Réseaux sociaux : où en est la confiance des utilisateurs ?

Spread the love
  • Yum

Confiance et réseaux sociaux, voilà un sujet intéressant ! Outre-Atlantique, la compagnie américaine Insider Intelligence vient de publier un classement des plateformes sociales en fonction de la confiance que leur portent les internautes. LinkedIn est le réseau jugé comme étant le plus fiable, suivi de Pinterest et Snapchat. En revanche, Twitter, Tiktok et Facebook sont les derniers sur la liste.

Avec l’épineux sujet de la protection des données privées, les réseaux sociaux voient leur cote de popularité évoluer au fil des années. Les fuites de données et parfois les scandales viennent évidemment influencer l’opinion publique ; et dernièrement Facebook, TikTok et Twitter en ont fait les frais aux États-Unis. Mais qu’entendons-nous par confiance à l’égard de plateformes numériques ? Eh bien, il s’agit simplement de la capacité d’un réseau à protéger les informations personnelles et fournir un environnement sûr à ses utilisateurs. 

Dans le rapport 2020 de la société Insider Intelligence, l’opinion des consommateurs a été évaluée sur cinq paramètres : la sécurité, la légitimité, la communauté, l’expérience publicitaire et la pertinence publicitaire. Les neuf réseaux sociaux les plus utilisés ont ainsi été classés en fonction des réponses données par 1865 Américains âgés de 18 à 74 ans. 

On connaissait le désamour des plus jeunes pour Facebook, mais il faut aussi compter sur le manque de confiance de 32% de ces utilisateurs aux USA. En effet, près d’une personne sur trois estime que ses données et sa vie privée ne sont pas sécurisées sur le Social Network. Facebook a bien tenté de faire des efforts depuis en donnant plus de contrôle aux utilisateurs, mais le scandale Cambridge Analytica a laissé des traces ! À chaque tentative, les résultats sont minimes.

Parmi les derniers de la classe, TikTok et Twitter n’ont respectivement pas la confiance de 22% et 21% de leurs usagers. Pour TikTok, c’est son origine chinoise et l’intensification de la surveillance du gouvernement américain, qui ont probablement eu un impact négatif auprès de l’opinion publique. Concernant Twitter, le réseau social avait été critiqué en 2019 pour le partage de données personnelles avec des annonceurs sans autorisation. Et cette année, un bug qui collectait et partageait les données de localisation d’utilisateurs a fait parler de lui, avant d’être corrigé.

publicité

LinkedIn premier de la classe

Seuls 10% des internautes ne font pas confiance à LinkedIn. Pourquoi cela ? Du fait de son caractère professionnel, le réseau social a une image sérieuse. Mais, d’après les analystes, c’est avant tout une histoire de couverture médiatique.

Une petite explication s’impose ! 73% des utilisateurs de LinkedIn et 66% de ceux de Pinterest déclarent que leurs données privées sont protégées. Pourtant, ces plateformes ont elles aussi rencontré des problèmes de confidentialité. Ces problèmes ont juste été moins couverts par la presse grand public. 

Bref, aucune plateforme n’est parfaite. Mais, le niveau de confiance est important pour les marques et les annonceurs qui souhaitent investir sur tel ou tel réseau social !

Leave a Reply

%d bloggers like this: