Place ce soir au test d’un petit ovni dans la famille Lenovo, le Lenovo Ideapad 720S-15IKB. Fin, léger et très endurant, cet ultrabook de 15 pouces abrite un processeur Kaby Lake et une carte graphique d’envergure dans une coque solide, sans accent gaming.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle 15.6’’ Full LED IPS (1920×1080, antireflet/mat)
Processeur Intel Core i7-7700HQ Kaby Lake (2.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée (max) 16 Go (2 x 8 Go) DDR4 2400 MHz (32 Go), 2 slots (occupés)
Espace de stockage SSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Carte graphique NVIDIA Pascal GeForce GTX 1050 Ti 4 Go GDDR5 dédiés Max-Q, Intel HD 630 intégré au processeur et Optimus
Lecteur optique
Système audio 2 haut-parleurs JBL (2x2W), Dolby Atmos Premium
Webcam Oui, HD 720p avec micro
Réseau Wi-Fi ac (2×2)
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.2
Lecteur de cartes microSD/SDHC/SDXC
Sortie(s) vidéo DisplayPort via Thunderbolt 3
Lecteur d’empreintes digitales Oui, compatible Windows Hello
Entrée(s) / Sortie(s) Casque, Micro
USB 1 USB 3.0 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1) + 1 USB 3.1 Type-C (Gen2) Thunderbolt 3, DisplayPort 1.2a)
Système d’exploitation Windows 10 64 bits
Batterie Li-Polymère 4 cellules 79Whr
Autonomie annoncée 12 heures max
Dimensions (mm) 358.8 x 243.5 x 17.95
Poids 1.9 Kg (avec batterie)
Garantie 2 ans
Autre Clavier chiclet AccuType rétro-éclairé avec pavé numérique, touchpad multi-touch
Logiciels Applications Lenovo

Châssis / Esthétique

L’objectif pour la conception de ce Lenovo Ideapad 720S-15IKB est visiblement la sobriété. Dans un boitier en aluminium, l’ultrabook séduit dès le premier regard grâce à sa silhouette mince effilée vers l’avant et son coloris gris mat qui ne marque pas les traces de doigts. Dans l’ensemble, l’assemblage et les finitions sont très satisfaisants et le châssis résiste bien à la pression. La charnière centrale permet d’ouvrir le couvercle d’une main sans voir la base se soulever d’elle même. Les mensurations sont dans la moyenne de sa catégorie.

Connectique

L’une des faiblesses majeures de ce Lenovo est le manque de ports, exacerbant davantage la dépendance au Wi-Fi. Pour l’affichage externe, la seule option possible est d’acheter un adaptateur USB Type-C DisplayPort (DisplayPort 1.2) en l’absence de port HDMI. De même, il n’y a qu’un port USB Type-A et le lecteur de carte est limité par le format microSD. C’est d’autant plus frustrant que la concurrence arbore plus de ports et que ce Lenovo Ideapad 720S-15IKB a visiblement la place pour un choix plus grand. La sécurité est assurée par une puce TPM 2.0, un lecteur d’empreintes digitales et un verrou Kensington.

Maintenance

Bien qu’il n’y ait pas de trappe de maintenance à proprement parler, l’accès aux composants internes du PC n’est pas insurmontable et demande le retrait de 10 vis Torx seulement.

Clavier / Touchpad

Le clavier devrait enthousiasmer les écrivains prolifiques avec sa bonne disposition, ses touches plates à la course courte et au point d’actionnement perceptible. Le testeur apprécie également le rétro-éclairage uniforme du clavier réglable sur deux nuances. Ce n’est pas le clavier le plus silencieux que le testeur ait croisé, surtout au niveau de la barre espace. La taille du pavé tactile est large et sa surface soyeuse laisse glisser très bien les doigts secs et légèrement humide. Sa réactivité et sa précision sont au-delà de toute critique. Les gestes multi-touch sont très bien pris en charge et le déplacement du curseur peut être contrôlé au millimètre. Les clics de souris ont une course agréablement courte, un retour léger et un point d’actionnement distinct.

Écran

Malgré son très bon taux de luminosité (332 cd/m²), la dalle IPS Full HD (1920×1080 px) mate de 15,6 pouces de l’Ideapad 720S peine à se démarquer de la foule d’écrans de la concurrence. Une fuite de rétro-éclairage est perceptible le long des bords supérieur et inférieur et se fait donc remarquer lors du visionnage d’un film avec des bandes noires en haut et en bas. Le taux de contraste (1145:1) et la colorimétrie sont honorables avec un espace sRGB couvert à 89% et un Delta E inférieur à 4. Grâce à l’écran mat et à la luminosité puissante, il est tout à fait possible d’utiliser l’ultrabook en extérieur.

Performances

Architecturé autour d’un Quad Core i7 Kaby Lake (7ème gen.), de 16 Go de mémoire vive et d’un SSD dédié de 512 Go, le modèle testé se livre à toutes sortes d’usages, jusqu’au plus exigeant. Notez que Lenovo a volontairement limité le TDP du processeur à 35W (contre 45w en standard) afin de limiter la production de chaleur à l’intérieur de son châssis fin. Cela ne s’en ressent pas du tout en usage courant et même les travaux les plus exigeants sont exécutés sans trembler et sans délai. Le système profite du stockage SSD et de la belle quantité de RAM et arbore une fluidité exemplaire en multitâche.

La partie graphique est confiée à la NVIDIA GeForce GTX 1050 Ti dans sa version Max-Q. Attendez-vous donc à perdre environ 10% de performances par rapport à une 1050 Ti standard. Malgré tout, elle est tout à fait capable de supporter le jeu en Full HD High sur la majorité des titres du marché.

Températures / Nuisances sonores

Au repos, la ventilation se manifeste de temps en temps mais reste discrète. Le bruit lors des phases de test extrêmes n’a pas dépassé les 40 dB, ce qui est agréablement “silencieux” pour un PC avec une telle configuration. Par contre, le système de refroidissement n’est pas très efficace puisque la chaleur grimpe vite à l’intérieur. Le testeur a donc un doute sur le côté volontaire de la baisse de TDP. Le processeur souffre directement de cette montée en température et subit un sérieux “throttling” (baisse de fréquence).

Autonomie

Lenovo a choisi d’équiper son Ideapad 720S-15IKB d’une batterie de grosse capacité (79Whr) lui permettant de flirter avec les 10 heures d’autonomie en navigation Web avec Wifi actif.

Il obtient la note de 87%

Accédez au test du Lenovo Ideapad 720S-15IKB

Nous vous rappelons que les avis ci-contre n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.