Good bye USA ?

Le règne des fictions américaines dans le classement des audiences TV semble lointain. Très longtemps la France a été le seul pays de l’étude (France, Allemagne, Espagne, Italie, Royaume-Uni) à avoir une majorité de séries américaines dans son Top 20. D’abord parce que les séries américaines remplissaient confortablement la grille de TF1, ensuite parce que les audiences des séries françaises en prime time étaient largement distancées par les séries US et enfin parce que l’écart d’audience entre un épisode d’une série US diffusée sur TF1 et un épisode d’une fiction française diffusée sur une autre chaîne était tel, que les séries US trustaient l’écrasante majorité des 20 places du podium annuel. 

Les fictions françaises se rebiffent

Mais depuis 2015, la tendance s’est inversée : les fictions françaises ont repris aux séries américaines la tête du classement. Deux femmes ont réussi cet exploit : Capitaine Marleau (F3) en 2017 et en 2018 Jacqueline Sauvage (TF1). L’émergence des fictions françaises n’a pas bousculé TF1 qui écrase toujours le classement avec 17 programmes sur 20. Aucune chaîne à part France 3 ne se hisse dans le classement. La chaîne publique place 3 programmes : Capitaine Marleau (2ème place) et la série Meurtre à ….. (15ème et 19ème).

En ce qui concerne les genres de fictions préférées des téléspectateurs, le classement nous apprend que les séries policières arrivent en tête.

3 programmes américains se glissent dans ce classement très tricolore : « The Good Doctor », « La Vérité sur l’affaire Harry Québert » et « Gone ». Ces trois séries ont pour point commun d’être inédites. La vieille recette qui consistait à rediffuser des séries semble être passée de mode. Une des tendances de l’année a consisté à adapter des formats étrangers, mais européens comme la mini-série « Les innocents », adaptée d’une série norvégienne, la série « Les bracelets rouges », adaptée d’un programme espagnol et « Insoupçonnable » qui est l’adaptation de la série britannique « The Fall »

Le Replay en renfort

Le CSA a fait un focus sur les audiences 4 écrans réalisées par Médiamétrie afin de voir quel était l’impact du Replay sur les 3 premières fictions du classement. Ces fictions sont consommées en délinéarisé, après leur diffusion à l’antenne :  « The Good Doctor » voit son audience augmenter de 27 % entre le direct TV et le visionnage à J+8. En revanche, les contributions d’audience des autres écrans (ordinateur, smartphone et tablette) sont encore faibles en proportion, bien que représentant plus de 250 000 téléspectateurs supplémentaires dans le cas de « Jacqueline Sauvage ».