Réveillon du Nouvel An : ce qui est autorisé, ce qui est interdit – Sud Ouest

Spread the love
  • Yum

Contrairement au soir de Noël, pas d’exception pour le Nouvel an ce 31 décembre : le couvre-feu reste en vigueur et les déplacements seront interdits en France entre 20 heures et 6 heures, sauf motifs dérogatoires.

Et le gouvernement compte bien faire respecter ce couvre-feu :  plus de 100 000 policiers nationaux, municipaux et gendarmes seront mobilisées le 31 décembre, a fait savoir Gérald Darmanin. Le ministre de l’Intérieur a demandé aux préfets de prendre des mesures pour lutter en “priorité” contre les “rassemblements non-autorisés” et les “violences urbaines”.

Au sujet des “fêtes clandestines”, la consigne est d’intervenir “dans les meilleurs délais”, “dès qu’un rassemblement de ce type est signalé”. Outre la verbalisation des participants, “vous chercherez prioritairement à identifier les organisateurs”, écrit encore le ministre dans sa note.

Alors puis-je quand même fêter la nouvelle année en invitant des personnes chez moi ? Quelles sont les sanctions si je me déplace pendant le couvre-feu ? On fait le point.

Peut-on se réunir ?

La réponse est oui. Les Français peuvent se réunir pour fêter le Nouvel an, toutefois, comme pour Noël, le gouvernement recommande de limiter les réunions en famille ou entre amis à six personnes, sans compter les enfants. 

Cette recommandation n’est évidemment pas une règle inscrite dans la loi mais plutôt un appel au bon sens afin de limiter le plus possible la propagation du Covid-19 et limiter ainsi un risque de troisième vague après les fêtes.

Puis-je rentrer chez moi dans la nuit ?

Non. Les personnes que vous invitez chez vous devront dormir sur place ou vous devrez dormir chez vos hôtes puisque tout déplacement est proscrit entre 20 heures et 6 heures en raison du couvre-feu instauré en France y compris pour cette soirée du 31 décembre.

“Je ne peux pas interdire aux gens de dormir chez quelqu’un”, avait reconnu le Premier ministre Jean Castex, en appelant au respect des gestes barrière, de la distanciation sociale et du port du masque.

Pour rappel, toute personne qui se déplace pendant le couvre-feu s’expose à une amende de 135 euros pour non-respect du couvre-feu. Seuls seront tolérés les déplacements pour raison professionnelle, de santé, motif familial impérieux, si l’on est en situation de handicap, mission d’intérêt général, ou encore pour promener son animal de compagnie.

La police peut-elle intervenir chez moi ?

Comme en temps normal, les forces de l’ordre peuvent être appelées par des voisins pour tapage nocturne, ou sur dénonciation pour une gêne occasionnée, et se rendre au domicile d’un individu afin de mettre fin à la fête. L’amende pour tapage nocturne est de 68 euros.

En revanche, “il n’est pas possible de recevoir une amende pour motif de non-respect de la distanciation sociale”, précise le ministère au journal La Voix du Nord. Par ailleurs, les forces de l’ordre peuvent se présenter à la porte de votre domicile et demander à entrer, mais  “elles ne peuvent entrer qu’avec l’autorisation des personnes domiciliées dans le logement”.

Toutefois, vous pouvez être verbalisé si vous organisez ou participez “à une soirée privée dans un établissement fermé en raison des mesures sanitaires (restaurant, salle polyvalente, etc)”.

Leave a Reply

%d bloggers like this: