Royaume-Uni : un « incident grave » à Reading selon la police, plusieurs personnes poignardées, selon des médias – Le Monde

Spread the love
  • Yum
La police a sécurisé le périmètre autour du Forbury Gardens à Reading, samedi 20 juin.

Une intervention de la police britannique était en cours samedi 20 juin à Reading, une commune de 200 000 habitants à l’ouest de Londres, rapportent les autorités locales. Elles évoquent un « incident grave » qui a fait plusieurs blessés.

La police et les secours sont intervenus sur place après avoir été appelés en début de soirée pour un incident dans lequel plusieurs personnes avaient été poignardées à Forbury Gardens vers 19 heures locales (20 heures à Paris), selon un communiqué de la police locale. Cet accident intervient quelques heures après la tenue d’un rassemblement anti-raciste.

« Un certain nombre de personnes ont été blessées et ont été emmenées à l’hôpital », a rapporté sur Twitter la police locale, précisant qu’un homme avait été arrêté sur place et placé en garde à vue.

Le Telegraph fait, lui, état de trois personnes décédées. La police traite l’incident comme une attaque aléatoire, analyse le journal. Des séquences vidéo publiées sur Twitter montrent des soignants se précipitant pour aider au moins trois personnes saignant par terre dans un parc — l’authenticité de ces images n’a pas été prouvée.

Le Conseil national des chefs de police, représentant des officiers supérieurs de la police, a demandé aux gens sur Twitter d’éviter toute spéculation sur l’incident et de s’abstenir de partager des vidéos ou des images de celui-ci.

Inquiétude de la ministre de l’intérieur

L’accès au parc est bloqué par la police. Des hélicoptères se trouvent sur place, rapporte une journaliste locale. Un périmètre de sécurité a été mis en place sur les lieux, la police appelant le public à « éviter la zone ».

La ministre de l’intérieur Priti Patel s’est dite « profondément inquiète » dans un tweet.

Le chef de l’autorité du conseil local de Reading, Jason Brock, a de son côté exhorté les gens à rester à l’écart du centre-ville.

Le Monde avec AFP et Reuters

Leave a Reply

%d bloggers like this: