Un pas avant pour cette technologie qui compte se démocratiser.

Le Saint Graal des constructeurs commence petit à petit à se démocratiser : le lecteur d’empreintes sous l’écran. Un lecteur déjà présent chez certains, comme le OnePlus 6T ou le Huawei Mate 20 Pro, tandis que la technologie de Samsung serait développée pour le Galaxy S10. Et c’est la firme coréenne qui nous intéresse aujourd’hui puisque cette dernière aurait pris de l’avance pour le secteur des montres connectées si l’on en croit le brevet ci-dessus. Ce dernier présente un capteur d’empreintes logé sous l’écran de l’objet. Bien évidemment, le dépôt du brevet sert principalement à protéger Samsung et la technologie pourrait mettre du temps à arriver – ou ne pas arriver du tout.

Samsung décide de prendre de l’avance sur le terrain des montres connectées

Pour rappel, la firme de Cupertino domine le marché des montres connectées depuis plusieurs trimestres grâce à l’Apple Watch. Une réussite qui relègue en seconde position Samsung. Seulement voilà : la firme coréenne n’a pas dit son dernier mot et compte bien proposer un jour le lecteur d’empreintes sous l’écran à ses modèles si l’on en croit la photo ci-dessus. Cette dernière montre au centre de la dalle une surface où le doigt peut être posé. Grâce à la technologie du capteur d’empreintes, on imagine la montre connectée déverrouiller très rapidement avec un geste simple.

Mais ce n’est pas toi puisque ce même écran serait capable de détecter la force de l’appui grâce à une technologie appelée “Force Touch”. De quoi donner de bons arguments à cette prochaine génération – si elle voit le jour. Car comme expliqué précédemment, le dépôt d’un brevet ne rime pas forcément avec sa mise en place mais peut être une simple protection pour une idée future.