils haut de gamme de Samsung passent au 5 nm

En 2020, Apple a pu se vanter d’être le premier constructeur à utiliser des puces gravées en 5nm, un procédé qui permet de doper les performances ainsi que l’efficacité énergétique. Mais les appareils premium sous Android vont également basculer vers cette technologie.

Comme la puce A14 Bionic des iPhone 12 et de l’iPad Air 4, le Snapdragon 888 qui équipera les prochains smartphones haut de gamme sous Android est également gravé en 5 nm. Et désormais, Samsung dispose aussi d’une puce Exynos gravée en 5 nm pour les appareils haut de gamme.

Des gains de performance significatifs

D’après Samsung, la technologie 5 nm EUV permet d’avoir jusqu’à 20 % de consommation d’énergie en moins et en moyenne 10 % de performances en plus par rapport à une puce gravée en 7 nm. D’autre part, par rapport à son prédécesseur, l’Exynos 2100 utilise un meilleur CPU avec un cœur Cortex-X1 cadencé à 2,9 GHz, trois cœurs haute performance Cortex-A78, et quatre cœurs d’efficacité Cortex-A55.

Grâce à ce CPU, le nouveau processeur Exynos aurait plus de 30 % de gain de performance par rapport à son prédécesseur. Sinon, l’Exynos 2100 profite aussi d’un gain de 40 % des performances graphiques, grâce à son GPU Arm Mali-G78.

Meilleures performances en IA et pour les caméras

Et pour les besoins en intelligence artificielle, le NPU de l’Exynos 2100 peut effectuer jusqu’à 26 billions d’opérations par seconde, tout en profitant d’une efficacité énergétique multipliée par deux. Sinon, l’ISP, le processeur d’images de cette nouvelle puce Exynos, est en mesure de prendre en charge des caméras avec une résolution de 200 mégapixels.

Si pour le moment, il n’existe pas encore de caméras de 200 mégapixels pour les appareils mobiles, des rumeurs suggèrent que Samsung ISOCELL pourrait lancer celui-ci cette année.

Vers une amélioration significative en 2022 ?

Pour le moment, Samsung n’indique pas quels appareils vont utiliser sa nouvelle puce haut de gamme. Cependant, comme nous l’évoquions dans un précédent article, celle-ci devrait propulser certaines versions du Galaxy S21, du S21+ et du S21 Ultra.

Sinon, Samsung a déjà évoqué le processeur Exynos pour les appareils premium qui seront lancés l’année prochaine. Si l’Exynos 2100 utilise encore un GPU Mali (un composant standard dans l’industrie des smartphones), Samsung compte se tourner vers un autre fournisseur : AMD.

Comme le notent nos confrères d’Android Authority, Samsung collabore avec AMD depuis 2019. Et lors de la conférence de présentation de l’Exynos 2100, Smasung a indiqué que la prochaine puce premium d’Exynos devrait utiliser un GPU AMD.

Si pour le moment, il y a encore peu de détails à ce sujet, on peut déjà prédire que ce partenariat avec AMD pourrait aider Samsung à différencier ses puces Exynos des composants fournis par Qualcomm.

Actuellement, de nombreux clients de Samsung préfèrent utiliser les smartphones Galaxy équipés de puces Qualcomm Snapdragon, plutôt que ceux avec des puces Exynos. Cependant, cela pourrait s’inverser si le géant coréen présente une puce Exynos équipée d’un GPU AMD.

Leave a Reply

%d bloggers like this: