Retraites : Edouard Philippe convie les partenaires sociaux « le plus tôt possible la semaine prochaine » – 20 Minutes

Spread the love
  • Yum
Le Premier ministre Edouard Philippe lors de son discours devant le Conseil économique, social et environnemental (CESE), le 11 décembre 2019, à Paris. — Thomas Samson/AP/SIPA

Sa porte reste ouverte. Edouard Philippe a convié les organisations syndicales et patronales pour « un cycle de réunions » autour de la réforme des retraites « le plus tôt possible la semaine prochaine », a annoncé jeudi Matignon à l’AFP.

Après avoir échangé au téléphone avec les partenaires sociaux jeudi après-midi, le Premier ministre « a confirmé sa proposition de dialogue pour continuer à améliorer le projet porté par le gouvernement », a ajouté Matignon, évoquant « une série de thèmes » : « la mise en place du minimum de pension, la pénibilité, la retraite progressive et l’accompagnement des transitions vers le système universel ».

L’âge de la discorde

« Ces thèmes rejoignent très largement les préoccupations exprimées aujourd’hui par les organisations syndicales qui soutiennent la mise en place du système universel », notamment la CFDT, a-t-on souligné de même source, en réaffirmant la « disponibilité » du Premier ministre « pour examiner les propositions des partenaires sociaux », notamment sur la question cruciale de l’équilibre financier du système des retraites.

Philippe a présenté mercredi le projet du gouvernement pour la mise en place d’un système universel de retraites par points. Mais il a aussi déclenché l’ire de plusieurs organisations syndicales jusque-là favorables à la réforme – dont la CFDT – en annonçant l’instauration d’un âge d’équilibre à 64 ans.

5 partages

Leave a Reply