Retour à la normale pour les centres d’appel des services d’urgence après une panne massive

Spread the love
  • Yum

Retour à la normale pour les centres d'appel des services d'urgence après une panne massive

Problème résolu. Plusieurs heures après avoir essuyé une panne massive, les centres d’appels des numéros d’urgence ont pu reprendre leur activité dans des conditions normales, dans la nuit de mercredi à jeudi. Le problème s’est présenté mercredi en fin de journée, lorsque de nombreux centres d’appels d’urgence du SAMU, des pompiers ou de la police ont rencontré des difficultés techniques les empêchant d’être joignables.

Si les autorités ont d’abord pointé du doigt la responsabilité d’Orange, affirmant que la panne serait survenue suite à une maintenance de l’opérateur historique, ce dernier a de son côté évoqué un « incident technique sur un routeur qui perturbe actuellement les services de téléphonie fixe, dont certains numéros d’urgence ». L’opérateur a également nié tout piratage de son réseau. Invité sur le plateau du JT de TF1, le ministre de la Santé Olivier Véran a appelé la population « à se rendre sur le site internet de leur préfecture pour appeler les numéros locaux ».

« Orange nous dit que la panne pourrait » être résolue assez vite, a-t-il alors fait savoir, alors que l’opérateur indiquait que « certains numéros, comme le 18 et le 112, sont impactés ». Et de demander aux utilisateurs de renouveler leur appel en cas d’échec, d’essayer de passer leur appel via un mobile ou encore d’utiliser des numéros temporaires mis en place par les services d’urgence. Si le réseau « fonctionne depuis minuit », celui-ci reste « sous surveillance », précise la direction de l’opérateur.

publicité

Bouygues Telecom et SFR également touchés

Rentré de Tunis, où il accompagnait le Premier ministre en visite officielle, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a qualifié de « dysfonctionnements graves et inacceptables » cette panne. Et de dénoncer un événement « sérieux et inacceptable », alors qu’une personne ayant une « maladie cardiovasculaire serait décédée » dans le Morbihan, faute d’avoir « pu joindre les services de secours à temps ».

« Deux autres accidents cardiovasculaires ont eu lieu à la Réunion », a ajouté le pensionnaire de la Place Beauvau, « mais je ne peux pas dire si le temps (avant l’arrivée des secours, NDLR) a été particulièrement long et s’il est imputable à ce numéro d’urgence. Ce qui est sûr, c’est que les personnes ont témoigné qu’elles ont essayé d’appeler plusieurs fois et qu’elles n’ont pas réussi tout de suite à avoir des opérateurs », a-t-il insisté.

A noter que si le patron d’Orange Stéphane Richard a été convoqué par les pouvoirs publics pour faire le point sur cet incident problématique, les opérateurs SFR et Bouygues Telecom ont également subi des pannes similaires sur leurs réseaux respectifs.

Leave a Reply

%d bloggers like this: