Royaume-Uni : plusieurs personnes poignardées dans un parc de Reading, un suspect interpellé – LCI

Spread the love
  • Yum
International

AGRESSION – Plusieurs personnes ont été victimes d’une attaque à l’arme blanche, a indiqué la police locale, samedi 20 juin, dans la ville de Reading, au sud du Royaume-Uni.

“Plusieurs personnes ont été blessées”, samedi 20 juin, dans le parc de Forbury Gardens, à Reading, en Angleterre, a annoncé la police locale, qui ajoute que deux d’entre elles ont “été emmenées à l’hôpital”. La police a indiqué s’être rendue sur les lieux où est survenu l’incident, aux alentours de 19h, heure locale. Selon plusieurs médias britanniques, ces personnes ont été poignardées, ce qu’a confirmé la police dans un communiqué. Un homme a été arrêté sur place et se trouve désormais en garde à vue.

“Nous avons pris acte des messages alertant d’un incident à Forbury Gardens, à Reading. Des policiers sont sur place et ont commencé à enquêter”, avait indiqué dans un premier temps la police de la Vallée de la Tamise sur son compte Twitter, qui a ensuite indiqué qu’il n’y avait “aucune indication selon laquelle cet incident serait lié à la manifestation ‘Black Lives Matter’qui s’était déroulée plus tôt dans la journée”.

 La ministre de l’Intérieur Priti Patel s’est déclarée “profondément inquiète” et a partagé ses “pensées avec chaque personne impliquée, y compris la police et les secours sur place”. Le Premier ministre Boris Johnson a également adressé “ses pensées à ceux affectés par l’incident et ses remerciements aux services d’urgence sur place”.

“Il a crié des mots inintelligibles et est allé vers des personnes pour les attaquer”

Selon un témoin interrogé par la Press association, l’incident s’est déroulé alors que “le parc était plein, beaucoup de gens étaient assis pour boire un verre avec des amis”. C’est alors qu’“une personne est arrivée, a soudainement crié des mots inintelligibles et est allé vers un groupe d’une dizaine de personnes, essayant de les attaquer au couteau”. 

“Il a poignardé trois d’entre eux, gravement dans le cou et sous les bras, puis il s’est retourné et a commencé à courir vers moi, on s’est retournés et on a commencé à courir. Quand il a réalisé qu’il ne pourrait pas nous rattraper, il a réussi à atteindre une personne à l’arrière du cou et quand il a vu que tout le monde commençait à courir, il est parti du parc”, a poursuivi ce même témoin.

Alors que des vidéos montrant l’action de policiers et de secouristes tentant de réanimer des blessés circulaient sur les réseaux sociaux, les autorités ont demandé à ne pas partager ces images difficilement soutenables. L’accès au parc est, lui, resté inaccessible.

Sur le même sujet

Et aussi

Leave a Reply

%d bloggers like this: